Le rôle de l'Eglise au Moyen âge - Cours d'Histoire 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le rôle de l'Eglise au Moyen âge

Au Moyen âge, la foi en Dieu, en Occident, était générale. Et Dieu, à l'exception du judaïsme, était catholique. L'Église, puissante et riche, très influente, tenait une place aussi importante que privilégiée dans la société.
Problématiques : Quelles étaient donc les raisons de la puissance de l'Église ? Et, surtout, quelles étaient ses fonctions ?
1. L'Église assumait des fonctions religieuses
a. Les prêtres au coeur de la vie paroissiale
Les membres du clergé étaient responsables de la religion. Les prêtres étaient présents dans les paroisses, dirigeaient le culte (c'est-à-dire qu'ils disaient la messe) et dispensaient les sept sacrements nécessaires au salut de l'âme, dont le baptême qui était le seul moyen de devenir chrétien, et donc de faire réellement partie de la société.

Le prêtre, qui connaissait tous ses paroissiens, baptisait les enfants, mariait les couples, entendait les confessions, bénissait les semailles et les récoltes et accompagnait tout le monde au moment du passage vers la mort. Il était donc un personnage connu de chacun. Son église était symboliquement construite au cœur du village ou de la ville afin que nul n'oublie jamais la présence de Dieu et l'importance de ses représentants.
b. L'investissement de l'Église pour le triomphe du catholicisme
En Occident, les juifs furent persécutés à partir du 13e siècle. De plus, l'Église s'attaquait très tôt à ceux qu'elle considérait comme hérétiques (les hérétiques sont des chrétiens dont les croyances et les pratiques n'étaient pas conformes à celles enseignées par l'Église catholique). En 1208, le pape envoya une croisade de chevaliers pour combattre contre l'hérésie des cathares (appelés aussi Albigeois) dans le sud-ouest de la France. Enfin, il créa des tribunaux spéciaux : l'Inquisition, chargés de trouver et de juger les hérétiques.

 
Doc. 1. Carcassonne, expulsion d'albigeois opposés au pouvoir des prêtres catholiques

À partir du 11e siècle, le pape soutint les petits États chrétiens du nord de l'Espagne à se lancer dans une opération de reconquête (appelée Reconquista) sur le reste de la péninsule qui était aux mains des musulmans depuis des siècles.
2. L'Église assumait de nombreuses fonctions sociales
a. L'Église assurait l'enseignement
L'Église possédait le monopole de l'enseignement. En effet, les clercs étaient - plus ou moins - instruits et certains d'entre eux étaient chargés d'apprendre aux enfants les bases de la lecture, de l'écriture et des chiffres. Elle le fit longtemps au sein des monastères. Par la suite, des écoles-cathédrales urbaines furent mises en place, placées sous la responsabilité de l'évêque.

À partir du 12e siècle, l'Église fonda des universités, qui furent directement placées sous l'autorité du pape.
b. L'Église portait secours aux pauvres
À cette époque les plus pauvres, pour survivre, étaient réduits à la mendicité lorsqu'ils se retrouvaient sans travail, malades ou infirmes. L'Église, suivant l'exemple du Christ, se donnait pour mission de secourir les plus pauvres. Dans de nombreux monastères, ils pouvaient, temporairement, être accueillis et nourris. Ils pouvaient également recevoir assistance dans des hôpitaux (nommés hôtels-Dieu) fondés et entretenus par des congrégations religieuses.

 
Doc. 2. Hôtel Dieu où les malades étaient soignés par l'Église
3. L'Église encadrait la société
a. La justification de l'organisation de la société
L'Église offrait (et même imposait) aux hommes une vision totalement chrétienne de la société. C'est elle qui était à l'origine de l'explication de son découpage entre ceux qui priaient (le clergé), ceux qui combattaient (les nobles) et ceux qui travaillaient (tous les autres, c'est à dire 98 % de la population). Riche, pauvre, noble ou gueux, chacun devait rester à sa place et tenir son rôle. Parce qu'elle justifiait cette situation comme une émanation de la volonté divine, nul ne pouvait se permettre de la remettre en cause.
b. La lutte contre la violence des chevaliers
Forte de l'affirmation du Christ « Tout ce que vous faites au plus petit d'entre vous, c'est à moi que vous le faites », l'Église tenta de limiter l'impact de la guerre entre chevaliers sur la vie de tous ceux qui ne la faisaient pas. Pour cela, elle instaura une Paix de Dieu, dans le but de protéger les plus faibles, et une Trêve de Dieu qui interdisait les combats certains jours. Elle imposa également un droit d'asile qui interdit de pourchasser les gens qui se réfugiaient dans les Églises ou dans les monastères.

Elle avait également la possibilité d'excommunier un fidèle s'il ne respectait pas les lois ou les commandements de l'Église. Cet acte était grave car cela fermait les portes du paradis à l'excommunié et le mettait au ban de la société. Au Moyen âge, un homme excommunié était seul, abandonné de tous et, s'il n'était pas riche, le plus souvent promis à la mort car nul ne voulait plus avoir de rapport avec lui.
L'essentiel
Au Moyen âge, l'Église jouait un rôle très important dans la société occidentale. C'est elle qui avait été à l'origine du découpage de la société entre ceux qui combattaient, ceux qui priaient et ceux qui travaillaient (98 % de la population). C'est elle qui était chargée de diriger et d'organiser le culte catholique, de dire la messe, d'entendre les confessions et de donner les sacrements.
C'est elle également qui sacrait les rois et les empereurs. C'est elle qui était chargée de l'enseignement et qui s'occupait d'aider les plus faibles et les plus démunis. Dans les villes, les évêques créèrent des Hôtels-Dieu ainsi que des universités. Enfin, pour limiter les dégâts des guerres entre seigneurs sur le petit peuple, l'Église mit en place la Paix de Dieu ainsi que la Trêve de Dieu.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents