Fiche de cours

Le financement externe indirect

Lycée   >   Premiere techno   >   Economie   >   Le financement externe indirect

  • Fiche de cours
  • Quiz et exercices
  • Vidéos et podcasts
Objectif
  • Caractériser et comprendre le rôle des banques dans le financement de l’activité économique.
Points clés
  • Lorsqu’elles ne peuvent pas s’autofinancer, les entreprises doivent avoir recours à des circuits de financement externe : les marchés financiers ou les institutions financières, comme les banques.
  • Lorsque les entreprises ont recours aux banques, on parle de circuit de financement externe indirect. Elles contractent un emprunt pour combler leurs besoins de financement.
  • Les banques sont des sociétés privées à but lucratif. Elles tirent leurs profit du paiement des intérêts des emprunts contractés par les agents économiques et assurent un rôle de financement de l’économie.
Pour bien comprendre
  • Financement externe indirect
  • Intermédiation
  • Banques
1. Qu’est-ce que le financement externe indirect ?
a. Financement externe indirect ou financement intermédié

On parle de financement externe indirect ou intermédié lorsque les agents économiques ont recours à des institutions financières pour combler leurs besoins de financement. En effet, ce type de financement nécessite de recourir à un intermédiaire pour obtenir des sources de financement. Ces intermédiaires sont les établissements de crédits principalement les banques.

On parle de financement externe car les sources de financement proviennent de l’extérieur, en l’occurrence d’une partie prenante externe: une institution financière, une banque.

Les modes de financement des organisations
b. Un acteur principal : la banque

Les banques sont des sociétés financières. Elles produisent donc des services financiers à destination des autres agents économiques, comme les ménages et les entreprises. Elles produisent des services marchands.

Ce sont des sociétés privées qui ont pour mission de financer l’activité économique.

2. Le fonctionnement des banques
a. Les ressources des banques

Les banques se rémunèrent grâce à :

  • la facturation de frais pour certains services (fourniture d’une carte de crédit, virements interbancaires…) ;
  • l’octroi de prêt aux agents économiques. Elles se rémunèrent sur le paiements des intérêts. Le taux d’intérêt varie en fonction du niveau de risque pris par l’établissement financier au moment du crédit ;
  • leur activité de placement sur les marchés financiers. Les fonds placés sont issus des assurances-vies ou d’autres produits.
b. La fourniture de moyens de paiement

La banque met à la disposition de ses clients différents types de monnaies dont la masse globale est contrôlée par la banque centrale :

  • la monnaie divisionnaire (pièces) ;
  • la monnaie fiduciaire (billets) ;
  • la monnaie scripturale.
Monnaie scripturale : écritures sur les comptes des agents (exemple : compte en banque). Monnaie dite dématérialisée, car elle n’est pas tangible.

Pour faire circuler cette monnaie dématérialisée, la banque propose différents modes de paiement :

  • les chèques ;
  • les cartes de crédit ;
  • les titres interbancaires de paiement (TIP) permettant les virements bancaires.

La banque doit pouvoir fournir et sécuriser ces outils.

c. La collecte de dépôt et l’activité de crédit

Les banques sont d’abord des organismes de dépôt. Elles conservent l’argent de leurs clients sur des comptes bancaires et en assurent la sécurité. Elles collectent donc l’épargne des ménages.

Ce sont également des organismes de crédit. Elles opèrent une transformation financière de l’épargne en octroyant des crédits aux agents économiques. Les dépôts vont leur permettre en partie de fournir des crédits : « les dépôts font les crédits ». Les banques financent ainsi les activités économiques des entreprises (achat de nouvelles machines ou agrandissement des locaux) et les projets de consommation des ménages (achat d’une voiture, travaux domestiques…) ou d’investissement des ménages (achat d’un logement).

Cette activité est risquée. Les banques se rémunèrent donc en appliquant des taux d’intérêts plus ou moins élevés selon le terme et le risque lié au crédit.

Taux d’intérêt : rémunération du risque pris par la banque par son activité de crédit.
Exemple 
Un ménage emprunte 15 000 € pour financer une voiture. Sa banque propose un taux d’intérêt de 1,5 % sur 5 ans (60 mois), soit un remboursement mensuel de 259 € par mois.
Le coût de l’emprunt pour ce ménage est donc de 259 × 60 = 15 540 €.
La différence entre la somme empruntée et celle remboursée correspond donc au profit réalisé par la banque pour son activité de financement de l’économie. Ici, le profit de la banque et le coût de l’emprunt pour le ménage seront de 540 €.

Évalue ce cours !

 

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Economie

Le rôle de la banque centrale

Economie

La loi de l'offre et de la demande

Economie

Le prix d'équilibre

Economie

L'élasticité prix-demande et croisée

Economie

Comment évaluer le degré de concurrence sur un marché ?

Economie

Les barrières à l'entrée

Economie

Intensité concurrentielle et prix

Economie

Les stratégies de différenciation

Economie

Quels sont les déterminants de la valeur du bien ?

Economie

Le raisonnement à la marge pour le producteur