Plancher océanique et sédimentation - Cours de SVT Première avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Plancher océanique et sédimentation

Objectif
Comment les dépôts sédimentaires sont-ils des marqueurs de l’expansion océanique ?
1. Etude de l'âge des sédiments
L’étude des dépôts sédimentaires est réalisée à l’aide de carottages qui permettent d’observer l’ordre de succession des séries sédimentaires et de les dater. La carte ci-dessous montre l’âge des sédiments recouvrant le plancher océanique de l’Océan Atlantique.


Doc. 1 : Age des sédiments dans l’Océan Atlantique

On constate que les sédiments sont d’autant plus âgés qu’ils sont éloignés de l’axe de la dorsale (trait noir). Les sédiments les plus anciens sont âgés de 164 Ma au plus, ce qui est beaucoup plus récent que certaines séries sédimentaires que l’on peut trouver à la surface des continents.
Les sédiments sont disposés symétriquement selon des bandes parallèles de part et d’autre de l’axe de la dorsale.
2. Etude de l'épaisseur des sédiments
Le document ci-dessous présente un profil des séries sédimentaires telles que l’on peut les trouver de part et d’autre d’une dorsale.


Doc. 2 : Profil des séries sédimentaires de part et d’autre d’une dorsale

On constate que plus on s’éloigne de la dorsale, plus les sédiments au contact direct du plancher basaltique sont anciens. Ils sont en fait tout juste plus récents que le basalte sur lequel ils se sont déposés. De plus, la couche de sédiments est d’autant plus épaisse que l’on s’éloigne de l’axe de la dorsale. Au niveau de la dorsale, l’épaisseur des sédiments n’excède pas 100 m de profondeur. Par contre, elle peut atteindre plus de 3 km lorsqu’on est à plus de 3000 m de la dorsale.
3. L'étude des sédiments : un argument en faveur de l'expansion océanique
Les séries sédimentaires se forment par dépôts successifs des sédiments issus de l’érosion des continents.
Au niveau de la dorsale, le plancher basaltique se forme en permanence. Des dépôts de sédiments contemporains de la formation du basalte se font.
Puis le plancher basaltique nouvellement formé est repoussé de part et d’autre de l’axe de la dorsale entraînant avec lui le dépôt de sédiments. Le dépôt des sédiments se poursuit, recouvrant successivement les séries sédimentaires déjà présentes.
Ainsi, plus on s’éloigne de la dorsale, plus la série sédimentaire au contact du plancher basaltique est ancienne et plus l’épaisseur totale des sédiments est importante.
L’étude des sédiments océaniques apporte avec les arguments paléomagnétiques un nouvel argument important confortant la théorie de l’expansion océanique.
L'essentiel
Les expéditions océanographiques organisées dans les années 1960 ont permis d’analyser les fonds marins. La réalisation de carottages notamment a permis de constater que le plancher océanique était recouvert de séries sédimentaires issues de l’érosion des continents. Ces séries sont d’autant plus âgées et épaisses qu’elles sont éloignées de la dorsale.
Ces nouveaux constats confirment la théorie de l’expansion océanique. Le plancher basaltique se forme en continu au niveau de la dorsale puis est repoussé de part et d’autre. Il est alors progressivement recouvert de sédiments. La série au contact du plancher est à peine plus récente que le basalte qu’elle recouvre.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents