Le blâme - Cours de Français Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le blâme

Objectif : maîtriser les caractéristiques et l'analyse de tous les textes des différents objets d'étude.
Le blâme, à l'inverse de l'éloge, est un acte de langage à visée argumentative cherchant à dévaloriser une personne, une idée, une oeuvre ou un produit, par la mise en relief des défauts et des défaillances. Il s'agit donc, tout comme l'éloge, de l'énoncé d'un jugement que l'on veut faire partager au destinataire.
1. Les fondements et les enjeux
Pour énoncer un jugement de valeur, il est nécessaire de se placer en référence à certaines valeurs ou à certains principes communs à la société dont on fait partie :
– valeurs morales du bien et du mal : honnêteté/malhonnêteté, courage/lâcheté, solidarité/égoïsme, fidélité/trahison, etc. ;
– valeurs esthétiques du beau et du laid ;
– valeurs intellectuelles ou spirituelles du vrai et du faux : authenticité/facticité, naturel/artificiel, original/copie, etc.

Toutes ces valeurs peuvent varier selon les individus, les peuples, les cultures, les époques. Ainsi, alors qu'elles sont affirmées de manière absolue et objective, elles sont en fait relatives et subjectives.
L'expression du blâme peut être plus ou moins virulente : de la simple remontrance à l'insulte ou à l'injure.

2. Les procédés d'expression
Le blâme se caractérise par l'emploi d'un lexique dévalorisant (termes dépréciatifs), par le recours aux figures de style qui mettent en relief le jugement négatif du locuteur : figures d'insistance comme l'anaphore ou la gradation, figures d'opposition, hyperboles et images dévalorisantes.
L'emploi des superlatifs et des comparatifs d'infériorité, comme celui des modalités exclamatives et interrogatives, permet également de rendre le discours plus expressif et de souligner l'indignation ou la colère du locuteur. Par ailleurs, les procédés du registre polémique, comme l'ironie, sont également souvent au service du blâme.
3. Les circonstances et les genres
Les genres comme le pamphlet (écrit bref et violemment polémique), la satire (écrit littéraire dénonçant les vices et les ridicules d'une personne ou d'une société), l'épigramme (poème à visée satirique) sont, par nature, orientés vers le blâme.
De même, la caricature se présente souvent comme un blâme hyperbolique.

D'autres genres peuvent utiliser l'expression du blâme quand il s'agit de faire une critique morale ou sociale : ainsi en est-il dans les maximes (courtes sentences qui énoncent un principe moral), les portraits-charges (portraits à forte charge satirique ou caricaturale), les apologues (bref récit à visée morale), les discours politiques, etc.

Les moralistes du XVIIe siècle, comme Jean de La Fontaine dans ses Fables (1668, 1678 et 1694) ou Jean de La Bruyère dans Les Caractères (1688), l'ont fréquemment utilisé pour dénoncer un vice ou un défaut.

Au XVIIIe siècle, les oeuvres des philosophes des Lumières relèvent du genre du blâme dans leur volonté de dénonciation. C'est le cas, par exemple, lorsque Jean-Jacques Rousseau, dans son Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755), cherche à dénoncer le principe de la propriété comme étant à l'origine de l'inégalité.

Aujourd'hui, les campagnes d'information, pour lutter contre certains usages ou comportements dangereux (vitesse au volant, alcoolisme, tabagisme, etc.), utilisent aussi les procédés du blâme.

L'essentiel

Le blâme est un acte de langage subjectif et relatif selon les valeurs de référence du locuteur, à visée argumentative, qui, à l'inverse de l'éloge, cherche à dévaloriser quelqu'un ou quelque chose.
Ainsi, il utilise différents procédés de style dont le but est la mise en relief de la condamnation et de l'indignation du locuteur.
Les moralistes français du XVIIe siècle (La Fontaine, La Bruyère) lui ont donné ses lettres de noblesse. On le rencontre dès qu'il s'agit de dénoncer une situation (campagne contre l'alcool au volant, par exemple) ou de critiquer quelque chose (critique de films, etc.).

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents