Les nouvelles voies maritimes - Maxicours

Les nouvelles voies maritimes

Objectifs
  • Connaitre les routes maritimes principales et les routes maritimes secondaires.
  • Comprendre l’intérêt stratégique des routes maritimes.
Points clés
  • Les voies maritimes ont un intérêt stratégique majeur. Elles sont un des marqueurs de la mondialisation.
  • Il existe des routes principales qui relient les principaux pays développés entre eux. Des routes secondaires, moins utilisées, relient les périphéries.
Pour bien comprendre
  • 4e (géographie) : « Mers et océans : un monde maritimisé »
1. Voies maritimes, un intérêt stratégique
a. Un intérêt commercial

Aujourd’hui, 90 % de ce nous consommons est acheminé par voie maritime :

  • les produits manufacturés constituent 40 % du volume des marchandises transportées ;
  • les produits énergétiques et miniers ne concernent que 23 % de ces échanges ;
  • les produits agricoles seulement 9 %.

Depuis les années 1960, le trafic maritime des marchandises a augmenté et il a même doublé depuis 1990 pour atteindre 304 milliards de dollars.
Les navires spécialisés dans le transport de marchandises, les porte-conteneurs, représentent 9 % des 53 005 navires de la marine marchande mondiale en 2009 et le nombre de conteneurs échangés est passé de 100 millions à 520 millions entre 1992 et 2008.

Un conteneur : désigne un caisson métallique aux dimensions standardisées conçu pour le transport de marchandises par différents modes de transport.
b. Un intérêt militaire

Ces routes maritimes permettent les déplacements des marines de guerre de tous les pays. C’est également sur l’océan qu’est transportée une production stratégique majeure : les hydrocarbures et, avant tout, le pétrole.

Exemple
Les routes maritimes permettent par exemple d’acheminer 50 % des besoins des États-Unis en pétrole, 70 % de ceux de l’Europe et 100 % de ceux du Japon.
c. Une nouvelle organisation internationale sur les voies maritimes

Cette croissance des échanges a été facilitée par la baisse des tarifs douaniers depuis la seconde moitié du XXe siècle dans le cadre des accords de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui défend le libre-échange.
En 1982, l’ONU organise la conférence sur le droit de la mer à Montego Bay (Jamaïque). Le texte prévoit la compartimentation du droit de la mer avec le découpage de quatre zones maritimes :

La Zone économique exclusive (ZEE) correspond aux 200 milles au large du littoral de chaque État, au sein desquels ce dernier est souverain pour l’exploitation des ressources.

Au-delà de la ZEE, les eaux internationales appartiennent à tous. Chacun est libre d’en exploiter les ressources et d’y circuler.

2. Routes principales et routes secondaires, une géographie de la mondialisation
a. La concentration géographique des échanges

L'Europe occidentale, l'Amérique du Nord et l'Asie orientale sont les trois régions qui contrôlent et concentrent les flux - ou circulation - de marchandises. En effet, 80 % des échanges sont réalisés entre ces trois ensembles de pays développés.

Selon les Nations Unies, les pays développés sont les pays qui présentent le meilleur IDH (indice de développement humain). Ce sont des pays riches, en capacité d’offrir à leur population l’accès aux besoins vitaux : logement, eau et alimentation, santé, éducation.
Les flux relient donc les premiers exportateurs mondiaux que sont l'Allemagne, les États-Unis, la Chine ou le Japon.
Les Suds, notamment une part importante de l'Afrique subsaharienne, restent à l'écart de ces grands flux. Ce sont des marges.

Une marge : désigne, en géographie, un espace qui n’est pas intégré au système auquel il appartient. Dans le cas des PMA (Pays les Moins Avancés), on utilise le terme de « marge », car ces États ne sont pas intégrés à la mondialisation.

Certains pays émergents, y compris sur le continent africain, ont connu une croissance accélérée depuis ces 30 dernières années et participent à l'essor des échanges.

Un pays émergent est un pays qui réunit trois caractéristiques :

  • une croissance économique forte ;
  • une partie de la population qui accède au niveau de vie des pays les plus riches ;
  • une partie de la population qui reste dans une grande pauvreté.
b. Les grandes voies maritimes

Les routes maritimes empruntent des passages stratégiques qui permettent de passer d'un océan à un autre en réduisant les distances et donc les couts du transport maritime. Ce sont des passages maritimes étroits, naturels comme les détroits, ou artificiels comme les canaux.

Un détroit : désigne un passage étroit naturel mettant en communication deux étendues maritimes.
Un canal : désigne un passage artificiel (creusé par l’homme) afin de mettre en communication deux étendues maritimes.
Exemple
Le détroit de Malacca qui se situe sur la principale route maritime reliant l'Asie à l'Europe, est emprunté par près de 50 000 navires par an, car il permet de passer de l'océan Pacifique à l'océan Atlantique.

Aujourd’hui, de nouvelles routes maritimes sont de plus en plus utilisées. Il s’agit notamment des voies passant par le pôle arctique qui permet de réduire le trajet et le cout du transport. Cependant, passer par les pôles reste encore difficile et couteux. Les navires de transport doivent être précédés de navires brise-glace afin de naviguer dans les eaux de l’océan glacial arctique. De plus, le passage n’est pas accessible en hiver.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La « nouvelle route de la Soie »

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Superpuissance ou hyperpuissance : le cas des États-Unis

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La Doctrine Monroe

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Les guerres du Golfe

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Cartographie des stationnements militaires américains dans le monde

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La puissance militaire maritime américaine

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Des frontières de plus en plus nombreuses

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La redéfinition des frontières dans les zones de libre-échange

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

Une frontière de protection

Histoire-Géographie géopolitique et sciences politiques

La constitution des empires coloniaux

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent