Les hommes dans La Comédie humaine : fiches d'identité - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les hommes dans La Comédie humaine : fiches d'identité

Objectif : connaître les principaux personnages masculins de La Comédie humaine.

Les personnages de La Comédie humaine définissent des types.

Hyacinthe Chabert

La figure du soldat, du militaire
Simplement blessé,  colonel Chabert est déclaré mort à la bataille d'Eylau. De retour à Paris, il apprend que sa femme est remariée et ses biens liquidés. Chabert tente de regagner une place dans la société parisienne, mais échoue. Il finit dans un hospice et meurt anonyme.

Personnage figurant dans
Le Colonel Chabert

 

Comte François Keller

La figure du financier
Keller appartient à la haute finance, au monde de l'argent.
Par sa position, François Keller est un homme de pouvoir comme le baron de Nucingen avec lequel il est ami. On rencontre ce personnage pour la premère fois dans César Birotteau.

Député d'Arcis-sur-Aube depuis 1816 (Le député d'Arcis), il est fait comte et pair de France en 1839.
Liquidateur, en 1819, de la faillite Grandet, il est également régent de la Banque de France, orateur de la gauche à la Chambre et « défenseur des droits du peuple ».

Personnage figurant dans
Eugénie Grandet
Le Cabinet des Antiques
Les Paysans

 

Lucien de Rubempré

La figure du journaliste
Jeune aristocrate désargenté, Lucien monte à Paris pour devenir un poète reconnu. Il échoue dans cette tentative et se tourne vers le journalisme. Il entre dans ce milieu, initié par Blondel, et deviendra vite un critique littéraire redouté. Lucien goûte alors au pouvoir, décidant des échecs et des succès de la vie littéraire et du destin des hommes.
Lucien sera aussi le jouet de Jacques Colin, dit Vautrin, qui l'aidera à gravir les plus hautes marches de la société. Suite à ses relations avec ce dernier, Lucien est incarcéré à la Conciergerie, où, ne supportant pas le déshonneur, il se suicide.

La figure de l'échec
Lucien de Rubempré représente une figure de l'échec : échec social mais aussi amoureux car il ne trouvera jamais le bonheur. La seule femme qu’il ait aimée, Esther, se suicide elle aussi par amour.

Personnage figurant dans
Illusions perdues
Splendeurs et misères des courtisanes

 

Eugène de Rastignac

La figure de l'ambitieux
Fils aîné du baron et de la baronne de Rastignac, il monte à Paris en 1819 faire son droit. Il habite la maison Vauquer. Là, il rencontre Jacques Collin, dit Vautrin, qui lui dicte sa conduite (Le Père Goriot). Il devient le banquier et l'amant de Delphine de Nucingen (Le Bal de Sceaux).
Rastignac a finalement réussi son mariage, sa fortune et sa carrière politique puisqu'il termine comte, pair de France et ministre de la Justice (La maison du chat-qui-pelote).

Rastignac représente avec le Comte de Marsay la figure du dandy arriviste. Tout comme lui, il accède à l'argent et au pouvoir grâce aux femmes.

Personnage présent dans
Splendeurs et misères des courtisanes
Le Bal de Sceaux
La maison du chat-qui-pelote



Comte Henri de Marsay
La figure de l'ambitieux
Comme Rastignac, De Marsay a un pouvoir important sur la haute société parisienne. Sa place parmi le terrible clan des Treize lui donne par ailleurs une influence considérable. Il entre en politique en 1827 (Le Contrat de mariage) et est nommé premier Ministre en 1831 (Autre étude de femme).

Beau et séduisant, De Marsay accède au pouvoir et à l'argent grâce aux femmes. Il achète Coralie à sa mère (Splendeurs et Misères des courtisanes), est l'amant de Delphine de Nucingen (César Birotteau), de Diane de Maufrigneuse (Les Secrets de la princesse de Cadignan).
C'est un ennemi de Félix de Vandenesse (Le Lys dans la vallée). Il est ami intime de Maxime de Trailles (Gobseck), il guide Rastignac en politique (Illusions perdues).
Il meurt en 1834 (Une ténébreuse affaire).

Personnage présent dans
Splendeurs et Misères des courtisanes
César Birotteau
Les Secrets de la princesse de Cadignan
Le Lys dans la vallée
Gobseck
Une ténébreuse affaire


 

Comte Maxime de Trailles

La figure du dandy et du mauvais sujet
Maxime de Trailles est omniprésent dans La Comédie humaine.
Il appartient au clan des Treize. Après avoir « mangé » sa fortune (Le Député d'Arcis), « dévoré » celle de Sarah van Gobseck (César Birotteau), et « causé les malheurs » d'Anastasie de Restaud, la fille du père Goriot, il ne songe plus, en 1839, qu'à « faire une fin » et épouse Cécile Beauvisage (Béatrix).

Personnage présent dans
Le Député d'Arcis
Le Père Goriot

César Birotteau
Béatrix



Jacques Colin, dit Vautrin, dit Trompe-la-mort

La figure du criminel
Vautrin est un forçat. Evadé du bagne, il est alors le dépositaire des fortunes des bagnards.
Vautrin cherche à corrompre Rastignac afin de l’entraîner dans de noirs projets, manipule Lucien de Rubempré et vit dans la haute bourgeoisie par procuration.
Le suicide de Lucien le poussera à une reconversion totale et surprenante, il devient chef de la police à la place de Bibi Lupin, autre ancien évadé du bagne.

Personnage présent dans de nombreux titres de La Comédie humaine dont
Le Père Goriot
Illusions perdues
Splendeurs et misères des courtisanes

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents