La France de Napoléon Ier- Première- Histoire - Maxicours

La France de Napoléon Ier

Objectif
  • Connaitre le régime politique instauré par Napoléon en France
  • Connaitre le bilan économique Napoléon
Points clés
  • La France de Napoléon Ier apparaît stable et prospère.
  • Le régime est autoritaire et Napoléon dirige tout lui-même.
  • Le bilan économique est contrasté, mais la population profite de la croissance et de l'amélioration des conditions de vie. La période bénéficie surtout aux notables.
  • La vie artistique est active et brillante ; l'art est au service du pouvoir et de la grandeur de Napoléon.
1. Un régime autoritaire

En mai 1804, une nouvelle constitution élève Napoléon au titre d'Empereur des Français. Napoléon est sacré à Notre-Dame de Paris le 2 décembre 1804.

Le Sacre de Napoléon, de Jacques-Louis David (de 1805 à 1807)

À partir de là, le régime devient de plus en plus autoritaire ; Napoléon concentre tous les pouvoirs. Les assemblées ne jouent plus aucun rôle et le Tribunat est supprimé en 1807. L'empereur ne laisse pas d'initiative à ses ministres et décide seul de tout. Les libertés sont étouffées.

L'empereur fait étroitement surveiller la population par la police et la presse est censurée. En 1806, un « catéchisme impérial » est rédigé : il incite les Français à honorer et à servir l'empereur.

2. Un bilan économique contrasté

Les années 1800-1810 sont des années de prospérité et de croissance économique, même si cette croissance est chaotique.

Napoléon veille sur l'économie. Il intervient dans le domaine industriel en favorisant les entreprises. L'essor industriel repose sur le textile (notamment le coton), la chimie, l'industrie mécanique et les mines.

La production agricole augmente et de nouvelles cultures sont encouragées, comme la pomme de terre, et surtout la betterave à sucre.

En matière financière, Napoléon cherche à garder un bon équilibre des finances publiques. 

En revanche, le commerce est victime de la politique extérieure de Napoléon. Le blocus continental perturbe les échanges, et les ports comme Marseille ou Bordeaux sont véritablement ruinés.
Dans l'ensemble, cette prospérité ne s'est pas accompagnée d'un réel dynamisme. La France prend du retard par rapport à la modernisation de l'Angleterre.

Le blocus continental est instauré par Napoléon Ier dans le but de ruiner le Royaume-Uni en l'empêchant de faire commerce avec les autres pays de l'Europe.
3. Le triomphe des notables

L'Empire favorise de nouvelles élites. Napoléon rassemble autour de lui une véritable cour et crée une nouvelle noblesse, la noblesse d'Empire. L'anoblissement récompense les efforts faits au service de l'empereur.

La noblesse d'Empire est formée par l'ensemble de personnes, ainsi que leurs héritiers, ayant reçu un titre nobiliaire suite à des efforts faits au service de l'empereur Napoléon 1er.

Ce sont les notables qui bénéficient le plus du régime et qui dominent la société. Ces bourgeois, hommes d'affaires, hauts fonctionnaires ou banquiers sont favorisés par le régime. Le Code civil protège la propriété et consacre les valeurs familiales de cette société de notables.

Le code civil est un code de loi régissant de manière homogène le droit civil en France, mis en place par Napoléon Ier en 1804. Appelé aussi Code Napoléon, il touchait tous les domaines de la vie publique et sociale. Il reste encore aujourd'hui la source principale du droit civil français.

Les paysans voient leurs conditions de vie s'améliorer et profitent de la croissance et de la hausse des prix agricoles.

Les ouvriers sont encore peu nombreux. Malgré des conditions de travail difficiles et la surveillance policière qui pèse sur eux, ils vivent mieux et voient les salaires augmenter. La période ne connaît que peu de chômage.

4. La vie artistique et intellectuelle

Napoléon mène une politique de grands travaux, notamment à Paris. Il fait percer la rue de Rivoli, dote la capitale de monuments s'inspirant de l'Antiquité, comme l'Arc de triomphe, la Colonne Vendôme ou l'Arc du Carrousel.


Napoléon passant en revue ses troupes, en 1810, devant l'arc de triomphe du Carrousel, gravure de Auguste Boulard d'après François Flameng (1901) ǀ © Library of Congress

Pour Napoléon, l'art doit servir le pouvoir. C'est pourquoi il sollicite des peintres comme Jacques-Louis David ou Jean-Auguste-Dominique Ingres pour réaliser des portraits de lui et des tableaux à la gloire de l'Empire.

L'empereur encourage les découvertes scientifiques et les travaux de savants comme Gaspard Monge, Geoges Cuvier ou André-Marie Ampère.

Cependant, Napoléon échoue dans le domaine des lettres : les grands écrivains comme Chateaubriand ou Madame de Staël sont plutôt opposés au régime, alors que les auteurs officiels sont assez dépourvus de talent.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.