La performance financière - Maxicours

La performance financière

Objectifs
  • Définir la rentabilité.
  • Calculer la rentabilité économique et la rentabilité financière.
  • Comprendre la profitabilité.
  • Comprendre la répartition du bénéfice.
Points clés
  • La rentabilité est l'aptitude d'une entreprise à générer des bénéfices. Les informations transmises par le calcul de la rentabilité n'ont pas la même signification selon que l'on soit associé ou dirigeant. C'est pour cela que deux indicateurs sont calculés : la rentabilité économique et la rentabilité financière.
  • La profitabilité d'une entreprise est sa capacité à générer des profits à partir de son activité.
  • Le bénéfice est soit distribué aux actionnaires sous forme de dividendes, soit mis en réserve pour permettre des investissements futurs (autofinancement).

Une entreprise performante doit être à la fois efficace et efficiente. L'efficience met en rapport des résultats obtenus avec des moyens mis en œuvre. D'un point de vue financier, on parle de rentabilité pour mesurer l'efficience d'une entreprise.

1. La rentabilité
La rentabilité est l'aptitude d'une entreprise à générer des bénéfices.

Les informations transmises par le calcul de la rentabilité n'ont pas la même signification selon que l'on soit associé ou dirigeant.

C'est pour cela que deux indicateurs sont calculés :

  • la rentabilité économique intéresse essentiellement les dirigeants,
  • et la rentabilité financière intéresse essentiellement les associés.
a. La rentabilité économique
La rentabilité économique mesure la rentabilité des capitaux engagés, c'est-à-dire la capacité de l'entreprise à générer des bénéfices à partir des capitaux investis.

Pour ne tenir compte que de l'activité « normale » (donc récurrente) de l'entreprise, le résultat d'exploitation est retenu. Les éléments financiers et exceptionnels sont donc exclus.

Les capitaux investis correspondent à la valeur des immobilisations brutes plus la valeur du besoin de financement lié au cycle d'exploitation (BFR).

b. La rentabilité financière
La rentabilité financière mesure la rentabilité des capitaux propres, c'est-à-dire la capacité de l'entreprise à rémunérer les associés.

Pour attirer les investisseurs ou ne pas « perdre » les associés actuels, l'entreprise a pour objectif de maximiser cet indicateur.

Les capitaux propres représentent les apports des associés, plus les réserves générés par l'activité de l'entreprise.

Une entreprise dégageant une rentabilité supérieure à celle demandée par ses associés n'aura pas, à long terme, de problèmes pour financer son activité.

De plus, pour les grandes entreprises, plus le taux de rentabilité des capitaux propres (rentabilité financière) est élevé, plus l'entreprise aura des facilités à lever des fonds sur les marchés financiers.

Un taux de rentabilité financière de l'ordre de 10 % peut être considéré comme très satisfaisant. Or, un taux satisfaisant diverge d'un secteur d'activité à un autre, donc attention à l'interprétation des chiffres.

Ces ratios prennent tout leur sens par une comparaison dans le temps et dans l'espace (avec d'autres entreprises du même secteur d'activité).

2. La profitabilité
La profitabilité d'une entreprise est sa capacité à générer des profits à partir de son activité.
3. Le devenir du bénéfice

La distribution de dividendes nécessite la réalisation de profit. Le résultat de l'entreprise doit donc être un bénéfice. En cas de perte (résultat négatif), il n'y a pas de distribution de dividendes.

a. Dividendes et autofinancement

Le bénéfice est :

  • soit distribué aux actionnaires sous forme de dividendes. Les dividendes représentent la rémunération des actionnaires,
  • soit mis en réserve pour permettre des investissements futurs. Cette mise en réserve se nomme autofinancement.
b. La répartition entre les dividendes et les réserves

Pour répartir le bénéfice entre les actionnaires et les futurs investissements, l'entreprise doit faire des choix.

Distribuer les dividendes ? 

Si l'entreprise souhaite attirer de nouveaux actionnaires ou garder les actionnaires actuels, elle a intérêt à distribuer des dividendes élevés. Cette distribution de dividendes élevés risque cependant de pénaliser l'entreprise à long terme.

En diminuant l'autofinancement, l'entreprise ne peut en effet plus réaliser certains investissements, ce qui pénalise la rentabilité et la profitabilité sur le long terme.

Ne pas distribuer les dividendes ? 

Si les actionnaires ont une vision de court terme, ils souhaiteront avoir le plus de dividendes possibles chaque année. Si les actionnaires ont une vision de long terme, ils accepteront, dans leur intérêt, de ne pas percevoir une année des dividendes.

En ne distribuant pas de dividendes, l'autofinancement est en effet plus important. Cet autofinancement supplémentaire permet aux entreprises d'augmenter les investissements. Ces investissement généreront à long terme des profits plus élevés et donc des dividendes plus élevés.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Gestion et systèmes d'information

La performance sociale

Gestion et systèmes d'information

Le temps, l'information et la gestion

Gestion et systèmes d'information

Au programme !

Gestion et systèmes d'information

La structure des organisations

Gestion et systèmes d'information

L'identité numérique dans l'organisation

Gestion et systèmes d'information

Les nouveaux liens de travail

Gestion et systèmes d'information

Les données à caractère personnel

Gestion et systèmes d'information

Les mégadonnées, les données ouvertes

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité