La décision du groupe : modes de décisions - Cours de Ressources humaines et communication Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La décision du groupe : modes de décisions

Objectif : connaître les différents modes de décisions de groupe, leurs avantages et leurs limites.

Au sein des organisations, le groupe restreint réalise deux types d’activités :
- les activités liées à la production du groupe (celles par lesquelles il atteint les objectifs fixés) ;
- les activités liées à l'entretien du groupe (celles qui permettent le maintien et la cohésion du groupe).
Ces activités se traduisent par des décisions de groupe.

1. La prise de décision
Au sein des organisations, les décisions peuvent être prises par des individus seuls.
Exemple : un directeur décide d’embaucher une assistante.

Cependant, la plupart des décisions émanent soit d'un groupe de travail, celui-ci peut apporter sa contribution ou prendre la décision de manière collective, soit de plusieurs groupes à la fois. 
Exemples : le groupe d’associés d’une SARL (Société à Responsabilité Limitée) décide d’augmenter le capital de la société. 
Le comité de direction d’une entreprise décide un plan de licenciement ; le comité d’entreprise est consulté.

2. Les modes de décision
Le choix du mode de décision dans un groupe dépend de l’existence :
- de relations formelles ou informelles entre ses membres ;
- de normes explicites ou implicites de fonctionnement.

On distingue trois modes de décision.

La décision par accord
Exemple : un groupe de secrétaires met en place un planning de permanence téléphonique, par accord entre elles.

La décision par vote
Exemple : les décisions relatives à l’activité d’une société sont arrêtées par le vote des actionnaires, au cours d’une assemblée générale.

La décision par arbitrage d’un leader
Exemple : au cours d’une grève, les ouvriers d’une usine décident de la reprise du travail, à la suite de l’arbitrage mené par un représentant du personnel auprès de la direction.

Selon le mode adopté, différentes règles concourent à la décision : autorité, majorité, minorité, unanimité.

3. Les avantages de la décision en groupe
Quantité et qualité des informations
Les compétences des membres d’un groupe sont souvent complémentaires. Les échanges interactifs au sein du groupe permettent d’accroître le nombre et la nature des informations qui aideront à prendre la décision.
Exemple : lorsqu'une agence de publicité doit trouver un concept de communication pour un nouveau produit, plusieurs individus de la société peuvent se réunir pour un brainstorming (ou remue-méninges), où chacun fait des propositions et donnent des idées de manière relativement libre, optimisant l'innovation. 

Meilleure compréhension de la décision
Une décision prise collectivement est mieux comprise et acceptée qu’une décision imposée unilatéralement.
Exemple : les employés d’un magasin acceptent la modification des horaires d’ouverture pour faire face à la concurrence.

Engagement plus important à l’égard de la décision
Les individus associés à une décision adhèrent plus facilement aux actions ou changements qui en découlent.
Exemple : pour éviter des suppressions de postes à la suite d’un sinistre, les salariés d’un atelier adhèrent à la décision de réduire de leur temps de travail.

4. Les limites de la décision en groupe
Possibilités de pressions
Certains membres du groupe peuvent exercer une pression sur les « opposants » ou les « réservés » de façon à les réduire au silence ou à les écarter, et influer ainsi sur la prise de décision.

Temps requis
La prise de décision, comme tout travail de groupe, exige plus de temps.

Effacement de la pensée individuelle devant la pensée collective
Le groupe produit une décision commune, alors que chacun de ses membres peut avoir, au départ, un avis différent. Lorsque la cohésion est forte, la pensée de groupe risque d’affaiblir le sens critique de chacun.

Conflits
Il arrive que la prise de décision soit affectée par des conflits au sein du groupe, en raison de désaccords entre ses membres.

Décision inadaptée
A l’intérieur du groupe, des phénomènes psychologiques amènent les individus à rapprocher leurs points de vue, à adhérer à une norme commune, ce qui peut parfois les entraîner à des prises de position irrationnelles et des mauvaises décisions. 

Par conséquent, une prise de décision optimale peut être facilitée par :
- un inventaire des besoins du groupe et de ses membres, des ressources disponibles, des différentes possibilités d'action et des contraintes ;
- la recherche d'un consensus ;
- le caractère explicite, formel de la prise de décision.

L’essentiel

Les décisions prises par un groupe ne sont pas les mêmes que celles que prendraient les individus qui le composent. En effet, à l’intérieur du groupe, sous l’influence de leurs relations ou de normes, les membres sont amenés à opter pour un mode de décision : l’accord, le vote, l’arbitrage par un leader.

Les avantages d’une prise de décision en groupe sont : la quantité et la qualité des informations, une meilleure compréhension de la décision, un engagement plus important à l’égard de la décision.

Les risques résident dans les pressions exercées au sein du groupe, le temps requis, l’effacement de l’individu devant le groupe, les conflits, débouchant sur une décision inadaptée.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents