La chute de l'Empire romain - Cours d'Histoire 6eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La chute de l'Empire romain

Repères :
375 : début de la grande migration des Huns
395 : division de l'Empire
476 : fin de l'Empire romain d'Occident avec la déposition de Romulus Augustule
1. Les menaces extérieures
a. Les attaques du 3e siècle
L'Empire romain est entouré de peuples barbares. Cette présence aux frontières multiplie les conflits et Rome subit d'ailleurs de nombreuses défaites. Les Maures attaquent l'Afrique, les Perses veulent reconquérir l'Orient, les Scandinaves (Goths) forcent les peuples Germains à franchir le limes. Les Alamans, les Francs, les Burgondes et les Vandales ravagent les bords du Rhin. De nombreuses cités sont régulièrement pillées et l'économie est affaiblie. L'anarchie, c'est-à-dire le désordre dû à l'absence de pouvoir politique, s'installe : le pouvoir impérial est fragilisé par les luttes entre les différentes armées qui cherchent à imposer leurs généraux.
b. Les chocs du 5e siècle
Au début du 4e siècle, les frontières sont stabilisées. Mais en 375, les Huns, un peuple turc nomade des steppes d'Asie centrale, entament une grande migration qui pousse les peuples germains (Francs, Goths, Vandales) à envahir de nouveau l'Empire romain à la fin du 4e siècle.
2. La défense de l'Empire
a. La réponse militaire et diplomatique
Plusieurs grands généraux d'Illyrie parviennent à rétablir la situation militaire au 3e siècle. Les peuples barbares sont battus et l'empereur Aurélien entreprend la fortification des villes dont Rome. Des réformes économiques accompagnent ces victoires.

À court terme, pour tenter de repousser la menace, les Romains, font des Barbares des « fédérés » en les liant à l'Empire par un traité de paix (ex. : les Goths dans le Sud-Est de l'Europe depuis 378). En 387, une paix provisoire est signée avec les Perses. Des alliances sont conclues avec des Germains qui sont intégrés dans l'armée pour défendre certaines régions de l'Empire (Aquitaine, Galice, Afrique). Mais ces peuples ne se laissent pas contrôler facilement.
b. La réorganisation de l'Empire
Pour mieux résister aux invasions, Théodose partage en 395 l'Empire entre ses deux fils : d'un côté, l'Empire romain d'Occident dont la capitale est Rome (puis Ravenne) et, de l'autre, l'Empire romain d'Orient avec Constantinople pour Capitale.
c. L'Église chrétienne : une force de résistance aux Barbares
Alors que le pouvoir politique est désorganisé, l'Église apparaît comme la seule force capable de résister aux Barbares et de protéger le peuple de leurs attaques. Ainsi, les évêques eux-mêmes sont amenés à organiser la défense des villes (comme Saint-Martin à Tours au 4e siècle ou encore Sainte-Geneviève à Paris en 451). Les attaques barbares renforcent donc le poids de l'Église chrétienne dans la société.
3. La disparition de l'Empire romain
a. L'installation des royaumes barbares
Les Germains arrivent progressivement en Occident où ils créent des royaumes barbares. Ainsi dès 406, le Rhin est franchi par plusieurs peuples. Certains s'installent dans les anciennes régions de l'Empire : les Vandales en Espagne puis en Afrique, les Burgondes dans un royaume au Nord puis au Centre-Est de la Gaule.
b. La chute de Rome
Mal défendue par des soldats mal payés et jaloux des avantages attribués aux Barbares, Rome est pillée par les Goths en 410, puis à deux reprises encore en 455 et 472. En 476, Romulus Augustule, le dernier empereur romain d'Occident, est renversé et cet évènement marque la fin de l'Empire romain d'Occident.
c. L'Empire romain d'Orient
L'Empire romain d'Orient, moins menacé et mieux administré, survit à l'effondrement de l'Empire romain d'Occident et se replie sur la culture et la langue grecques qu'il n'avait jamais abandonnées pour évoluer d'une façon originale pendant encore un millénaire. En 330, Constantin fait de la ville qui porte son nom, la nouvelle capitale de l'Empire.
L'essentiel
Après les premières attaques barbares du 4e siècle, les invasions de la fin du 4e et du 5e siècle désorganisent l'Empire. Rome tente de les fédérer à son Empire par le biais de traités de paix, mais en vain.

L'intégration des Barbares ayant échoué et afin de mieux leur résister, l'Empire romain est divisé en deux, avec d'un côté l'Empire romain d'Occident et de l'autre l'Empire romain d'Orient.

Mais l'Empire romain d'Occident finit par se disloquer sous les assauts répétés des Barbares, sa capitale, Rome subit plusieurs pillages et finalement en 476, l'empereur Romulus Augustule est déposé et remplacé par un roi barbare, c'est la fin de l'Empire romain d'Occident.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents