L'Urbs, capitale de l'Empire - Cours d'Histoire 6eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Urbs, capitale de l'Empire

1. Rome, la capitale politique
Rome est à la fois la capitale et la grande ville de l'Empire romain. Elle en est le centre politique : l'empereur y réside et le Sénat y siège. Elle en est également le centre économique : taxes et marchandises affluent depuis le port d'Ostie.
a. Sous la République
Au pied du Capitole, près du Forum, est construit un grand bâtiment où se réunit le Sénat : la Curie. Sous la République, c’est donc le cœur politique du monde romain.

Devant la Curie est également installé, au début de la République, le lieu de réunion des comices (les assemblées de citoyens) : le Comitium.

Rapidement, ces réunions se font sur le Forum qui devient ainsi un des lieux de la vie politique romaine, tout en restant le poumon économique de la ville, grâce aux nombreux commerces qui l'entourent.

b. Sous l'Empire
Les empereurs construisent des palais notamment sur le Palatin, la plus prestigieuse des sept collines de Rome. On y trouve, entre autres, la maison d’Auguste, le Palais de Tibère ou encore celui de Septime Sévère. Les empereurs en font leur résidence principale et, progressivement, y installent les organes qui permettent d'administrer l’Empire. Ces palais deviennent les lieux de la vie politique par excellence.

Mais à la fin de la période impériale, les empereurs sont de moins en moins présents à Rome et établissent leur lieu de résidence dans des villes proches des frontières menacées.

© G. Cahen/Maxicours
Doc. 1. Curie et comitium (dans le cadre bleu) et l'arc de Septime sévère (dans le cercle bleu) au milieu sur le forum romain au pied du Capitole
2. Rome, la plus grande ville de l'Antiquité
a. Une ville sans cesse embellie
Les empereurs veulent que Rome soit la plus belle des villes. Pour l'embellir, ils entreprennent l'édification de bâtiments prestigieux :

- Des arcs de triomphe, symboles des victoires impériales, parmi les plus fameux celui de Septime Sévère ou encore celui de Constantin.

- Des forums impériaux avec chacun, une place, un temple (le temple du Capitole est dédié aux dieux Jupiter, Junon et Minerve) et des bibliothèques. Le premier est édifié par César, viennent ensuite ceux de Vespasien, Trajan, etc.
b. La ville la plus peuplée
Au 2e siècle, Rome compte environ 1 200 000 habitants. Jamais une ville de l’Antiquité n'a atteint un tel nombre.

Toutefois, les logements privés sont plutôt modestes au regard des magnifiques monuments du centre de Rome. Les habitants sont, en effet, entassés dans des insulae. Ce sont des immeubles de 7 à 8 étages et la ville en compte environ 46 000 à la fin de l’Empire. Ces immeubles sont hauts mais aussi très fragiles. En effet, construits en brique et en bois, ils s’écroulent et brûlent facilement. D'ailleurs, en 64 après J.-C., sous l'empereur Néron, la ville est, en grande partie, détruite par un incendie. En outre, les rues et ruelles, qui forment un labyrinthe de 85 km, sont sales et mal éclairées.

Au final, seuls les plus riches vivent dans de somptueuses maisons, entourées de jardins, avec une pièce à ciel ouvert au centre, l’atrium. Ces résidences isolées sur les collines, loin de la foule et de la crasse, portent le nom de domus.
c. Rome, la ville des jeux et des loisirs
Les temples, les théâtres, les amphithéâtres, les cirques et les thermes se multiplient dans le centre de Rome. Le but de ces édifices est de divertir la population, d'où l'expression de l'auteur latin Juvénal (1er siècle) : « du pain et des jeux » (Panem et circenses).

Le plus colossal des amphithéâtres romains, le Colisée, est construit sous l'Empire. Son arène, de forme ovale mesure 80 m sur 54 et est couverte de sable pour absorber le sang des victimes. Cette arène reçoit le combats des gladiateurs qui est le jeu le plus apprécié des Romains.

© G. Cahen
Doc. 2.  Le Colisée à Rome

Le circus Maximus est construit entre le Palatin et l’Aventin, dans le creux de la vallée. Les pentes douces permettent l’installation des spectateurs et le fond de la vallée, assez longue, sert de piste pour les courses de chars.

©G. Cahen
Doc. 3.  Le Circus maximus vu du haut du Palatin

De nombreux thermes se développent sous l’Empire : les Thermes d’Agrippa, de Néron, de Caracalla… Tous les thermes sont constitués de vestiaires, de salles froides, tièdes et chaudes pour les bains, de jardins, de promenoirs, de terrasses, de bibliothèques et de boutiques.

Doc.4. Plan de la Rome antique

L'essentiel
Sous la République comme sous l’Empire, Rome abrite les principaux organes de la vie politique. De nombreux monuments consacrés à la vie politique ou aux loisirs, font de la cité romaine une ville unique dans l’Antiquité. C’est aussi une ville très peuplée, ce qui la rend en certains endroits beaucoup moins séduisante.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents