Le commentaire de texte - Maxicours

Le commentaire de texte

Objectif
  • Présenter de manière organisée la lecture d’un texte.
  • Justifier son interprétation par des analyses précises.
Points clés
  • Pour faire un commentaire, il faut d'abord observer le texte à plusieurs niveaux (lexical, grammatical, rhétorique, rythmique et prosodique).
  • Ensuite, il faut élaborer un plan qui soit adapté au texte étudié.
  • Le commentaire doit comporter une introduction, un développement et une conclusion bien distincts les uns des autres.

Le commentaire est l'un des deux sujets de l'épreuve écrite de français du baccalauréat.

1. Observer le texte

Pour faire le commentaire d'un texte littéraire, il faut observer le texte à plusieurs niveaux.

a. Le niveau lexical

Il s'agit de relever les principaux champs lexicaux et de commenter l'effet produit.

Les observations d'ordre lexical consistent également à repérer le ou les niveaux de langue (familier, courant, soutenu) utilisés dans le texte, et à donner un sens aux éventuelles variations de ces niveaux de langue.

Exemple
Un niveau de langue peut être spécifique aux répliques d'un seul personnage.
b. Le niveau grammatical

Il regroupe l'étude des temps verbaux, des modalités de la phrase (déclarative, interrogative, impérative et exclamative), des connecteurs logiques, de l'usage des marques personnelles (pronoms et adjectifs possessifs), de la syntaxe et du niveau de langue auquel elle correspond.

c. Le niveau rhétorique

Il prend en compte les figures de style (métaphore, comparaison, personnification, hyperbole, gradation, etc.) et les marques propres à un registre spécifique (par exemple, l'apostrophe comme procédé polémique).

d. Le niveau rythmique et prosodique

Il concerne spécifiquement les textes poétiques, dans lesquels on étudie la mesure des vers, leur régularité (ou irrégularité), l'alternance des rimes, les effets de sonorités (échos, rimes internes), les strophes, etc.

Remarque
Ce niveau d’analyse est utile pour le théâtre versifié.
Méthode
Pour être sûr de bien analyser un texte, on peut procéder en trois étapes :
– la citation (= on part du texte, puisque le texte est l’objet de l’exercice) ;
– le procédé (= repérer un procédé, un fait de langue à commenter) ;
– l’interprétation (= se demander quel est l’effet produit par le procédé relevé, ce que ce procédé particulier apporte au texte).
2. Proposer un projet de lecture

Le projet de lecture, aussi nommé « problématique », consiste à poser une question sur le texte à laquelle va répondre, de manière progressive, le plan.

Ce projet de lecture doit permettre de s’interroger sur l’intérêt du texte, sur ce qui fait sa particularité.

3. Élaborer un plan
a. Choisir un ordre de complexité croissante

Il faut terminer par la partie la plus intéressante, la plus riche, subtile, la plus développée. On peut aller du sens explicite au sens implicite. On peut présenter les thèmes et leur évolution dans le texte, et terminer par leur interprétation symbolique.

b. Choisir entre différents types de plans

Il y a plusieurs plans possibles :

  • le plan thématique (= consacrer une partie à chaque thème important du texte). C’est le plan le plus utilisé ;
  • le plan par niveaux d'analyse (= explicite / implicite, structure logique du texte / procédés utilisés pour convaincre, etc.) ;
  • le plan par type d'interprétation (= portée sociale d'un texte / portée politique / portée philosophique).
4. Respecter l’organisation du commentaire

Quel que soit le plan choisi, le commentaire doit toujours comporter :

  • une introduction, qui comporte trois étapes (la présentation de l'auteur, de l'œuvre, du genre littéraire, du thème principal et du registre du texte, le projet de lecture, l’annonce des grandes parties du plan) ;
  • un développement en plusieurs parties (en général, deux ou trois), qui sont clairement distinguées les unes des autres par la présentation (= saut de ligne entre chaque partie). À l'intérieur de chaque partie, il faut proposer des sous-parties (= un paragraphe par sous-partie) correspondant aux différents points d'étude abordés ;
  • une conclusion, qui fait la synthèse de l'étude qui a été menée et propose une ouverture.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.