Les intérêts des parties prenantes - Maxicours

Les intérêts des parties prenantes

Objectif
Un des enjeux majeurs du management consiste à gérer les intérêts divergents des parties prenantes tout en maintenant la cohésion de l’organisation.
Que doit faire le manager en cas de divergences d'intérêts des parties prenantes ? Comment est répartie la valeur ajoutée entre les différentes parties prenantes ?
1. Qu'est-ce qu'une partie prenante ?
a. Définition et enjeux
Les parties prenantes (ou stakeholders) sont des individus ou groupements qui contribuent, volontairement ou non, à la capacité de créer de la valeur et de l’activité et qui en sont ses bénéficiaires potentiels. Plus simplement on peut définir une partie prenante comme tout acteur concerné par la prise de décision d’une organisation et ses conséquences.

Les intérêts différents des parties prenantes génèrent des tensions, voire des conflits.
La mise en place de procédures de contrôle du pouvoir s’avère nécessaire pour obtenir la coopération des acteurs. Les contre-pouvoirs sont indispensables pour limiter les zones de pouvoir qui peuvent s’étendre de manière excessive et constituer un obstacle à l’efficacité du fonctionnement de l’organisation.
b. Deux catégories de partie prenante
On distingue :
- les parties prenantes de premier niveau qui concernent l’ensemble des groupes essentiels à la survie de l’organisation : les fournisseurs, les clients, les actionnaires et les salariés ;
- les parties prenantes de second niveau qui ne sont pas nécessaires à la survie de l’organisation : les syndicats, les associations, les collectivités locales ou territoriales, les ONG…
 
Cette distinction est valable pour les entreprises et peut varier en fonction du type d'organisation.

2. Des intérêts divergents
a. Parties prenantes et intérêts
Partie prenante Description
1er
niveau
Clients  Qualité, SAV, prix, délais de livraison
Fournisseurs  Prix, volume d'achat, durée des relations
Actionnaires  Réalisation du profit, maximisation du cours de bourse
Salariés  Rémunérations, conditions de travail
2nd
niveau
Syndicats  Rémunérations, conditions de travail
ONG  Impacts environnementaux et sociétaux
Consommateurs et associations  Prix, qualité, éthique, respect de la concurrence
État et collectivités locales  Impacts environnementaux et sociétaux, montant des taxes et impôts versés

b. L'exemple des actionnaires et des dirigeants
Le dirigeant non actionnaire peut avoir d’autres objectifs que les actionnaires : recherche du prestige et du pouvoir, obtention d’une rémunération élevée, recherche de sécurité.

Ces objectifs peuvent être en contradiction avec les intérêts des actionnaires c'est-à-dire la maximisation du profit. Il est impératif, dans les entreprises, de mettre en place un mécanisme de contrôle pour vérifier que les décisions prises par les dirigeants coïncident bien avec les intérêts des propriétaires de l’entreprise. L’ensemble de ces mécanismes de contrôle porte le nom de gouvernance d’entreprise.
Au-delà de ces mécanismes de contrôle, les actionnaires peuvent inciter les dirigeants à adopter les mêmes objectifs.
3. La répartition de la valeur ajoutée : une lutte d'influence des parties prenantes
Une fois créée, la valeur ajoutée est partagée entre différents bénéficiaires. Quelques parties prenantes perçoivent une part de la richesse créée. Cette répartition est légitime car ces mêmes parties prenantes ont contribué à la création de la richesse.

Chaque partie prenante va tenter d’augmenter sa part dans la répartition de la valeur ajoutée. Le choix de cette répartition est un choix délicat. Les prêteurs, les organismes sociaux et l’État ont des parts de valeur ajoutée qui ne relèvent pas de décisions de gestion de l’entreprise.

Les décisions de gestion concernent donc le partage de la valeur ajoutée entre les salaires et le bénéfice.
L'essentiel
Une partie prenante est un acteur concerné par la prise de décision et ses conséquences. On distingue les parties prenantes de premier niveau indispensables à la survie de l'organisation et les parties prenantes de second niveau.

Les intérêts différents des parties prenantes génèrent des tensions, voire des conflits. L'objet du management est de gérer ces conflits pour assurer la cohésion de l'organisation.
On retrouve cette lutte d'influence dans la répartition de la valeur ajoutée.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.