La socialisation différenciée - Cours de SES Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La socialisation différenciée

La socialisation n’est pas identique pour tous les individus, elle dépend notamment du milieu social et du sexe. 
1. Une socialisation sexuellement différenciée
a. Des apprentissages différents
La socialisation est différente aussi selon le genre. Les garçons et les filles sont élevés de manière particulière en respectant certains stéréotypes véhiculés par la société.

Par exemple lorsqu’un petit garçon tombe on va le remettre sur ses pieds et lui demander de ne pas pleurer, lui dire que ce n’est rien alors que la petite fille sera plutôt consolée, cajolée et on trouvera ses larmes plus « naturelles ». Tout cela vient du fait que la société considère que les garçons doivent être forts et ne pas se plaindre.

Ainsi les garçons sont plus stimulés du point de vue moteur, sportif et les filles plutôt sur le plan affectif et artistique.

Un des moyens de véhiculer ces stéréotypes est le jeu. Les jouets sont socialement déterminés. Ainsi, on aura plus tendance à proposer à un garçon de jouer à la guerre ou aux petites voitures tandis qu'on proposera à une fille de s’occuper de son poupon et de faire le ménage.

Ces modèles sociaux sont assimilés par les enfants par imitation du comportement de leurs parents.
b. Les conséquences de cette socialisation différente selon le genre
Ces différences de traitement entre les garçons et les filles se font de manière inconsciente, les parents reproduisent des modèles qu’eux-même ont intégrés. La société pousse donc les individus à se comporter d’une certaine manière car la socialisation imprime des normes et des valeurs dans leur personnalité.

Ce n’est pas sans conséquences pour les enfants. On constate ainsi que les garçons choisissent plus souvent des séries scientifiques au bac opte ensuite plus naturellement pour les grandes écoles. Les filles se dirigent plus facilement vers des séries littéraires, médico-sociales, etc.

Les emplois occupés sont donc différents, il y a des stéréotypes attachés à certaines professions jugées plus féminines (infirmière, assistante maternelle ou encore institutrice) par exemple. Cela encourage donc les filles à occuper ces postes et les garçons à les délaisser.

Mais les garçons, qui font plus d’études scientifiques, se retrouvent donc dans les plus grandes écoles françaises (polytechnique, écoles de commerce, etc.) et auront donc des postes à plus hautes responsabilités que les filles. La socialisation est donc en partie responsable des inégalités hommes-femmes sur le marché du travail.
2. Une socialisation dépendante du milieu social
a. Des normes et des valeurs différentes
Certains films comme « La vie est un long fleuve tranquille », ou plus récemment « Neuilly sa mère » ont popularisé les différences de culture entre les classes populaires et les catégories supérieures.

Malgré une forte moyennisation de la société et une uniformisation des normes et des valeurs, certains milieux sociaux ont gardé des spécificités fortes dans leur culture et la transmission de celle-ci par la socialisation.

Les normes et valeurs inculquées dans la famille sont assez différentes si on prend les catégories extrêmes de la société d’un côté les classes populaires (ouvriers, employés peu qualifiés) et les classes supérieures (cadres supérieurs, bourgeoisie).

Dans les catégories supérieures, les enfants auront tendance à être plus suivis dans leur scolarité, encadrés et motivés. Les parents complètent la formation scolaire par des sorties culturelles (musées) ou l’accès plus facile à des biens culturels. Les enfants développent des connaissances plus utiles à leur réussite scolaire, ils sont aussi souvent plus sensibilisés aux problèmes économiques, sociaux et les enjeux politiques.
b. Cette socialisation différente est-elle une stratégie des familles ?
Ces différences de socialisation viennent de particularités culturelles qui se sont développées dans ces catégories de la population. Ces modes de vie sont transmis de manière naturelle et souvent inconsciente à leurs enfants.

Malgré tout, dans les catégories supérieures et notamment dans la bourgeoisie, des stratégies sont mises en œuvre pour se distinguer du reste de la population. Les familles par exemple organisent des soirées et des activités réservées à leurs enfants pour que ceux-ci se fréquentent, s’apprécient et se marient entre eux.

Il y a aussi une forte ségrégation géographique, certaines banlieues parisiennes par exemple étant essentiellement habitées par des catégories supérieures (c'est notamment le cas de Neuilly, par exemple, où les loyers sont très élevés). Ces stratégies aboutissent à de l’endogamie, les mariages se font essentiellement entre individus de même catégorie sociale. Cela aboutit à une reproduction sociale, les enfants des classes supérieures resteront dans ce milieu-là.
L'essentiel
La socialisation ne se fait donc pas de manière uniforme entre les milieux sociaux ou encore les sexes. Ce sont des phénomènes qui se reproduisent de génération en génération sans que cela soit fait consciemment.

Dans les classes supérieures cela peut néanmoins être une stratégie de reproduction sociale. La société pousse donc à la conservation de certains stéréotypes en ce qui concerne les sexes qui ne sont pas sans conséquences sur les inégalités constatées sur le marché du travail. 
Synthèse visuelle


Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.