Le Consulat et l'Empire - Cours d'Histoire Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le Consulat et l'Empire

1. Le Consulat ou la fin de la Révolution (1799-1804)
a. Bonaparte, premier consul
La Constitution de l'an VIII attribue le pouvoir exécutif à trois consuls (Bonaparte, Cambacérès, Lebrun) désignés pour dix ans. Seul le premier consul, Bonaparte, gouverne véritablement. Le pouvoir législatif est très affaibli. La souveraineté du peuple ne peut s'exprimer que par plébiscite, c'est-à-dire en répondant par oui ou non aux questions qui lui sont posées. En 1802, Bonaparte se fait nommer consul à vie et a le droit de désigner son successeur. C'est le retour à un pouvoir monarchique.
b. L'œuvre de réconciliation
En arrivant au pouvoir, Bonaparte affirme : « La Révolution est fixée aux principes qui l'ont commencée, elle est finie. » Le premier consul entend réconcilier les Français et mettre fin aux divisions de l'époque révolutionnaire. Afin de calmer la question religieuse, il signe avec le pape le Concordat de 1801 qui reconnaît la religion catholique comme religion de la majorité des Français.
c. Les « masses de granit »
Bonaparte cherche à reconstruire les bases de la société française.
Il réorganise l'administration, en renforçant la centralisation. Des préfets sont nommés à la tête de chaque département pour appliquer la politique du gouvernement.
Bonaparte crée des institution durables : les « masses de granit jetées sur le sol de France ». Il fait ainsi rédiger le Code civil, il crée les lycées, la Légion d'honneur, et donne à la France une nouvelle monnaie : le franc germinal.
2. Napoléon Ier, empereur des Français (1804-1815)
a. Une monarchie impériale
En 1804, Bonaparte se fait proclamer empereur des Français sous le nom de Napoléon Ier. Il est sacré à Notre-Dame de Paris le 2 décembre 1804. Napoléon s'entoure d'une cour et crée une nouvelle noblesse. Le régime prend un caractère monarchique. Napoléon, aidé de la police et de l'administration, exerce un pouvoir absolu. La presse est surveillée, les opposants sont traqués.
b. Le grand Empire
De 1803 à 1815, l'Empire est sans cesse en guerre. Jusqu'en 1812, le génie militaire de Napoléon lui permet de remporter de grandes victoires. Napoléon crée le Grand Empire, qui connaît son apogée en 1811. Il comprend l'Italie, l'Espagne, la Pologne et une grande partie de l'Allemagne.
c. La chute de l'Empire
Malgré le blocus continental, Napoléon ne parvient pas à faire plier son grand ennemi : l'Angleterre. En 1812, Napoléon se lance à la conquête de la Russie, mais l'hiver le conduit à une retraite désastreuse. L'Europe se tourne contre la France : en 1814, la France est envahie et Napoléon abdique. Exilé à l'île d'Elbe, il parvient à revenir en France en 1815, mais la défaite de Waterloo met fin aux Cent-Jours et marque la fin du règne de Napoléon. Il est exilé à Sainte-Hélène où il meurt en 1821.
L'essentiel

Sous le Consulat, Bonaparte entreprend de reconstruire la société française en lui donnant des bases solides et durables. De plus en plus autoritaire, le Consulat est remplacé par l'Empire en 1804. Napoléon Ier instaure un régime fort et, jusqu'en 1811, crée un vaste Empire qui domine l'Europe. Mais l'Empire ne résiste pas aux défaites et prend fin en 1815.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents