Mener une enquête - Cours de SES Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Mener une enquête

Les enquêtes constituent l'un des instruments privilégiés de l'analyse sociologique, c'est-à-dire de compréhension des phénomènes économiques et sociaux, par nature complexes et multifactoriels. Par-là même, les enquêtes sont des études « à petite échelle », à partir desquelles des conclusions plus générales ont vocation à être tirées.

Les enquêtes ne peuvent être demandées à l'épreuve du baccalauréat mais leur analyse peut l'être, et leur construction, en cours de formation, également.

D'un point de vue pédagogique, la démarche de réalisation d'une enquête peut être effectuée en trois temps. Tout d'abord, cerner le sujet, puis organiser l'enquête, et enfin, traiter et communiquer les résultats.
1. Bien cerner le sujet
Plusieurs conseils vous seront très utiles : 

• Les thèmes retenus par les enquêtes sont souvent vastes, et appellent plusieurs interprétations. Avant de se mettre en quête d'informations, il est donc nécessaire de préciser ce que l'on cherche : il faut alors commencer par formuler une hypothèse. Cette hypothèse constitue, fondamentalement, l'angle d'attaque de votre enquête, et s'apparente à une problématique de dissertation. C'est aussi votre propre manière de voir le sujet, de le comprendre mais aussi de l'interpréter. Le choix de votre hypothèse est fondamental car il commande toute l'étude et la (les) conclusion(s) qui suit (suivent).

• Il faut ensuite définir les termes de l'hypothèse susceptibles d'interprétation afin d'être bien sûr de ce que l'on veut tester. Ici, vous devez confronter votre hypothèse retenue à la réalité et à vos propres connaissances.
 
• Il reste enfin à choisir quelques indicateurs pour approcher cette hypothèse de manière plus concrète.

Exemple :
Le thème de l'enquête est le suivant :
« On dit souvent que la France connaît, depuis le milieu des années 1980, une montée de la pauvreté laborieuse. Cette idée est-elle une réalité ? Vous mènerez une enquête pour confirmer ou infirmer cette idée ».

Le premier problème posé ici est celui de la définition des termes « pauvreté laborieuse ». En quoi consistent-ils ? De quoi veut-on parler concrètement ?

De plus, vous devez partir, dans votre enquête, sur un axe directeur, une trame, une hypothèse effectuée : par exemple, vous pouvez avancer l'idée que ce phénomène, s'il apparaît, est peut-être plus développé dans le monde des services que dans le monde industriel.

Il convient alors de travailler sur cette hypothèse, pour en démontrer la réalité ou la fausseté, puis, après, de retenir quelques indicateurs de mesure (salaire moyen par poste de travail, durée moyenne du travail, conditions de travail, statuts de l'emploi, spécificité des emplois...).
C'est sur ces bases que l'enquête effectuée peut être lancée.
2. Organiser l'enquête
L'organisation de l'enquête est un moment clé de cet exercice. L'objectif ici est de tester l'hypothèse retenue, de la confronter aux faits. Se posent désormais des problèmes plus concrets :
 
Qui interroger ? Le sexe, l'âge, l'origine sociale, etc. risquent d'influencer les réponses.
 
Où interroger ? Le lieu est essentiel : le lieu de travail, à l'extérieur du lieu de travail (à la sortie du lieu de travail, dans la rue, chez les salariés, en « terrain neutre ») ? Les réponses peuvent être très différentes selon l'endroit choisi pour mener l'enquête.
 
Comment interroger ? Les questions doivent être préparées à l'avance. Ainsi devez-vous savoir s'il est préférable de disposer de questions fermées, de questions semi-ouvertes ou totalement ouvertes. De plus, attendez-vous des réponses fines ou, inversement, assez larges ? De même, suggérez-vous des réponses si, spontanément, l'enquêté ne répond pas ? Un autre point auquel il convient de réfléchir au préalable est le nombre d'enquêteurs autour de la personne interrogée : êtes-vous seul ou en groupe ? Qui pose les questions ? Il faut en effet veiller à ne pas intimider les personnes interrogées, soit en étant seul, soit par l'effet de masse que représente un groupe d'élèves.
3. Traiter et communiquer les résultats
Vient alors le moment du dépouillement, du traitement et de la synthèse des enquêtes réalisées : 

• le dépouillement : finalement, combien de personnes ont été questionnées ? Quelles sont leurs caractéristiques (âge, sexe, milieu social...) ? Combien de réponses sont exploitables ?

• le traitement : il s'agit là d'un moment capital qui nécessite beaucoup de concentration.

Le traitement des réponses est un processus qui doit être effectué en plusieurs étapes :

– tentez de regrouper les réponses par « lots » homogènes, en fonction des conclusions tirées ;

– faites ressortir les cas « originaux », soit parce qu'ils apparaissent « aberrants » d'un point de vue statistique, soit inversement parce qu'ils sont porteurs de sens, d'idées nouvelles, de réflexions intéressantes ;

tirez des conclusions : d'abord des conclusions générales, puis des conclusions plus affinées par la suite ;

la synthèse : l'exercice relève désormais de la communication ; il faut en effet présenter les résultats, soit de manière orale, soit par écrit et, pour cela, soigner la communication, par exemple en effectuant des graphiques, des courbes, des schémas relationnels... Mais aussi en exposant clairement face à la classe ou aux examinateurs.

L'exercice d'enquête est, comme on le voit, un instrument pédagogique complet qui mobilise des aptitudes diverses, et qui constitue aussi une excellente expérience dans la préparation à votre future vie professionnelle.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents