Molière - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Objectif :
La comédie, au sens de « pièce destinée à faire rire », connaît une véritable crise durant la première moitié du 17e siècle. La tragédie est alors le genre à la mode. Il faudra attendre Molière pour que la comédie connaisse le succès et rivalise avec la tragédie.
Quelle est la vie et l'œuvre de Molière ?
1. Sa vie
Doc. 1 : Molière


La vie de Molière semblait toute tracée : il aurait dû exercer le métier de son père, qui est tapissier du Roi. Il fait de bonnes études et commence le droit à Orléans. Cependant son intérêt est ailleurs.
Il fait la connaissance des penseurs libertins comme Gassendi. Il est surtout passionné par le théâtre et va voir de nombreux spectacles. En 1643, il signe un contrat avec la troupe de « L'Illustre théâtre » mais l'entreprise tourne court faute d'argent. Molière va en prison pour dettes.

Dès sa libération, il part en 1645 avec une troupe itinérante en province et ce pendant plus de treize ans. Il commence alors avec de courtes pièces comme La Jalousie du barbouillé ou une pièce d'une plus grande valeur, Le Dépit amoureux.

En 1658, il regagne Paris et s'assure de hautes protections. Il joue deux pièces devant la cour qui sont fort appréciées. Il prend possession d'un théâtre du Palais-Royal et ne cessera d'être jusqu'à sa mort comédien, metteur en scène et dramaturge.La pièce L'École des femmes (1662) est son premier grand succès. Mais avec la reconnaissance du Roi et celle du public commencent les ennuis avec la critique et certains membres bien-pensants, fort proches de la mère de Louis XIV, Anne d'Autriche. Louis XIV lui assure son succès sans faillir, accepte d'être le parrain de son fils et nomme la troupe de Molière « La troupe du Roi », ce qui lui permet de faire preuve de largesse.

La santé de Molière commence à s'altérer et sa jeune femme Armande Béjart le trompe. Il perd un fils en 1664. Cependant, il continue à écrire. Il est victime d'une hémorragie sur scène, lors de la représentation du Malade imaginaire et meurt quelques heures après, en 1673.

Doc. 2 : Molière interprète « Le Malade imaginaire » le soir de sa mort le 17 février 1673 dans la salle du théâtre du Palais-Royal.
2. Sa production littéraire
Molière aurait souhaité être un auteur de tragédie. Il écrivit une pièce tragique au début de sa carrière qui ne sera pas remarquée par le public, à sa grande déception.
Il écrit des comédies mais il faut distinguer plusieurs catégories dans sa production littéraire.
a. Les farces
Ce sont des pièces de théâtre comique, qui jouent sur le domaine grossier.

Ex. : La Jalousie du Barbouillé (1645), Le Médecin volant.
b. La comédie d'intrigue
L'intrigue empruntée aux pièces italiennes est toujours la même : un valet rusé favorise les amours de son maître aux dépens d'un barbon, un homme plus âgé.

Ex. : L'Étourdi (1654), Le Dépit amoureux (1656), Les Fourberies de Scapin (1671).
c. Les comédies–ballet
Il mêle la danse, le chant et la musique avec le jeu théâtral. Ce sont des pièces de circonstances écrites pour les divertissements royaux.

Ex. : Le Bourgeois gentilhomme (1670), Le Malade imaginaire (1673).
d. Les comédies de caractère ou de moeurs
Il peint la nature humaine, l'homme dans ses excès.
Chaque personnage, ancré dans la réalité quotidienne de l'époque, devient un type immortel, à la fois particulier et universel.
On se rapproche des grandes comédies car Molière n'hésite pas à se moquer des défauts de son époque, comme la prétention des précieuses à tout savoir ou la phobie de perdre son argent.

Ex. : L'Avare (1668), George Dandin (1668), Les Précieuses ridicules (1659), Les Femmes savantes (1672).
e. Les grandes comédies
Molière fait non seulement des portraits mais dénonce aussi certaines pratiques de la société, comme le mariage forcé et l'éducation féminine négligée (ex. : sa première grande comédie, L'École des femmes, en 1662). L'École des femmes provoque une violente polémique : on reproche à Molière de ne pas respecter les règles du théâtre classique (comme la bienséance et la vraisemblance). Molière répond à ses détracteurs dans une courte pièce, La Critique de l'école des femmes, où il affirme que la seule règle est de plaire au public.

En 1664, Tartuffe est joué et aussitôt censuré. En effet, Molière met en scène un faux dévot. Anne d'Autriche et la compagnie pieuse du Saint-Sacrement y voient une attaque contre les gens d'église. Molière s'en défend, et dit vouloir seulement pourfendre la fausse dévotion qui est chose courante à son époque. C'est au bout de la troisième version, en 1669, que la pièce peut enfin être jouée...

Un an après, Molière écrit Dom Juan, un noble libertin de pensée (il ne croit pas en Dieu) et de mœurs. Molière dénonce l'hypocrisie de son siècle et fait l'apologie de la libre pensée et « de la chasse amoureuse ».

Dom Juan finit par rencontrer la statue du commandeur, un être surnaturel, manifestation de Dieu. Il connaît la mort. À nouveau, les adversaires de Molière se déchaînent ; au bout de quinze représentations, la pièce est interdite. La première édition ne paraîtra qu'en 1682.
Le Misanthrope (1666) est la dernière grande pièce de Molière. Il pose le problème de la sincérité des gens en société, à travers notamment le personnage d'Alceste, qui refuse et dénonce l'hypocrisie sans laquelle la vie collective ne serait pourtant pas possible.
L'essentiel
Les pièces de Molière offrent un large éventail de tonalités, alliant souvent pathétique et comique. Le tragique peut être proche du comique comme dans L'École des femmes, Le Tartuffe ou Dom Juan.

La comédie a deux fonctions : plaire et moraliser. La devise de la comédie est d'ailleurs imaginée par un écrivain du 17e siècle, Jean de Santeul : « castigat ridendo mores » (« corriger les mœurs par le rire »).

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents