Lycée   >   Premiere   >   Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques   >   Le déclin de l'Empire ottoman

Le déclin de l'Empire ottoman

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Comprendre que le déclin de l’Empire ottoman se fait sur une longue durée et se matérialise par une perte d’influence et une perte de territoires.
  • Connaitre les dates principales concernant le déclin de l’Empire ottoman.
  • Comprendre le rôle de la Première Guerre mondiale dans l’effondrement de l’Empire ottoman.
Points clés
  • La politique expansionniste ottomane est freinée par la bataille de Lépante en 1571.
  • La perte d’influence ottomane se matérialise par une perte de nombreux territoires jusqu’à la Première Guerre mondiale.
  • Lors de la Grande Guerre, les Ottomans prennent le parti de l’Allemagne. L’Empire est démantelé à l’issue du conflit mondial.
Pour bien comprendre
  • 4e (histoire) : thème 2 - « L’Europe et le monde au XIXe siècle »
  • 3e (histoire) : thème 1 - « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) »
  • 1re (HG G SP) : « La naissance de l’Empire ottoman »
  • 1re (HG G SP) : « La puissance et les marges : la théorie d’Ibn Khaldûn »
1. Un empire en perte d’influence (XVI-XVIIe siècle)

C’est au XVIe siècle que l’on peut faire débuter le lent déclin de l’Empire ottoman.
En 1571, les armées ottomanes sont défaites lors de la bataille navale de Lépante par la Sainte Ligue (Espagne, Venise, Gêne, États du Pape).

Remarque
Lépante se situe en Méditerranée, dans le golfe de Patras, en Grèce.

Cette bataille fondamentale met un coup d’arrêt à la politique d’expansion des Ottomans en Méditerranée. L’Empire est fragilisé.
Le sultan Ahmet Ier qui règne au début du XVIIe siècle doit faire face à des révoltes dans de nombreux points de l’Empire.
En 1622, son successeur Osman II, qui avait des volontés réformatrices, se fait assassiner par les janissaires.

Les janissaires : désigne des esclaves-soldats, d’origine européenne et de confession chrétienne. Ils forment l’élite de l’infanterie ottomane sous l’empire.
2. Les pertes territoriales du XIXe siècle

Le déclin s’accélère au XIXe siècle. L’Empire ottoman perd alors de nombreux territoires au profit des puissances chrétiennes :

  • la Grèce devient indépendante en 1830 ;
  • la France débute la colonisation de l’Algérie en 1830  ;
  • l’Égypte évolue vers l’auto­nomie (1840).

À la fin du siècle, l’Empire est fortement endetté. Ses difficultés pour maintenir son influence s’accroissent. Il peut de moins en moins lutter contre l’ingérence des puissances occidentales.
Une grave crise se déroule entre 1875 et 1878. En 1874, des villageois se révoltent contre les collecteurs d’impôts ottomans en Herzégovine. Des soulèvements se produisent ensuite dans les territoires voisins, au point que l’Herzégovine, la Bosnie et le Monténégro se déclarent prêts à la guerre contre les Ottomans.

Ces fortes tensions décident les puissances européennes à s’impliquer. La Russie entre en guerre, l’Autriche-Hongrie menace de prendre possession des territoires.
La crise se solde le 13 juillet 1878 avec la signature du traité de Berlin, qui valide l’indépendance de la Roumanie, du Monténégro et de la Serbie. La Bosnie et l’Herzégovine demeurent ottomanes. L’Empire ottoman, grand perdant, doit également des réparations de guerre importantes à la Russie.

3. La Première Guerre mondiale et l’effondrement de l’Empire
a. L’entrée dans la guerre

Lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914, l’Empire ottoman est isolé et diminué sur la scène internationale.
Les puissances européennes poussent toujours plus loin leur avantage : le Royaume-Uni propose d’internationaliser Constantinople et la Russie donne son soutien à la création d’un État arménien (ce qui amputerait d’autant le territoire ottoman).
Ainsi, les Ottomans prennent le parti adverse, l’Allemagne, avec lequel une alliance germano-turque est signée en juillet 1914.
L’entrée des Ottomans dans la guerre se solde par des échecs successifs. De plus, Constantinople doit faire face à des révoltes internes.

Exemple
C’est notamment le cas de la Grande révolte arabe conduite par Hussein ibn Ali en 1916, soutenu par le Royaume-Uni et la France, afin d'accélérer l’affaiblissement de l’empire.

Parallèlement, le gouvernement ottoman, dominé par le parti des Jeunes-Turcs, mène une politique panturque.

Le panturquisme : désigne une idéologie nationaliste née au XIXe siècle. Elle vise à unifier les peuples turcophones au sein d’un même État.

À ce titre, ils organisent durant la guerre le génocide arménien, entre 1915 et 1916, qui coûte la vie à plus d’1,2 millions de personnes.

Un génocide : consiste en l'élimination physique intentionnelle d'un groupe national ou ethnique.
b. La fin de la guerre

En mai 1916, la France et le Royaume signent les accords secrets de Sykes-Picot, qui visent à anticiper le partage du Proche et du Moyen-Orient lors de la fin de la guerre. Ces accords impliquent le démantèlement de l’Empire ottoman.

Le 10 août 1920, les Alliés victorieux signent le traité de Sèvres avec l’Empire ottoman. Par ce traité :

  • l’Empire renonce à ses provinces arabes et à celles du Maghreb ;
  • il subit des pertes territoriales y compris en Anatolie ;
  • une part de son territoire occidental est donnée à la Grèce ;
  • un État arménien et un État kurde sont créés.

Cependant, ce traité est vécu comme une véritable humiliation par les Ottomans et Mustafa Kemal, à la tête du gouvernement à Ankara, n’en reconnait pas la validité.
L’Empire est démantelé mais la République turque est proclamée. Kemal, surnommé « Atatürk » (« Père des Turcs »), négocie un traité plus avantageux : le traité de Lausanne en 1923.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

L'effondrement de l'URSS

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Les institutions russes depuis 1991

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Une démocratie critiquée ?

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

L'anglais, langue internationale prédominante

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La francophonie comme facteur d'influence de la France dans le monde

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Le mandarin, première langue maternelle au monde

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Pouvoirs politiques et nouvelles technologies

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Les nouvelles voies maritimes

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La « nouvelle route de la Soie »

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Superpuissance ou hyperpuissance : le cas des États-Unis