La loi de l'offre et de la demande - Maxicours

La loi de l'offre et de la demande

Objectif
  • Comprendre la détermination du prix sur un marché concurrentiel.
  • Savoir analyser l’impact d’une modification des conditions de marché sur le niveau de l’offre et de la demande.
Points clés
  • L’offre est une fonction croissante du prix et la demande est une fonction décroissante du prix.
  • La pente des deux courbes dépend du prix.
  • Un changement de prix implique un déplacement SUR une des deux courbes.
  • Un changement autre que celui du prix implique un déplacement DE la courbe.
  • La courbe de la demande peut se déplacer à cause des facteurs suivants :
    • une augmentation de la demande provoque un déplacement de la courbe vers la droite ;
    • une diminution de la demande provoque un déplacement de la courbe vers la gauche.
  • La courbe de l’offre peut se déplacer à cause des facteurs suivants :
    • une augmentation de l’offre provoque un déplacement à droite de la courbe ;
    • une diminution de l’offre provoque un déplacement à gauche de la courbe.
Pour bien comprendre
  • Offre et demande
  • Prix d’équilibre
1. La courbe de la demande est nécessairement décroissante
a. Le comportement du demandeur est influencé par une satisfaction décroissante

La demande d'un bien ou d'un service représente la quantité que le consommateur est disposé à acheter en fonction de son prix.

La satisfaction procurée par la consommation d'un bien augmente avec la quantité consommée. Ceci influence donc le comportement du demandeur. Cependant, cette satisfaction procurée par la consommation augmente à un rythme de plus en plus faible : on observe une saturation progressive (mais jamais totale) du bien-être. C'est la « loi de l'utilité marginale décroissante ».

Loi de l'utilité marginale décroissante : l'utilité ressentie pour la dernière unité consommée diminue lorsque la consommation augmente.
Exemple
Un individu a besoin de manger pour survivre. Cependant, il n’achètera pas indéfiniment des biens alimentaires, puisqu’à un moment donné, il sera rassasié.
b. La demande est une fonction décroissante du prix

Le consommateur doit choisir le panier de biens qui maximise son utilité, compte tenu des ressources dont il dispose, notamment ses ressources financières (ses revenus). Il est donc soumis à une contrainte budgétaire. Les choix de consommation dépendent donc du prix des biens.

La demande correspond généralement à une fonction décroissante du prix. En effet, les consommateurs sont d'autant plus disposés à acquérir une certaine quantité de biens que leur prix est faible.

On peut toutefois rencontrer l’effet inverse, dans des cas très exceptionnels, lorsque l'intérêt porté pour le bien repose essentiellement sur l'importance de son prix par exemple (biens de luxe).

En économie, la demande est toujours représentée sous forme décroissante car, par convention, la quantité figure en abscisse et le prix, en ordonnée.

2. La courbe de l’offre est nécessairement croissante
a. L’offre est une fonction croissante du prix

L'offre représente la quantité de biens et de services que les « offreurs » (constructeurs, vendeurs) sont prêts à échanger pour un certain prix.

La fonction d'offre d'un bien met en évidence la relation entre son prix de marché et la quantité de ce bien que les producteurs sont disposés à produire et à vendre.

La fonction d'offre est donc croissante par rapport au prix. Plus les entreprises auront la possibilité de vendre à un prix élevé et plus leurs espoirs de profit seront élevés. Ainsi, la quantité offerte et produite croît à mesure que le prix augmente.

b. L’effet de revenu et l’effet substitution

Lorsque le prix d'un bien augmente, les producteurs sont incités à accroître leur production : c'est l'effet de revenu.

Les entreprises étudient leur marché, mais aussi d’autres marchés potentiels sur lesquels elles pourraient s’implanter. Si un marché est jugé profitable car en croissance, les nouveaux entrants vont être nombreux, si les barrières à l’entrée sont faibles sur ce marché. Si ce même marché voit ses prix de vente moyen augmenter, d’autres entreprises vont aussi être intéressées pour le pénétrer en abandonnant leur marché initial moins profitable. C'est l'effet de substitution : les entreprises vont substituer un bien ou un service produit par un autre, jugé plus profitable.

3. Les facteurs influençant le déplacement des deux courbes

Un changement de prix provoque une augmentation ou une baisse des quantités demandées, et donc un déplacement sur la courbe.

En revanche, certaines modifications structurelles de marché vont influencer la quantité globale demandée, et la courbe va alors se déplacer latéralement.

a. Courbe de la demande : principaux facteurs impliquant un déplacement de la courbe vers la droite

Le nombre de consommateurs augmente, donc à un prix donné, la demande sera plus élevée.

Exemple
Un marché compte 100 consommateurs pour un bien A. Au prix de 10 €, la quantité demandée sera de 10. Le nombre d’acheteurs augmente et passe à 150. Au prix de 10 €, le nombre d’acheteurs sera plus élevé, le marché comptant plus d’acheteurs.

Le prix d’un bien de substitution augmente.

Exemple
Un téléphone portable A compte 10 acheteurs au prix de 650 €. A est en concurrence avec le téléphone portable B ; A et B sont substituables. B était à l’origine moins cher que A, mais augmente son prix et devient plus cher que A. Les consommateurs de B se reportent sur A, donc au prix de 650 €. A comptera désormais plus d’acheteurs.

Le revenu augmente, donc les consommateurs peuvent augmenter leur consommation globale.
Voici la représentation graphique de ce déplacement :

Déplacement de la courbe dû à une modification du marché créant une augmentation de la demande globale
b. Courbe de la demande : principaux facteurs impliquant un déplacement de la courbe vers la gauche

Le nombre de consommateurs diminue (le bien est devenu moins utile ou attractif). Une modification des préférences s’est opérée.

Exemple
BlackBerry a été leader sur le marché des téléphones mobiles pendant de nombreuses années, mais l’arrivée des téléphones tactiles (avec Apple notamment) a induit un changement dans les goûts des consommateurs. À l’heure actuelle, BlackBerry a moins de 1 % des parts de marché des téléphones mobiles. Les quantités demandées pour des téléphones non tactiles sont désormais très basses.

Le prix d’un bien de substitution diminue.

Le revenu diminue, comme en période de crise, ce qui provoque une chute de la demande.

c. Courbe de l'offre : les déplacements latéraux de la courbe

On peut identifier trois principaux facteurs qui peuvent induire un déplacement de la courbe de l’offre :

  • les évolutions technologiques et de la qualité ;
  • le nombre de producteurs ;
  • les évolutions du prix des facteurs de production ;
  • les évolutions de la productivité.

Les évolutions technologiques vont induire des coûts de production plus élevés dans un premier temps, car il va falloir investir dans des nouveaux outils. En revanche, les produits auront une valeur et une utilité supérieure, ce qui induit un déplacement de la courbe vers la droite : les quantités demandées seront plus élevées mais à un prix plus élevé.

Exemple
La sortie de la montre connectée a induit une augmentation du prix de vente moyen pour le marché de l’horlogerie traditionnelle et non de luxe. Les consommateurs sont prêts à payer plus cher pour bénéficier d’une montre connectée. La quantité offerte est donc plus élevée car le marché est lucratif, les prix de vente étant plus élevés.

Si le nombre de producteurs augmente, la concurrence s’intensifie, donc la quantité offerte va augmenter sans pour autant qu’il y ait une modification de prix immédiate. Il y a déplacement de la courbe vers la droite.

Lorsque le prix des facteurs de production augmente, les coûts de production augmentent, diminuant le profit des entreprises. La quantité offerte va alors baisser ce qui va déplacer la courbe vers la gauche. Une augmentation de la productivité va déplacer la courbe vers la droite et une diminution vers la gauche.

Une augmentation de la productivité permet une diminution des coûts de production. Dès lors, les perspectives de profit s'accroissent et il y a donc incitation à un accroissement de l'offre. La courbe se déplace vers la droite.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.