La construction du sens - Cours de Sciences de gestion et numérique Première pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La construction du sens

Objectif : définir la relation de communication entre les acteurs et identifier les facteurs qui influencent la construction du sens d'une information.

La communication passe par l’échange d’informations. Elles sont échangées à travers une relation entre individus, relations constituée d’une multitude de signes : regard, gestes, interprétations… et dans un cadre précis.

1. La relation entre les acteurs
Les acteurs d’une communication interpersonnelle communiquent pour :
- s’informer,
- exprimer leur identité,
- convaincre et influencer.

Ils mettent donc en place des stratégies (plus ou moins conscientes) pour donner du sens à leur message et aboutir plus facilement à leurs fins (informer, exprimer…). De même, chaque acteur interprète, consciemment ou non, tous les signes émis par son interlocuteur.

a. Les signes verbaux et non verbaux
Les signes verbaux sont des codes (les mots, les chiffres…) écrits ou oraux, compréhensibles par les autres individus.

On distingue trois registres de langage auxquels appartiennent ces signes verbaux :
- familier,
- courant,
- soutenu.
Le registre de langue est utilisé en fonction de la situation de communication dans laquelle se trouvent les acteurs et en fonction de l’identité des acteurs eux-mêmes (discussion entre amis, avec un commerçant, entretien professionnel avec son supérieur hiérarchique…)

Les signes non verbaux sont tous les gestes, postures, regards, tons, mimiques qui servent à communiquer. Ces signes sont fortement codifiés, influencés par la culture.

b. La relation
La relation (et donc la compréhension des messages émis) sera facilitée grâce à :
- l’écoute : la communication sera en effet facilitée car les acteurs seront attentifs aux différents messages ;
- l’empathie : c’est la capacité à se mettre à la place de son interlocuteur et à en ressentir les sentiments.

Le comportement de chaque individu dépend donc des autres individus, on parle alors d’interaction lors de la construction du sens d’une communication. Chacun des acteurs réagira en fonction des signes verbaux et non verbaux transmis par son interlocuteur. Il interprète ces signes et réagit en fonction.

D’autres facteurs influencent la construction du sens tels que l’identité des acteurs, les normes de communication…

2. Les facteurs d’influence de la construction du sens
a. L’identité des acteurs
Chacun communique avec son identité caractérisée par :
- son comportement,
- son attitude,
- ses représentations mentales,
- ses valeurs, cultures, personnalité…

Le comportement d’un individu varie en fonction de son état physique et psychologique. Parfois l’individu va chercher à s’adapter (exemple : en comprenant et en s’adaptant aux valeurs de son interlocuteur) pour que la communication soit efficace.

b. Les normes de communication
Chaque culture, groupe social a des rituels qui régulent et facilitent les échanges. Un rituel est une convention, une forme de politesse. On distingue les rituels de salutation, de présentation, de remerciement, de séparation. Ils respectent des codes, des usages valables dans un contexte donné et à une certaine époque.

Les rituels font partie des codes. Les codes sont un ensemble de règles émanant d’une culture propre. Ils représentent une certaine manière de parler ou de se comporter dans un contexte donné
Ils peuvent évoluer dans le temps, être différents d’un groupe social à un autre, d’un contexte à un autre, d’une culture à une autre.

Exemple : deux jeunes pourront se dire bonjour en se claquant dans la main au lycée mais lors d’un stage en entreprise, ils ne se salueront plus de la même façon et se contenteront de se serrer la main. De plus, la manière de se saluer évolue avec le temps les jeunes ne se saluent plus de la même façon qu’il y a 10 ans ou encore 50 ans.

c. Le contexte de la communication
C’est le cadre dans lequel s’élabore la construction du sens. Toute communication est tributaire de ce contexte.

Il est à la fois :

l’environnement physique
Il est caractérisé par :
- un cadre : c’est le lieu où se situe la situation de communication. L’utilisation de l’espace peut aussi influencer la communication ;
- un territoire : c’est un lieu que l’on s’approprie, son espace personnel ;
- une distance, c’est-à-dire l’espace entre les acteurs.

Le facteur temps
Le contexte de la communication détermine le délai de réaction des interlocuteurs. De plus, en fonction du temps dont les acteurs disposent, ils devront choisir une manière de le transmettre (avec beaucoup détails s’ils le peuvent ou en allant à l’essentiel si le temps est très limité).

Les acteurs
Ils ont des caractéristiques propres qui peuvent jouer sur le contexte :
- le statut : position sociale reconnue et accordée à une personne,
- le rôle : modèle de conduite,
- la place : niveau de responsabilité,
- le type de relations : ascendantes, descendantes, d’égal à égal.

d. Les ressorts de l’influence
Dans une situation de communication, chacun essaie d’influencer ses interlocuteurs. Pour influencer, il faut agir sur l’affectif (ce que l’on apprécie ou pas), sur les émotions (être à l’aise ou avoir peur). De plus, il faut développer un raisonnement logique, une argumentation convaincante.
Tout cela est plus ou moins conscient chez l’individu. Mais cela peut entraîner des déviances, comme la manipulation.

L'essentiel

La communication passe par l’échange d’informations. Ces informations sont échangées dans différents buts (informer, convaincre...). Elles sont échangées à travers une relation entre individus, relations constituée d’une multitude de signes : regard, gestes, interprétations….
Ces signes sont appelés signes verbaux (mots, chiffres..) ou non verbaux (gestes, postures, regards, tons, mimiques).

La relation et donc le transfert des informations sont facilités grâce à l'écoute de l'émetteur et à la compréhension dont le récepteur fera preuve à son égard.
Mais la qualité d'une communication dépend d'autres facteurs tels l'identité (valeurs, culture..) des acteurs ou encore le respect des normes de communication (règles de salutation, de politesse...) qui évoluent en fonction des groupes, des époques.

Le contexte de la communication jouera un rôle majeur En effet en fonction de l'environnement physique (cadre, distance), du temps disponible et surtout des caractéristiques des acteurs (statut, rôle..) la communication ne pourra pas s'effectuer de façon identique. Les individus devront s'adapter à ces « contraintes ».


Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents