L'eau à Marrakech et dans sa région - Maxicours

L'eau à Marrakech et dans sa région

Le Maroc est le pays du Maghreb qui bénéficie des ressources hydriques les plus importantes. Il est également celui qui, dans le futur, devrait connaître les problèmes de pénurie les plus graves. La ville de Marrakech peut être considérée comme l'une des vitrines du modèle d'exploitation de l'eau marocain, passé et actuel.

Comment est gérée la ressource en eau à Marrakech et, surtout, de quelle manière les habitants de la ville doivent-ils s'organiser pour ne pas manquer d'eau à l'avenir ?

1. Des ressources limitées et une demande croissante
a. L'eau, une ressource à ménager à Marrakech
La région de Marrakech - Tensift - Al Haouz  est située au centre du Maroc. Elle compte environ 3,1 millions d'habitants, plus de 900 000 habitent Marrakech même. L'essentiel de ses ressources en eau provient des oueds (« rivières » en arabe) descendants d'un massif montagneux, l'Atlas (et notamment de l'oued Tensift) ainsi que de nappes phréatiques peu profondes. Ces ressources sont relativement importantes, mais pas inépuisables.

Doc. 1. Le fleuve Drâa sur le mont Atlas

b. L'eau, une ressource convoitée
Les nombreux acteurs responsables de l'exploitation et de la répartition de l'eau ont beaucoup de mal à avoir une action coordonnée. Leur gestion peu rationnelle de la ressource hydrique de Marrakech entraîne les fréquentes coupures d'eau que connaît la ville et de multiples conflits d'usage entre les besoins domestiques, les besoins agricoles, industriels et touristiques.

Le potentiel hydrique est déjà surexploité, par l'agriculture surtout. Cette région est à dominante rurale (63 % de sa population vit du travail de la terre) et l'agriculture accapare 90 % de la consommation en eau.

Doc. 2. Terre agricole au Maroc

La nappe phréatique du Haouz a diminué de 20 mètres en moins de 30 ans.

Le tourisme, qui ne cesse de se développer, est l'autre gros consommateur. On sait aujourd'hui qu'en 2015, 24 golfs y seront ouverts (la ville en compte 5 actuellement), et auront besoin de 39 millions de m3 d'eau par an. L'équilibre précaire, difficilement maintenu jusque-là entre réserves d'eau et besoins, risque d'être rompu.
2. L'avenir de cette ressource
a. Des prévisions inquiétantes
Les précipitations, dans cette région, ont diminué de 20 % au cours de ces dernières années. Si l'on ajoute à ce déficit des pluies le fait que les ressources existantes ont été abusivement exploitées, on en arrive à une baisse des réserves souterraines alors que l'on sait déjà que la demande en eau potable va passer de 65 millions de m3 en 2011 à 78 millions en 2015 et à 114 millions en 2030. Ce qui signifie qu'en 2015, la ville connaîtra un déficit hydrique de 13 millions de m3 par an, qui ira en s'aggravant, pour atteindre 52 millions de m3 en 2030.
b. Rationaliser les ressources
Marrakech n'a pas le choix, elle doit rationaliser ses ressources hydriques. Ce qui va se révéler difficile dans une région qui se développe à un rythme effréné.

La ville réfléchit à la manière dont elle va pouvoir commencer à faire des économies d'eau.

La Régie autonome d'eau et d'électricité de Marrakech a adopté un plan 2010-2014 pour préserver les ressources en eau et protéger l'environnement. Elle prévoit notamment d'avoir recours au traitement et à la réutilisation des eaux usées pour l'arrosage des 24 golfs et à l'irrigation des espaces verts de la ville. Elle s'est lancée dans la construction d'un réservoir supplémentaire et elle améliore le réseau de distribution de l'eau.
L'essentiel
À Marrakech, l'agriculture et le tourisme, extrêmement gourmands en eau potable, vont devoir changer leurs habitudes : les réserves de la nappe phréatique diminuent et les réservoirs se vident lentement. Les pluies ne sont plus assez nombreuses et les eaux de sous-sol sont nettement surexploitées. En 2015, Marrakech se retrouvera avec un déficit hydrique de 13 millions de m3. La ville commence à apprendre à rationaliser ses ressources, notamment en se lançant dans le traitement et la réutilisation des eaux usées.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.