Léonard de Vinci - Cours d'Histoire 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Léonard de Vinci

Pourquoi dit-on de Léonard de Vinci qu’il est un humaniste et un génie de la Renaissance ?
1. Les années d’apprentissage
Doc. Léonard de Vinci
a. Un fils illégitime
En 1452, Léonard naît des amours illégitimes d’une paysanne et d’un notaire, à Vinci, un village situé près de Florence. Son éducation est peu soignée. Il sait lire et écrire mais n’étudie pas le latin.
b. Un apprenti dans un atelier de peinture
Comme il manifeste un don pour le dessin qui étonne son entourage, Verocchio, un peintre d’un village voisin, décide en 1469 de l’engager comme apprenti dans son atelier. C’est là que Léonard se forme à l’orfèvrerie, à la sculpture et à la peinture.
2. Le protégé des mécènes
a. À Milan, chez le duc Ludovic Sforza
À partir de 1481, il vit à Milan auprès du duc Ludovic Sforza, dit Ludovic le More. Dans une lettre que Léonard lui a écrite pour se recommander, il dresse la liste de toutes ses expériences et de tout ce qu’il sait et peut faire. Par exemple il dit savoir construire des ponts et des tunnels, investir une place forte, concevoir des canons, il décrit le principe du char d’assaut et du sous-marin, il précise qu’en temps de paix, il est capable de construire des monuments publics ou privés, qu’en peinture il peut faire ce que ferait n’importe quel autre peintre et qu’en sculpture il est prêt à réaliser la statue équestre à la mémoire de Francesco Sforza, le père de Ludovic. Elle lui est bel et bien commandée mais il ne l’achève pourtant pas.

Pendant les seize années qu’il passe à Milan, Léonard peint la Vierge aux Rochers commandée en 1483, il achève la Cène, il s’intéresse à l’anatomie en allant disséquer en secret des cadavres sur les champs de bataille et il se livre à des inventions issues de ses observations de l’air et des oiseaux, et il se lance dans des études de mathématiques.
b. À Mantoue et à Venise au service de César Borgia
En 1499, après l’invasion du duché de Milan par les troupes françaises, il se rend à Mantoue puis à Venise. Ses connaissances et son savoir-faire lui valent une certaine renommée et il devient pendant quelques mois ingénieur militaire auprès de César Borgia (prince italien).
c. Le retour à Florence
De retour à Florence, il est chargé avec son rival Michel-Ange (1475-1564), de décorer la salle du Conseil du palais de la seigneurie, qu’il ne termine d’ailleurs pas non plus. C’est en 1503, qu’il peint son chef d’œuvre le plus connu, le portrait de Mona Lisa ou la Joconde conservée au musée du Louvre à Paris.

Le peintre innove avec sa théorie de la perspective selon laquelle plus les objets s’éloignent de l’œil, plus ils diminuent en taille et moins ils sont précis dans les contours et par la technique du clair-obscur qu’il appelle le sfumato. L’objectif est de fondre les couleurs et d’estomper les contours en accumulant des couches de peinture à l’huile en tons dégradés.
3. La fin de sa vie
a. Un séjour à Rome
En 1512, Léonard, toujours avide de découvertes, se penche à la demande du roi de France François 1er sur des études d’urbanisme et d’hydrographie. Mais appelé en 1513 au Vatican par Julien de Médicis, le frère du pape Léon X, il va à Rome pour réaliser le projet d’aménagement du port de Civitavecchia et de l’assèchement des Marais Pontins. Toutefois, Léonard n’a pas le sentiment d’être utilisé à sa juste valeur.
b. À la cour de François 1er
À la mort de Julien de Médicis en 1516, Léonard accepte l’invitation de François 1er qui l’installe au Clos Lucé près du château d’Amboise. Léonard est venu avec quelques œuvres comme La Joconde et La Vierge, sainte Anne et l’enfant Jésus et aussi avec ses cahiers de dessin et toutes ses notes écrites en écriture inversée pour conserver ses secrets. Pour le roi, Léonard organise des fêtes et s’occupe d’architecture, d’hydraulique et d’urbanisme. Le roi lui verse d’ailleurs une pension jusqu’à sa mort, le 2 mai 1519.
L'essentiel
Cet homme que les chemins ont conduit de Florence où il naît en 1452, à Milan, à Rome et en France où il meurt en 1519, nous laisse des écrits et des cahiers de dessin témoignant d’une œuvre grandiose et multiple. Léonard de Vinci est en effet un génie, à la fois peintre, sculpteur, ingénieur, architecte et savant. Il représente aussi l’archétype de l’humaniste de la Renaissance.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents