Les techniques de créativité et les technologies coopératives - Cours de Ressources humaines et communication Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les techniques de créativité et les technologies coopératives

Objectif
L’organisation doit proposer un cadre qui vise à faire émerger des attitudes coopératives par la mise en place, par exemple, de groupes de projet ou de réunions. Une fois ces structures mises en place, l’organisation doit utiliser, pour favoriser la coopération, les techniques de créativité et les technologies informatiques.
1. Les techniques de créativité
La créativité est une démarche intellectuelle ayant pour but de produire de nouvelles idées ou d'améliorer les concepts existants.

Le processus créatif peut faire l’objet :
- d’une démarche individuelle ;
- d’une démarche collective.
a. Le brainstorming
Littéralement, brainstorming signifie « tempête du cerveau ». On a l’habitude de le traduire par l’expression « remue-méninges ».
Il s’agit d’une technique de groupe qui vise à trouver un maximum d’idées à partir de l’interactivité des membres du groupe dans un temps limité.

Pour optimiser l’efficacité d’un brainstorming, il faut :
- laisser de côté tout jugement lors de l’exercice de brainstorming dans un premier temps ;
- limiter le temps afin de laisser jouer la spontanéité des individus ;
- stimuler l’association d'idées chez les individus.
b. Le mind mapping
Le mind mapping permet de produire des cartes heuristiques (appelées également cartes mentales ou cartes cognitives) reflétant le fonctionnement de la pensée. Cet outil permet de structurer et hiérarchiser les idées autour d’un mot ou d’un sujet.
Le mind mapping consiste à poser au centre d’une feuille le mot à étudier et, par association d’idées, à faire partir différentes branches, chacune associée à un nouveau mot, et ainsi de suite.
c. La technique de concassage
Cette technique est une suite de questions connue sous l’acronyme SCAMMPERR (moyen mnémotechnique) qui reprend les thèmes suivants :
Substituer, Combiner, Adapter, Magnifier, Modifier, Produire, Éliminer, Réorganiser et Renverser.
À chaque thème est associée une liste de questions qui permettent d’imaginer des modifications d’une situation ou d’un objet.

Par exemple, pour le thème substituer, vous pouvez vous demander :
- Qu’est-ce qui peut être remplacé ?
- Par quoi d’autre ?
2. Les technologies coopératives
a. La réunion virtuelle
Une réunion virtuelle permet de réunir des personnes distantes de plusieurs centaines ou milliers de kilomètres. Une réunion virtuelle permet :
- un gain de temps et d’argent en limitant les déplacements des membres de la réunion ;
- une prise de décision plus rapide.

Toutefois, la réunion virtuelle ne permet pas de tenir compte des interactions permises par le contact humain. Par exemple, il n’est pas possible d’avoir des informations transmises par le langage corporel.

Lors d’une réunion virtuelle, deux technologies sont fréquemment utilisées :
- La VoIP (Voice over Internet Protocol) est la technologie utilisant les réseaux pour communiquer par la voix entre deux ordinateurs (par exemple Skype) ;
- La webconférence permet la tenue de réunion virtuelle. C’est une réunion mettant en relation via internet plusieurs personnes. Différents canaux de communication peuvent être utilisés lors de la webconférence : une liaison audio avec la VoIP, une liaison de données (exemple : présentation d’un diaporama) et une liaison vidéo (exemple : visioconférence).
b. Le PGI
Les PGI (Progiciels de gestion intégrés) sont des logiciels paramétrables construits autour d’une base de données unique. Un PGI automatise les processus de gestion : achat, production, vente, etc.
Dans le PGI, ces processus sont appelés modules. Les modules sont connectés entre eux donc, en cas de modification dans l'un d'eux, l’information est mise à jour en temps réel dans l’ensemble des autres. Le PGI peut couvrir l’ensemble du système d’information de l’organisation et permet de décloisonner les différents métiers. Il existe donc bien une coopération entre eux.

Un exemple illustre cette coopération entre les différents métiers ou fonctions de l’organisation : un commercial saisit dans le module commercial un devis. Si le client l'accepte, ce devis est transformé en un seul clic en un bon de commande et une facture. L’écriture comptable de cette facture est transférée dans le module comptable et permet l’élaboration des différents documents comptables.
c. Le wiki
Le terme wiki provient d’un mot hawaïen et signifie « rapide ». Le wiki permet de créer un document où tout utilisateur peut modifier ou supprimer le contenu. Le plus célèbre est Wikipédia. Cet outil est souvent intégré dans un espace plus vaste de coopération : la plateforme collaborative.
L’accès au wiki peut être libre ou réservé à des utilisateurs autorisés. En cas d’accès libre, un système de versionnage permet le retour en arrière si nécessaire.
d. L'agenda partagé
L’agenda partagé (exemple : Google agenda) permet de déterminer facilement des plages de temps disponible communes aux utilisateurs. Pour pouvoir coopérer, il faut organiser le temps de travail. Cet outil permet donc l’organisation de la coopération, par exemple pour la fixation d’une réunion virtuelle.
e. D'autres outils synchrones et asynchrones
Coopérer nécessite parfois de travailler à plusieurs sur le même document, que ce soit en même temps ou de façon différée. Un outil comme Google docs permet le partage et la modification en temps réel d’un document par plusieurs utilisateurs.

Une communication synchrone est une communication où les échanges ont lieu en temps réel. Une communication asynchrone est une communication où l'émission et la réception ne sont pas simultanées. Le téléphone et la visioconférence sont des outils synchrones. L'e-mail est un outil asynchrone, car il existe un délai entre l'émission du message et la réception/réponse du destinataire.
L'essentiel
La créativité, tout en faisant appel à l’imagination, s’inscrit dans une démarche intellectuelle rigoureuse. Cette démarche peut être suivie par une seule personne ou par un groupe.
Plusieurs techniques viennent soutenir cette démarche : le brainstorming, le mind mapping ou encore la technique de concassage.

Les principales technologies coopératives sont :
- la VoIP et la webconférence, permettant la tenue de réunion virtuelle ;
- le PGI (Progiciel de gestion intégré) ;
- l'agenda partagé ;
- le wiki ;
- l'e-mail, le forum, les CMS (système à gestion de contenu), etc.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.