Le prix d'équilibre - Cours de SES Première pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le prix d'équilibre

1. Optimalité du prix d'équilibre
Le prix d'équilibre est celui qui égalise la demande et l'offre. C'est donc celui qui satisfait en même temps les désirs des acheteurs et des vendeurs. Tant que le prix d'équilibre n'est pas atteint, il existe soit une demande, soit une offre excédentaire. Il faudra alors soit baisser, soit élever le prix. Mais ce prix qui se situe à l'intersection des courbes d'offre et de demande concilie l'intérêt des acheteurs et des vendeurs dès lors que l'offre de biens et services est équivalente à la demande de ceux-ci.

À travers une série d'oscillations successives de la production entraînant des hausses et des baisses de prix, va se réaliser une égalisation de l'offre et de la demande qui se prolongera tant qu'un élément de déséquilibre n'y mettra pas fin. On aboutit ainsi, grâce au mécanisme du marché, à un prix d'équilibre stable.
2. Le processus du tâtonnement
C'est par un processus automatique de « tâtonnement » que la loi de marché détermine le prix qui assure la satisfaction maximale des agents économiques.

Comment l'offre et la demande se rencontrent-elles sur le marché ? On peut représenter une courbe d'offre croissante et une courbe de demande décroissante sur un même graphique. Le prix est indiqué en ordonnée et les quantités demandées et offertes en abscisse.

Léon Walras
, le père de la microéconomie, a proposé un processus connu sous le nom de « tâtonnement walrasien », s'inspirant du fonctionnement de la bourse des valeurs. Il fait ainsi appel à l'image d'un « commissaire priseur ». Ce dernier annonce un prix, les agents réagissent à cette annonce, prennent le prix comme une donnée et font connaître leurs intentions d'offre et de demande. Le commissaire priseur calcule alors l'offre et la demande globale et ajuste le prix à la hausse ou à la baisse selon qu'il y a excès de demande ou excès d'offre.
 
Au nouveau prix annoncé, les agents doivent réviser leurs projets et reformuler de nouvelles propositions d'échange qui conduiront le commissaire priseur à l'annonce d'un nouveau prix jusqu'à atteindre le prix d'équilibre.
À ce moment seulement, les échanges peuvent avoir lieu. Le prix représente donc l'unique moyen de sélection applicable à tous les protagonistes. L'unicité du prix tend à l'universalité du système marchand pour la production et la répartition des biens. Les offres et les demandes sont agrégées en un lieu précis, ou immatériel : le marché.

Lorsque celles-ci s'égalisent, on obtient le prix de marché. Ce prix convient parfaitement à certains acteurs, quelques-uns profitent même d'une situation de rente car ils paient moins, ou ils reçoivent plus que le montant limite souhaité par eux (rente du consommateur dans un cas, rente du producteur dans l'autre).
3. Les hypothèses contraignantes du prix d'équilibre
On notera cependant le paradoxe qu'implique le processus de tâtonnement dans une économie de concurrence. Le fonctionnement économique du marché n'est alors décentralisé que grâce à une centralisation extrême impliquée par l'hypothèse du « commissaire priseur ».

Les échanges ne peuvent avoir lieu que dans une structure très centralisée où seules les forces de l'offre et de la demande laissent une place au jeu de la concurrence.
L'essentiel
Le mécanisme qui permet à un marché d'atteindre le prix d'équilibre correspond à un processus de tâtonnement qui lui garantit l'optimalité mais suppose de fortes contraintes concernant le comportement des agents et le caractère centralisateur du procédé.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents