Lycée   >   Seconde pro   >   Histoire   >   La Compagnie des Indes orientales

La Compagnie des Indes orientales

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Connaitre le rôle de la Compagnie des Indes orientales.
  • Connaitre les circonstances de l'arrêt des activités de la Compagnie des Indes orientales.

 

Points clés
  • De la moitié du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, la Compagnie française des Indes orientales a joué un vrai rôle économique et politique dans le développement colonial de la France en Asie.
  • Créée par Colbert en 1664, cette dernière a contribué à l'essor de Lorient en tant que grand port commercial, permis un monopole économique de la France sur le sous-continent indien du temps où Dupleix était Gouverneur des Établissements français en Inde, et elle a aussi favorisé les importations de matières premières à des prix très concurrentiels.
  • Après sa défaite en 1763 et la signature du Traité de Paris, la France voit les activités de la Compagnie suspendues par le secrétaire aux Affaires étrangères, Étienne-François de Choiseul. Elle conservera toutefois, jusqu'en 1949, quelques comptoirs en Inde.

Jusqu’au milieu du XVIIe siècle, la France est peu présente aux Indes orientales. Colbert décide de fonder la Compagnie des Indes orientales pour mener une politique d’expansion commerciale en Asie.

1. Une compagnie pour assurer la présence française en Asie
a. La création de la Compagnie

En 1600, les Anglais créent la Compagnie anglaise des Indes orientales. En 1602, les Néerlandais créent la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (connue aux Pays-Bas sous le nom VOC). Ces deux puissances maritimes et commerciales prennent alors une grande avance sur les autres pays.

Portrait de Colbert par Philippe de Champaigne

Pour rattraper ce retard, Colbert crée en 1664 les Compagnies françaises des Indes occidentales et orientales. Sa devise est : « Florebo quocumque ferar », (« Je fleurirai là où je serai portée »).

Par cette politique volontariste et étatiste, la France devient une grande puissance commerciale en Asie.

Un partage entre grandes puissances au Siège des Compagnies des Indes Orientales (France, États-Unis, Angleterre, Hollande) en Chine. Peinture chinoise, XIXe siècle
Politique étatiste : se dit d’une politique où l'État intervient directement dans l’économie d’un pays.
b. Le financement et les privilèges accordés à la Compagnie

La Compagnie française des Indes orientales est dotée d'un capital de départ de près de 9 millions de livres.

La Compagnie aussi est financée par des actionnaires français et étrangers. Un étranger qui participe à hauteur de 20 000 Livres devient le sujet du royaume de France en récompense de son investissement.

Actionnaires et bénéfices
« C'est la compagnie où l'État – le roi a le plus de poids. En 1740, il détient 20 % des actions. Les autres grands actionnaires sont les princes et la noblesse, les banquiers et des particuliers (comme Voltaire, à qui ses actions rapportent 20 000 livres par an, soit le salaire annuel d'un fonctionnaire). »
Conférence de Ph. Haudrière sur la Compagnie des Indes Orientales, 9 janvier 2007.

La Compagnie des Indes orientales jouit de plusieurs privilèges : elle est exemptée de taxes et elle a le monopole exclusif du commerce oriental pour 50 ans.

c. Une puissance souveraine en Asie

Entre 1673 et 1738, la Compagnie des Indes orientales fonde successivement des comptoirs français à Chandernagor, Pondichéry, Mahé, Yanaon et Kârikâl.

En 1741, Dupleix devient Gouverneur des Établissements français en Inde : il mène dès ce moment une politique agressive contre les Anglais en s’alliant avec des chefs locaux du sud du pays.

Une vision de la puissance de la France au début du XVIIIe siècle. Dupleix, administrateur colonial français en Inde, et sa femme, illustration, 1950

Il obtient de grands succès commerciaux.
En 1753, la France est la puissance dominante en Inde
.

La présence française en Inde au milieu du XVIIIe siècle
2. Une compagnie active au rôle mitigé
a. Une activité dirigée depuis Lorient.

Comme en atteste son nom, Lorient (l’Orient) est créée pour devenir le siège de la Compagnie en 1666. D’abord un simple mouillage, elle devient rapidement un port et une ville qui se développent.

Le port de Lorient au XVIIIe siècle, détail d'une peinture de Jean François Hue
Mouillage : lieu où stationnent des bateaux.
b. Une grande activité dans l'Océan indien
Les principaux ports, escales et routes des compagnies

Vers 1750, la Compagnie française des Indes orientales a établi une zone de monopole sur l’Afrique de l’ouest, gérant des comptoirs en Inde et en Afrique : Cap de Bonne-Espérance au sud de l’Afrique et Seychelles au nord de Madagascar. Elle gère aussi Madagascar.

Les principaux produits dont elle fait le commerce sont le café, le thé, le poivre, le salpêtre (une poudre utilisée pour la fabrication des cartouches de fusil), le bois, la porcelaine et le coton.

c. Un rôle mitigé

En important à bas prix des Indiennes, la Compagnie des Indes orientales provoque la faillite de plusieurs manufactures de soie, de laine et de fil en France. En outre, la France exporte peu de produits vers l’Inde dont les habitants sont pauvres et consomment très peu de produits superflus.
En 1754, Dupleix connaît des difficultés commerciales. Le roi le révoque. La rivalité pour les colonies et le commerce colonial mène à la guerre de Sept Ans.

La rivalité entre l’Angleterre et la France mène à la guerre
Prise de Chandernagor, huile sur toile, 1771

En 1763, la France reconnaît sa défaite par le Traité de Paris : la France renonce à toute prétention politique en Inde. Elle ne conserve que 5 comptoirs : Pondichéry, Chandernagor, Mahé, Kârikâl et Yanaon.
En 1769, les activités de la Compagnie sont « suspendues » par Étienne-François de Choiseul, secrétaire aux Affaires étrangères, à la Guerre et à la Marine sous Louis XV. Elle continue toutefois à se développer mais davantage vers la Chine au XIXe siècle.
La Compagnie française des Indes orientales a été une réponse ingénieuse à la domination anglo-néerlandaise en Asie. Ses difficultés n’ont toutefois pas empêché le maintien d’une présence française en Inde. La France ne perd ses comptoirs en Inde qu’en 1949 mais elle y conserve encore de prestigieux lycées.

 

Une présence française jusqu’au milieu du XXe siècle 
Vignette montrant les comptoirs français de l'Inde avant 1950.
Indiennes : cotonnades venues d’Inde.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Histoire

Un navigateur européen et ses découvertes : Christophe Colomb- Seconde- Histoire

Histoire

La controverse de Valladolid

Histoire

La Révolution française de 1792 à 1799

Histoire

La Révolution française de 1789 à 1792

Histoire

Les conséquences de la découverte du « Nouveau Monde »

Histoire

Magellan et Elcano : le premier tour du monde

Histoire

La traite des esclaves au XVIe siècle

Histoire

Le premier empire colonial français

Histoire

CanardMasqué présente : Les chiffres romains

Histoire

Nantes et le commerce triangulaire

Histoire

La Compagnie des Indes orientales

Histoire

Un navigateur européen et ses découvertes : Christophe Colomb- Seconde- Histoire

Histoire

La controverse de Valladolid

Histoire

La Révolution française de 1792 à 1799

Histoire

La Révolution française de 1789 à 1792

Histoire

Les conséquences de la découverte du « Nouveau Monde »

Histoire

Magellan et Elcano : le premier tour du monde

Histoire

La traite des esclaves au XVIe siècle

Histoire

Le premier empire colonial français