La naissance de la démocratie athénienne - Cours d'Histoire Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La naissance de la démocratie athénienne

1. La cité athénienne
a. Une cité à part dans le monde grec
Dans le monde grec, on appelle cité une ville et la campagne qui l'entoure. Ainsi la cité d'Athènes comprend la ville et la région environnante, qui s'appelle l'Attique. C'est donc un espace physique, mais aussi une communauté qui obéit à une autorité collective issue du groupe des gouvernés. Il existe deux types de cités en Grèce : les oligarchies, c'est-à-dire celles qui sont dirigées par un petit groupe de personnes, comme Sparte, et une seule cité démocratique : Athènes.

A l'origine, Athènes était aussi une oligarchie, mais les réformes du VIe siècle, réalisées par Solon et Clisthène, ont permis le développement d'un système politique original. Peu à peu, apparaissent l'égalité entre les citoyens et la participation de tous à la vie politique.

b. La religion civique
La religion joue un rôle essentiel dans la vie de la cité. Les Athéniens comme tous les Grecs sont polythéistes, c'est-à-dire qu'ils croient en plusieurs dieux. Ils ont des divinités poliades, chargées de protéger la cité.
 
Doc. 1 : Athéna

La plus importante est Athéna, déesse des arts et des techniques. Selon la légende, elle est à l'origine de la cité et c'est elle qui la protège. C'est pour cette raison que tous les ans sont organisées les Panathénées qui sont des fêtes en l'honneur d'Athéna. Tous les quatre ans, elles ont un éclat particulier : ce sont les Grandes Panathénées. Religion et politique sont mêlées. Tous les citoyens doivent participer à ces fêtes qui célèbrent la déesse poliade mais qui symbolisent également l'unité de la cité et l'égalité des citoyens lors du grand repas final.

Les Athéniens sont persuadés que leur organisation politique est la meilleure qui soit. C'est grâce à cette supériorité qu'ils expliquent leurs succès sur les autres cités lors des guerres et des grandes fêtes panhelléniques qui regroupent des représentants de l'ensemble du monde grec. Selon eux, Athènes et son système politique, parce qu'il implique les citoyens, surpassent les oligarchies et les tyrannies des autres cités.

2. Le citoyen athénien
a. Qui sont les citoyens ?
Les citoyens ne représentent que 10 % de la population de la cité d'Athènes. Il y a deux moyens de devenir citoyen athénien. Soit être fils de citoyen athénien, soit être naturalisé.

Pour devenir citoyen, le jeune Athénien doit effectuer un service militaire qu'on appelle l'éphébie. Durant cette période, il doit parcourir le territoire de la cité et il apprend le maniement des armes. A l'issue des deux années, le jeune garçon, d'une vingtaine d'années, prête serment de respecter les lois de la cité. A partir de ce moment, il devient un véritable citoyen et peut participer à la vie de la cité.

Les naturalisations sont rares à Athènes. Elles sont obtenues en récompense de grands services rendus à la cité par des étrangers qu'on appelle métèques.

b. Droits et devoirs du citoyen
Etre citoyen, c'est bénéficier de droits, mais aussi avoir des devoirs.

Le citoyen est avant tout premier défenseur de la cité. La première obligation du citoyen est de défendre la cité. C'est le but de l'éphébie qui, en plus de la pratique des armes, enseigne la solidarité sur le champ de bataille qui est le reflet de l'union des citoyens. Durant la guerre, le citoyen sert selon ses moyens car c'est à lui de payer son équipement. Les plus riches financent des navires de guerre ou servent dans la cavalerie, les citoyens pauvres sont employés comme rameurs dans la marine.

Lors de son serment d'éphébie, l'Athénien s'engage également à protéger le système politique athénien contre ceux qui pourraient vouloir s'emparer du pouvoir. Le citoyen doit également participer à la vie de la cité en payant des impôts.

A côté de ces devoirs, le citoyen dispose aussi de droits (droits civiques). Il a le droit de siéger à l'assemblée des citoyens (l'Ecclésia) qui décide de la politique de la cité : il peut prendre la parole pour défendre son opinion et prend part aux votes par lesquels on décide de la paix, de la guerre, impôts, travaux publics ou encore de la justice.

 

L'essentiel

On considère que c'est à Athènes au Ve siècle avant notre ère que s'épanouit la démocratie. Ce terme est formé sur deux mots grecs : kratos (« souveraineté ») et demos (« peuple »). La démocratie est donc le gouvernement du peuple par le peuple.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents