Le Brésil, un géant agricole - Maxicours

Le Brésil, un géant agricole

Le Brésil est un pays immense (8,5 millions de km2) dont on vante souvent l'impressionnante réussite agricole. Pourtant, les spécialistes sont plus nuancés et font remarquer la coexistence de situations agricoles fortement contrastées au sein de cet État.

Le Brésil est-il aujourd'hui capable de nourrir l'ensemble de sa population ? Et le sera-t-il dans les décennies à venir ?
1. Le Brésil, une immense ferme capable de nourrir l'ensemble des Brésiliens ?
a.  La troisième puissance agricole du monde
La réussite agricole du Brésil est incontestable. Ses productions sont très souvent placées aux premiers rangs mondiaux.

De plus, il y a 30 ans, le pays s'est lancé dans la production de bioéthanol, dont il est aujourd'hui le premier producteur mondial. Le bioéthanol est un biocarburant à fort pouvoir énergétique issu de l’agriculture et appartenant à la famille des énergies renouvelables. Il est utilisé dans les moteurs à essence.

Doc. 1. Carte de l'agriculture du Brésil


Enfin, le Brésil est également  l'un des premiers exportateurs de produits agricoles du monde. Par exemple, il occupe la première place pour l'exportation d'oranges.
b. Une agriculture ultra-moderne
Si la puissance agricole du Brésil est incontestable, c'est parce que l'on y a organisé une agriculture productiviste (qui repose sur l'usage optimum d'engrais chimiques, de traitements herbicides, de fongicides, d'insecticides, de régulateurs de croissance et de pesticides) tournée vers l'exportation. 

Sur des surfaces colossales, les grands propriétaires terriens développent une agriculture ultramoderne et extrêmement rentable aux rendements impressionnants. Leurs moyens financiers leur permettent d'acheter du matériel ultramoderne (une grande quantité de moissonneuses guidées par GPS pour les récoltes par exemple).

Doc. 2. Exploitation agricole au Brésil

2. Un système durable à longue échéance ?
a. La sécurité alimentaire n'est pas assurée pour tous au Brésil
Il ne s'agit pas d'un système durable car la sécurité alimentaire n'est pas assurée pour tous les brésiliens. Certes, la production agricole du Brésil est énorme. Cependant, un quart des Brésiliens (soit 44 millions de personnes) ne mange pas à sa faim. 6,5 % d'entre eux souffrent même de sous-nutrition.

L'enthousiasme du Brésil pour les biocarburants menace la sécurité alimentaire de sa population la plus pauvre car les immenses terres employées à la production de ces cultures énergétiques ne servent pas à des cultures alimentaires alors qu'elles sont encore largement insuffisantes. 

Une très grande partie de la production agricole brésilienne, produite sur d'immenses exploitations, est destinée à l'exportation et non aux marchés locaux. Les petites propriétés familiales produisent bien une agriculture tournée vers la consommation locale, mais en trop faible quantité. Et pourtant, les 70 millions d'hectares cultivés dans cet immense pays ne représentent que moins de 8 % de la superficie totale du Brésil. Il reste encore 100 millions d'hectares non encore investis par l'agriculture.

À l'échelle du pays, le problème de l'insécurité alimentaire ne se pose pas avec la même intensité : seulement 3,5 % des habitants du Sud (plus riches) sont confrontés à la sous-alimentation alors qu'ils sont 12,5 % dans la Nordeste.
b. Des millions de paysans sont sans terres
Ce système n'est pas durable aussi car, dans ce pays immense, des millions de paysans sont sans terres et ont faim.

Le Brésil est un pays vaste et, proportionnellement, peu densément peuplé. On peut donc supposer que les paysans y sont les plus heureux du monde et possèdent tous des parcelles d'une taille qui suffit à les faire vivre avec leurs familles. Et bien non. Paradoxalement, il y a au Brésil des millions de paysans sans terres. Une seule explication à cette grande injustice : un très petit nombre d'immenses propriétaires terriens (300 environ), les latifundios, possèdent près de 40 millions d'hectares à eux seuls. Ce qui fait que 5 millions de familles n'ont même pas de quoi posséder un lopin de terre pour se nourrir.

Aujourd'hui, le gouvernement du Brésil tente de trouver des solutions à cette terrible injustice. Pour cela, il organise la déforestation de l'Amazonie et transforme ces terres défrichées en terres agricoles dans le but d'y installer des milliers de ces paysans sans terres.
c. L'écologie, oubliée du développement agricole
Le succès agricole du Brésil a un coût environnemental important : les cultures intensives sont obtenues en utilisant massivement des produits chimiques (engrais, pesticides...) et de nombreuses régions productrices sont aujourd'hui confrontées à des problèmes de perte de fertilité des terres, de pollution de l'eau, de dégradation des sols et de déforestation incontrôlée. La déforestation de l'Amazonie, par exemple, progresse très vite.
L'essentiel
Le Brésil est l'un des premiers pays agricoles du monde. Les grands propriétaires terriens, qui possèdent l'essentiel des terres cultivées, s'enrichissent grâce à une agriculture intensive, largement mécanisée, dont les rendements sont très importants. En revanche, des millions de paysans brésiliens sont sans terres et se trouvent donc confrontés au chômage, à la misère et à la faim.

Les cultures vivrières du Brésil sont négligées, ce qui fait que des milliers d'hommes n'y mangent pas à leur faim. Enfin, le développement agricole du Brésil n'a, jusque-là, pas tenu compte de son impact environnemental.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.