Le Joueur d'échecs : l'auteur - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le Joueur d'échecs : l'auteur

1. La naissance d'un homme de culture
a. Ses origines sociales
Stefan Zweig (1881-1942) naît à Vienne, en Autriche, dans un milieu de riches bourgeois juifs. Il fait de brillantes études de lettres, de langues romanes et de philosophie. En 1904, il devient docteur en philosophie, à l'université de Vienne, après avoir fait une thèse sur Hippolyte Taine.
b. Sa formation intellectuelle

Dès son plus jeune âge, Stefan Zweig, se passionne pour le monde de la littérature et fréquente les cafés littéraires où se réunissent les jeunes intellectuels viennois. Il noue des amitiés précieuses et durables au sein de clubs littéraires.

En 1900, il publie son premier recueil de poèmes intitulé Cordes d'argent. A partir de cette époque, sa maîtrise de la langue française lui permet de traduire Baudelaire, Verlaine et Rimbaud. Il écrit également des biographies (Emile Verhaeren) et collabore avec Jules Romains à l’adaptation d'une pièce de théâtre, Volpone (1927).

c. L'homme de culture
De 1905 à 1914, Zweig commence brillamment sa carrière littéraire et entreprend de sillonner le monde. Il voyage dans toute l'Europe et en Amérique du Nord ; il profite de ses séjours successifs pour rencontrer les intellectuels et les artistes de chacun de ces pays.
Il établit notamment des liens privilégiés avec l'écrivain français Romain Rolland (1866-1944), qu'il considère longtemps comme une sorte de maître à penser de la conscience européenne. Sa maison de Vienne devient un lieu de rencontre pour écrivains et musiciens de tous les pays d'Europe.
2. Une œuvre perturbée par les bouleversements politiques
a. Le citoyen
Il est intéressant de signaler que Zweig se préoccupe beaucoup de la situation politique mondiale, et plus particulièrement de l'harmonie des relations entre les pays européens.
 
A ce titre, la Première Guerre mondiale est un véritable traumatisme pour cet âpre pacifiste. En 1916, il écrit Jérémie, pièce de théâtre dans laquelle éclate toute sa haine de l'armée et son refus de la guerre. La catastrophe mondiale atteint Zweig au point qu'il se renferme sur lui-même et ne se consacre plus qu'au travail de l'écriture, à un rythme forcené.
b. L'homme de lettres

Après la Première Guerre mondiale, Zweig se fixe en Autriche, à Salzbourg, et se tient en retrait d'une certaine réalité du monde. Les bouleversements économiques et sociaux en Europe, dans les années 1920, lui échappent.

Toute sa production écrite semble, en effet, tournée vers le passé ; jusqu'en 1933, il se consacre surtout à la rédaction de biographies romancées de ceux qu'il appelle « les bâtisseurs de monde ». En 1919, il consacre ainsi son essai Trois maîtres à Balzac, Dickens et Dostoïevski ; en 1925, les vies de Hölderlin, Kleist et Nietzsche sont évoquées dans un essai intitulé Le Combat avec le démon. En 1928, il termine ce qu'il définit comme une « typologie de l'esprit », avec Trois poètes de leur vie (Stendhal, Casanova, Tolstoï).

De 1922 à 1939, il n’écrit pas moins d'une dizaine de nouvelles parmi lesquelles nombre de chef-d'œuvres, dont on retient surtout Amok (1922) ou encore La Confusion des sentiments (1926).

Zweig connaît donc des années particulièrement fécondes sur le plan littéraire. Durant tout ce temps, le succès du public ne se dément pas et fait de lui une figure privilégiée dans le monde des lettres.

c. La fuite

En mai 1933, soit deux mois après l'arrivée d'Hitler au poste de chancelier, les livres de Zweig sont censurés. De plus, les tensions politiques se multiplient à Vienne ; à la suite d'une perquisition injustifiée à son domicile par les nazis autrichiens, Zweig part vivre à Londres où il écrit en 1934 -en langue anglaise- ce qui est encore considéré comme son chef-d’œuvre, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme. Durant les années qui suivent, Zweig n'écrit plus que des œuvres historiques ainsi que son unique roman La Pitié dangereuse (1938).

Sur le plan personnel, la vie de Zweig connaît aussi de grands bouleversements puisqu'il se sépare, en 1938, de son épouse Friderike von Winternitz, après 23 années de mariage. Il est de notoriété publique que cette séparation n'est pas de son fait et résulte davantage de l'éloignement géographique que d'un désamour. Il semble donc que Zweig ait progressivement délaissé tout ce qui composait son univers d'origine. C'est ainsi qu'en 1940 il obtient la nationalité britannique.

c. L'exil et la mort

Lorsque la guerre éclate, Zweig quitte l'Angleterre avec sa nouvelle épouse, Lotte Elizabeth Altmann, et part vivre au Brésil, à Petropolis ; mais son mal-être ne s'estompe pas. Il supporte difficilement la solitude et vit comme un cauchemar l'enlisement de l'Europe dans le second conflit mondial. En proie à une profonde dépression, intimement persuadé que l'univers intellectuel d'harmonie et de cosmopolitisme qui fit sa jeunesse était définitivement éteint, il se donne la mort, avec sa femme, le 23 février 1942.

Zweig venait d’achever la rédaction de son autobiographie, Le Monde d'hier (1948). Il laisse de nombreux manuscrits, dont celui de sa dernière nouvelle Le Joueur d'échecs (1943). Ces deux œuvres sont publiées à titre posthume.

L'essentiel

La vie de Stefan Zweig est exemplaire. Il incarne à lui seul tous les contrastes et le tragique de la vie des juifs européens de la première moitié du XXe siècle. En tant qu’écrivain, il s’est illustré dans divers genres littéraires : poésie, drame, biographie, ou encore essais et nouvelles.
Parfaitement intégré, doté d'une immense culture cosmopolite, Zweig est fauché en plein succès ; il doit fuir et ne survit pas à l'horreur des années 1940.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents