Le totalitarisme de Staline - Cours d'Histoire 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le totalitarisme de Staline

Objectif :
Comment Staline instaure-t-il une économie étatisée et un contrôle de la population par la propagande et la terreur de masse ?
1. Une économie d'État
a. La collectivisation des terres
À la mort de Lénine, en 1924, une lutte acharnée pour le pouvoir oppose principalement Staline et Trotski. Mais Staline est secrétaire général du Comité central depuis 1922, ce qui lui donne l'avantage sur ses adversaires. En 1927, il parvient à exclure Trotski du Parti, et en prend donc la tête. En 1928, Staline a ainsi éliminé tous ses opposants et est le seul maître du Parti et du pays, ce qui lui permet de commencer à appliquer sa politique.

Doc.1. Affiche de propagande soviétique représentant Staline devant la foule à Moscou

En 1929, Staline décide la collectivisation immédiate des terres et la disparition des koulaks (paysans riches). La collectivisation implique l'entrée contrainte et forcée des paysans (sous peine de déportation) dans deux structures différentes : 
- les kolkhozes : coopératives d'État dans lesquelles les terres sont mises en commun ;
- les sovkhozes : fermes d'État où tous les paysans sont salariés.

Cette réforme brutale provoque l'opposition des paysans et désorganise la production. En réaction à la collectivisation forcée, les paysans préfèrent abattre leur cheptel plutôt que de le donner aux kolkhozes. Près de 4 millions de koulaks, ou supposés comme tels, sont éliminés avec leurs familles.
b. Le choix de l'industrie lourde
Pour moderniser le pays, Staline choisit de donner la priorité à l'industrie (métallurgie, chimie, énergie, armement) et aux infrastructures de communication, au détriment de l'industrie des biens de consommation. Le pays connaît une industrialisation forcée. L'État lance aussi un programme de grands travaux spectaculaires (métro de Moscou, barrage sur le Dniepr en Ukraine...).

L'économie planifiée doit construire à « marche forcée » la puissance industrielle du pays. À partir de 1928, des plans quinquennaux fixent des objectifs de production démesurés. 

Pour encourager la population, l'État façonne des héros, tel Stakhanov, ce mineur exemplaire qui aurait abattu 102 tonnes de charbon en 6 heures, soit 14 fois la norme.


Doc.2. Portrait du mineur soviétique Alexei Stakhanov, héros ouvrier qui aurait remporté des records d'extraction de charbon
2. Une société embrigadée
a. La propagande
Staline est honoré comme une divinité. Des odes, des affiches, des statues, des livres, des discours, des films et de grandes manifestations glorifient son action et le présentent comme quelqu'un de juste, bon et parfait. Il est surnommé le « petit père du peuple ». 

Doc.3. Affiche de propagande montrant Staline
comme étant le « petit père du peuple »

Le cinéma, le roman, l'art officiel (réalisme socialiste) sont mis au service de la propagande et diffusent la pensée officielle. Le cinéaste Eisenstein sert le régime en glorifiant la révolution avec son film Octobre et en exaltant l'ouvrier et les kolkhoziens (La Ligne générale).

Afin de la contrôler et de la rendre favorable au régime, le parti prend en charge la classe ouvrière dans tous les domaines : le travail, les loisirs et la santé. Mais, les conditions de vie des Soviétiques restent médiocres.
b. La terreur de masse
Trotski, l'un des premiers compagnons de Lénine, fondateur de l'Armée rouge, dauphin désigné par Lénine, est écarté du pouvoir par Staline en 1927.
En 1929, il est expulsé d'URSS avant d'être assassiné au Mexique où il s'était réfugié. Le régime fait effacer son image et son nom des photographies, des manuels scolaires, etc.

La police politique a pour mission d'arrêter tous ceux qui sont suspectés d'antisoviétisme. Toute critique du régime est interdite. La délation est encouragée y compris au sein des familles. La dictature ne supporte donc aucune opposition, d'où la vague de purges lancée dans les années 1930.

Entre 1936 et 1938 se déroulent les fameux procès de Moscou qui impliquent aussi bien des responsables politiques importants accusés de haute trahison que des citoyens ordinaires, victimes d'arrestations arbitraires. Une fois qu'ils ont avoué sous la torture et au terme d'interrogatoires interminables, ces opposants, réels ou supposés comme tels, sont exécutés ou déportés au goulag, où ils sont soumis au travail forcé.
L'essentiel
Lorsque Staline arrive au pouvoir en 1928, il décide de tout mettre en œuvre pour rattraper le retard agricole et industriel de l'URSS. Dans cette optique, il opte pour une collectivisation des terres et sur économie planifiée basée pour l'industrie lourde et l'armement.

L'État totalitaire mis en place par Staline à partir de 1928 est caractérisé par une soumission totale ainsi qu'une obéissance aveugle à la personne de Staline désigné comme le « petit père du peuple ». La propagande, l'encadrement de la population et la répression sont les principaux moyens qu'il emploie pour obtenir cette soumission.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.