Lycée   >   Terminale   >   SES   >   Le phénomène de panique bancaire et de faillite en chaîne

Le phénomène de panique bancaire et de faillite en chaîne

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Expliquer le processus de panique bancaire.
  • Caractériser les faillites bancaires en chaîne.
Points clés
  • Une panique bancaire (« bank run ») est une crise de confiance à l’égard des banques qui conduit à une crise de liquidité quand les déposants retirent simultanément leurs avoirs.
  • Un marché interbancaire est un marché réservé aux banques, au sein duquel elles s’échangent entre elles des actifs financiers de court terme (entre un jour et un an) et se procurent ainsi des liquidités.
  • Une faillite est la situation légale d’un débiteur qui cesse ses paiements, c’est-à-dire qui faillit à ses engagements.
Pour bien comprendre
  • Une crise financière est une déstabilisation brutale du système financier ;
  • Une bulle spéculative désigne une situation qui se caractérise par la valeur de marché d’un actif qui s’écarte de sa valeur d’équilibre.
  • Un comportement mimétique est un comportement d’imitation des agents, déterminé par des anticipations collectives mutuelles et irrationnelles.
  • Une prophétie autoréalisatrice est une situation où les anticipations des agents se réalisent car ils la provoquent.
1. La panique bancaire ...

Nous avons vu que l’éclatement d’une bulle spéculative peut entraîner une crise financière, c’est-à-dire une déstabilisation brutale du système financier. Les crises financières peuvent venir d’une crise boursière (ou krach boursier), d’une crise bancaire ou bien encore d’une crise de change.

Une crise bancaire est une situation dans laquelle les banques ont une situation financière très dégradée : elles doivent rembourser des créanciers, mais n’ont pas à leur disposition immédiate l’argent disponible pour le faire (en raison de placements devenus illiquides).

Ainsi, cela engendre une crise de liquidité.

Aussi appelée crise d'illiquidité, la crise liquidité correspond à la situation où une institution bancaire ne possède pas assez de liquidités pour honorer ses engagements (ses dettes).

L'assèchement de liquidité provoque la paralysie du système interbancaire et on peut assister à un resserrement du crédit, appelé « credit crunch » (baisse de nombre de crédit octroyés due au durcissent les conditions d’obtention).

Sur le marché financier, ce phénomène perturbe les échanges entre les vendeurs et les acheteurs (qui ne se rencontrent pas par manque d'actifs), et rend impossible les opérations financières.

De manière générale, la crise de liquidité est une crise systémique, c'est à dire inhérente au système économique. Il s'agit d'un cercle vicieux qui touche chaque acteur du marché quelle que soit sa taille ou son implication dans le marché.

Exemple : La crise des subprimes de 2007 a vu s'effondrer tout le système économique occidental, notamment aux États-Unis.
Une panique bancaire (« bank run ») est une crise de confiance à l’égard des banques qui conduit à une crise de liquidité quand les déposants retirent simultanément leurs avoirs. Les paniques bancaires créent un risque de système. Elles sont limitées par l’existence de fonds de garantie des dépôts. Le terme de panique bancaire est parfois utilisé pour désigner l’assèchement du marché interbancaire

Lors d’une panique bancaire, les clients ayant peur de perdre leur épargne retirent l’ensemble de leurs dépôts.

Exemple : La crise de 1929.

Lorsque les clients retirent leur argent des banques, ce sont en fait eux qui vont mettre la banque en difficulté pour trouver les fonds nécessaires à cette demande massive de liquidités.

De manière générale, une panique bancaire peut s’auto-entretenir. Un nombre inhabituel de retraits réduit les liquidités de la banque, ce déficit de liquidités engendre encore plus de retraits car les déposants courent retirer leurs dépôts. Même une banque qui n’éprouve pas de difficultés particulières peut en rencontrer après avoir perdu beaucoup de ses déposants et avoir été forcée de vendre en urgence ses actifs illiquides. Cela engendre une baisse des prix des actifs bancaires. La baisse des prix des actifs est alors encore plus violente et la banque peut se retrouver acculée à la faillite.

2. … provoque des faillites en chaîne
Une faillite bancaire est une situation dans laquelle une banque ne peut honorer ses échanges sur le marché interbancaire. L’incapacité d’honorer ses échanges entraîne ainsi les autres banques à faire faillite avec elle selon un effet dominos.
Le marché interbancaire est un marché réservé aux banques. Elles s’échangent entre elles des actifs financiers de court terme, entre un jour et un an.

L’offre émane des banques qui ont des liquidités disponibles, et prêtent des liquidités aux autres banques. La demande émane des banques qui ont des besoins de financements. Ainsi, la faillite d’une banque n°1, qui ne rembourse pas une banque n°2, entraîne la faillite celle-ci et, n’ayant pas été remboursée, elle ne pourra pas honorer ses dettes à la banque n°3, etc. C’est un cercle vicieux qui va créer l'effondrement des autres banques. De plus, face à des demandes colossales de remboursement, les assureurs vont eux aussi faire faillite.

Par exemple lors de la crise des subprimes, il y a eu plusieurs organismes bancaires et financiers qui ont fait faillite :

  • 16 septembre 2008 : AIG, le plus grand assureur mondial, est menacé de faillite ;
  • 15 septembre 2008 : Lehman Brothers, banque d'investissement multinationale créée en 1850, fait faillite en vingt-quatre heures ;
  • 16 mars 2008 : Le géant bancaire américain JP Morgan Chase annonce le rachat de Bear Stearns au bord de la faillite ;
  • 13 mars 2008 : Carlyle Capital Corporation, créé en 2006 par Carlyle Group pour spéculer sur les titres adossés aux crédits immobiliers américains, annonce sa faillite ;
  • 14 septembre 2007 : La Banque anglaise Northern Rock, cinquième banque de Grande-Bretagne, annonce sa faillite ;
  • 1er août 2007 : Aux États-Unis, American Home Mortgage, un organisme de refinancement de prêts hypothécaires, n'est pas en mesure de rembourser 300 millions de dollars d'échéances arrivées à terme ;
  • 2 avril 2007 : New Century, le numéro deux des subprimes américains, est mis en faillite.

 

 

Nous avons donc vu qu’une crise bancaire correspond à la propagation d’une crise financière au système bancaire qui provoque des faillites en chaîne des banques de second rang.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

SES

La transmission d'une crise financière à l'économie réelle

SES

Les différents instruments de régulation et leurs effets

SES

La construction européenne

SES

Les difficultés de coordination des politiques économiques des États membres

SES

Les théories de la structure sociale

SES

La pertinence des classes sociales aujourd'hui

SES

Le rôle de l'innovation- Terminale- SES

SES

Les limites sociales et écologiques de la croissance

SES

La soutenabilité de la croissance et l'innovation

SES

Avantages et inconvénients du protectionnisme