Conséquences de notre consommation quotidienne pour l'environnement - Cours de SVT Première avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Conséquences de notre consommation quotidienne pour l'environnement

Objectif
La consommation en viande ne cesse d’augmenter. Quelles en sont les conséquences environnementales ?
La demande en aliments de type animal augmente à l’échelle mondiale, or, pour produire de la viande d’élevage, il faut avant tout produire des céréales pour élever les animaux avec les impacts environnementaux liés aux intrants apportés dans les parcelles.
1. Impacts environnementaux des intrants
Une partie des nitrates répandus dans les parcelles ne sont pas absorbés par les plantes cultivées et s’infiltrent dans les nappes souterraines d’eau ou ruisselle et s’accumule dans les rivières. Ces nitrates en excès ont des conséquences sur la biodiversité. Aussi les produits phytosanitaires utilisés pour augmenter les rendements s’accumulent dans les producteurs primaires consommés ensuite par les animaux et l’homme avec des conséquences sur la santé humaine notamment. Chez l’homme par exemple, les nitrates ingérés sont dans l’organisme transformés en nitrites qui empêchent l’hémoglobine de transporter le dioxygène et en nitrosamines connus pour être cancérigènes. Le risque est accru chez les nourrissons. Les produits phytosanitaires ainsi que les nitrates ont donc un impact fort sur l’environnement et par conséquent sur la santé humaine.
2. Le coût énergétique et impacts environnementaux.
Toutes les tâches agricoles étant mécanisées, la consommation en carburants est également plus importante dans le cas d’un agrosystème d’élevage. En plus cette consommation d’énergie fossile libère dans l’atmosphère de grande quantité de gaz à effet de serre, ce qui contribue à l’augmentation de la température moyenne au sol sur la planète. On note qu’un agrosystème d’élevage libère une plus grande quantité de gaz à effet de serre qu’un agrosystème de type culture de céréales.

3. Coût en eau
Aussi, en plus de l’irrigation des cultures, l’eau est une ressource utilisée en grande quantité dans les élevages : pour produire 1 kg de blé, il faut 1 160 L d’eau contre 13 500 L d’eau pour produire 1 kg de bœuf. L’élevage intensif est donc grand consommateur d’or bleu.
4. Agrosystèmes et destruction des écosystèmes naturels
Pour augmenter les quantités de céréales produites afin notamment de satisfaire les besoins en viande, de nouveaux agrosystèmes sont créés par déforestation, ce qui contribue à faire diminuer la diversité des écosystèmes planétaires. On note qu’une surface de 385 m² de soja cultivé est nécessaire pour assurer la production de viande d’un habitant !
Cependant, les coûts de matière et d’énergie varient en fonction du type d’élevage mais aussi, pour un même élevage, en fonction des pratiques adoptées.
L'essentiel
Dans un agrosystème, le rendement global de la production par rapport aux consommations (énergie, matière) dépend de la place du produit consommé dans la pyramide de productivité. Ainsi, consommer de la viande ou un produit végétal quantitativement abondant se traduit par un bilan de matière et d’énergie plus défavorable.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents