La dissertation : les types de plans  - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La dissertation : les types de plans 

1. Ce qu'il faut savoir avant de choisir un type de plan particulier
Le choix d'un type de plan particulier dépend avant tout du sujet posé, du type de réflexion auquel invite le sujet. Ce n'est qu'après une analyse précise de la consigne que l'on peut choisir un type de plan, car bien souvent la consigne indique la démarche à suivre de manière explicite. En aucun cas, on ne peut en appliquer un systématiquement, à n'importe quelle sorte de sujet. De même, il est clair que certains sujets peuvent faire l'objet d'un traitement selon des plans différents.
2. Les différents types de plans
a. Le plan thématique
C'est le type de plan le plus simple et le plus courant. Il permet d'exposer un thème et de le développer selon différents points de vue. On l'appelle thématique parce qu'il s'organise autour de parties qui examinent les différents aspects d'une même question. Ce type de plan répond aux sujets qui appellent une définition d'un sentiment, d'un rôle, d'une notion.

Voici un exemple de sujet qui exige d'adopter ce type de plan.
Sujet : Que représente pour vous la lecture d'un livre d'histoire ?
Plan
I. L'histoire ou le charme du passé.
II. L'histoire et la compréhension du présent.
III. L'histoire comme définition d'une identité.

b. Le plan dialectique ou critique
Il est nécessaire d'adopter ce type de plan lorsque le sujet demande de discuter une idée ou invite à vérifier et/ou à corriger une définition, une affirmation ou la réalité d'un fait. Il peut également être utilisé lorsque le sujet propose de mesurer les avantages et les inconvénients de tel ou tel phénomène.

Ce type de plan exige l'examen approfondi de deux positions opposées. Ainsi le devoir commence par l'exposé argumenté d'une thèse, d'une idée ; il se poursuit sur la présentation d'arguments opposés, c'est ce que l'on appelle l'antithèse ; et il débouche sur une tentative de conciliation des deux positions, ou bien sur un jugement personnel sous forme de synthèse.

Le plan dialectique requiert de la nuance puisqu'il ne faut pas développer, dans une première partie, un argument que l'on réfutera par la suite ; de même, faire une synthèse ne consiste pas à affirmer que tous les points de vue se valent, mais à formuler une réponse complémentaire par rapport aux opinions développées dans les deux premières parties.

Voici un exemple de sujet qui exige d'adopter ce type de plan.
Sujet : Selon vous, peut-on considérer le travail comme une drogue ?
Plan
I. Le travail, lorsqu'on en devient dépendant, peut être considéré comme une drogue. (Thèse.)
II. Toutefois le travail peut-être une source de liberté. (Antithèse.)
III. Dans un travail, il faut, avant tout, considérer les conditions dans lesquelles on l'effectue, ainsi que les motivations et les responsabilités de celui qui l'exerce : il y trouvera, selon les cas, épanouissement ou aliénation. (Synthèse.)

c. Le plan analytique
Ce plan convient, comme son nom l'indique, pour traiter les sujets qui invitent à analyser un fait et/ou à réfléchir sur un problème général.
Il décrit, dans un premier temps, le problème posé ou les formes d'un phénomène, puis en étudie les causes avant d'évoquer ses conséquences ou d'éventuelles solutions.

Voici un exemple de sujet qui exige d'adopter ce type de plan.
Sujet : Que pensez-vous des problèmes posés par la délinquance des jeunes ?
Plan
I. Les formes et les manifestations de la délinquance juvénile.
II. Les causes du phénomène.
III. Les remèdes.

d. Le plan comparatif
Comme son nom l'indique, ce plan se construit sur une comparaison pour faire apparaître les similitudes et les différences d'une notion, d'un phénomène... Il procède donc à une confrontation dans les deux premières parties, avant d'envisager un éventuel bilan ou un dépassement de ces deux oppositions.

Voici un exemple de sujet qui exige d'adopter ce type de plan.
Sujet : Un écrivain prétend qu'il n'y a que deux sortes de romans : le roman qui nous fait oublier la vie et le roman qui nous explique la vie. Qu'en pensez-vous ?
Plan
I. Le roman peut nous faire oublier la vie.
II. Le roman peut nous expliquer notre vie.
III. Les meilleurs romans proposent une sublimation de notre vie.

3. Comment mettre son plan en valeur ?
Il existe quelques règles à respecter qui sont étroitement liées à la construction d'un devoir et au type de plan choisi.

Dans un devoir, il convient d'annoncer dans l'introduction le plan du développement, c'est-à-dire les différentes parties qui vont être exposées : connaître le type de plan adopté permet une meilleure présentation de sa réflexion.

Il ne faut pas oublier de lier les différentes parties de son plan par une transition qui résume ce qui vient d'être développé et annonce ce qui va suivre. Le recours aux connecteurs logiques appropriés, marquant soit la conséquence, l'opposition ou l'addition, est alors souhaité.

De même, il faut toujours séparer les différentes étapes du développement par un espace – un blanc –, c'est-à-dire sauter des lignes : cela permet une meilleure lisibilité du plan.

L'essentiel

Il existe quatre grands types de plans : un plan peut être thématique, dialectique ou critique, analytique, ou encore comparatif. C'est l'analyse du sujet et de la consigne qui doit mener au choix de tel ou tel plan.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents