La performance sociale - Maxicours

La performance sociale

Objectif
Comment mesurer la performance sociale ? Les organisations cherchent-elles réellement à améliorer la performance sociale ou est-ce uniquement un outil de communication pour améliorer l’image de marque de l’organisation ?
1. Les enjeux de la performance sociale
Les conditions de travail influent sur la motivation des salariés et leur comportement au travail et, par conséquent, sur leur cohésion au profit de l’entreprise : envie d’aller travailler, de faire le maximum, désir de rester dans l’entreprise.

En revanche, de mauvaises conditions de travail engendrent un désintérêt, voire une dépression, un absentéisme, ou l'envie de quitter l’entreprise.

De bonnes conditions de travail permettent aux salariés d’être efficients ce qui permet une hausse de la productivité du travail. La productivité du travail est le rapport entre la richesse créée et le nombre d’heures travaillées.

2. Le bilan social
Le bilan social est un document récapitulatif des principales données sociales chiffrées de l’entreprise. Il fournit des informations sur 3 ans, qui permettent d’apprécier la situation de l’entreprise, d’enregistrer les réalisations effectuées et de mesurer les changements intervenus.
L’obligation d’établir un bilan social concerne toutes les entreprises dont l’effectif habituel est d’au moins 300 salariés.
Les principales catégories d’indicateurs présentes dans un bilan social sont :
• emploi,
• rémunération,
• santé et sécurité du travail,
• formation.

3. La mesure de la performance sociale
a. L'emploi
L’emploi est mesuré par différents indicateurs :
- les effectifs : l’effectif total, le nombre de contrats à durée déterminée, la répartition par âge et par sexe…
- les embauches,
- les départs avec en particulier le turnover. Un taux de rotation du personnel important signifie que les personnels ne restent pas durablement dans l’organisation. Ce turnover important peut s’expliquer par de mauvaises conditions de travail ou par la possibilité pour les salariés de trouver facilement un poste plus intéressant dans une autre organisation.
- l’absentéisme avec le nombre de journées d’absence.

b. La rémunération
La rémunération est mesurée par deux principaux indicateurs :
- le montant des rémunérations avec par exemple la rémunération mensuelle moyenne,
- la hiérarchie des rémunérations avec la mesure de l’écart entre les rémunérations les plus basses et les plus élevées de l’organisation.

c. La santé et la sécurité du travail
Deux indicateurs sont principalement utilisés par les entreprises pour mesurer la sécurité du cadre de travail. Ils figurent dans le bilan social annuel. Ils sont le reflet de la performance sociale de l’entreprise, tout comme les indicateurs financiers sont des indicateurs de sa performance économique.
- Le taux de fréquence
Le taux de fréquence rapporte le nombre d’accidents du travail donnant lieu à un arrêt de travail au nombre d’heures travaillées.

- Le taux de gravité
Le taux de gravité des incapacités temporaires rapporte le nombre de journées d’arrêt du travail, au nombre d'heures travaillées.

L’évaluation des risques professionnels est obligatoire en vue de prévenir leur apparition.

d. La formation
Sur le plan collectif, l’organisation veille à l’adaptation des compétences de ses salariés, rendue nécessaire par les évolutions économiques et technologiques.

Sur le plan individuel, chacun doit avoir conscience de la nécessité de veiller à la continuité de son évolution professionnelle. L’évaluation des compétences du salarié est réalisée annuellement, au sein de l’entreprise, par le biais d’un entretien individuel. Le salarié peut aussi bénéficier d’un bilan de compétences effectué dans un centre spécialisé.

La formation est mesurée par différents indicateurs :
- le pourcentage de la masse salariale consacrée à la formation,
- le nombre d’heures de formation,
- le pourcentage de salariés ayant bénéficié d’une formation.

L'essentiel
Les conditions de travail influent sur la motivation des salariés et leur comportement au travail. De bonnes conditions de travail permettent aux salariés d’être efficients ce qui permet une hausse la productivité du travail.
Le bilan social, obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés, est un document récapitulatif des principales données sociales chiffrées de l’entreprise.
La mesure de la performance sociale s'effectue à l'aide d'indicateurs dans des domaines tels l'emploi, la formation, la santé au travail, la rémunération.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.