Molière- Seconde- Français - Maxicours

Molière

Objectifs
  • Découvrir un dramaturge du XVIIe siècle.
  • Connaitre l’oeuvre de Molière.
Points clés
  • Acteur, directeur de troupe et auteur, Molière est une figure mythique du théâtre.
  • Les pièces de Molière offrent un large éventail de tonalités, alliant souvent pathétique et comique.
  • La comédie de Molière a deux objectifs : plaire et moraliser.
Pour bien comprendre
  • Le théâtre du XVIIe siècle
  • La comédie
1. La vie de Molière (1622-1673)

Né le 15 janvier 1622, Jean-Baptiste Poquelin aurait dû exercer le métier de son père, tapissier du roi. Cependant, il renonce finalement à une vie bourgeoise de marchand ou d’avocat pour se consacrer à sa passion, à savoir le théâtre.

Jean-Baptiste, qui se fait désormais appeler Molière, décide alors de fonder avec la comédienne Madeleine Béjart, sa compagne, sa propre troupe : L’Illustre Théâtre.

Très vite, Molière s’impose comme chef de troupe puis comme auteur et obtient le soutien de la haute noblesse, jusqu’à celui du roi en 1658 suite au succès de sa comédie Le Docteur amoureux. Le triomphe des Précieuses ridicules en 1659 et de L’École des femmes en 1662 achèvent de consacrer la célébrité de Molière, qui s’installe dans la salle du Palais-Royal.

Ses pièces, pas toujours bien accueillies, sont néanmoins des succès : Tartuffe (1664), Dom Juan (1665), Le Misanthrope (1666), L’Avare (1668), Le Bourgeois gentilhomme (1670), Les Fourberies de Scapin (1671), Le Malade imaginaire (1673), etc.


Molière

2. Les caractéristiques de la comédie de Molière

Les comédies de Molière s’inspirent à la fois de la farce française et de la comédie italienne, qui se nourrissent elles-mêmes des auteurs de l’Antiquité. Molière emprunte à la première les thèmes de la jalousie et du cocuage avec leurs équivoques gaillardes et une certaine outrance dans les jeux de scène. Il doit à la seconde la mise en scène des valets qui font rire le public par leur plaisanteries, fondées en partie sur un comique de gestes et de grimaces.

Molière a la volonté de hisser la comédie au rang de la tragédie. Pour y parvenir, il attribue au rire une fonction morale : celle de corriger les mœurs. En riant des défauts des autres, le public est tenté de s’en détourner.

Molière dépeint ainsi les ridicules de son temps à travers des personnages enfermés dans leurs manies. Ceux-ci deviennent des types qui reflètent aussi les travers de leur époque. Ceci lui vaudra à plusieurs reprises les contestations de la part des nobles et des dévots.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent