L'Odyssée : synthèse 2, L'Epopée : entre réalité et merveilleux... - Maxicours

L'Odyssée : synthèse 2, L'Epopée : entre réalité et merveilleux...

Objectifs :
- Synthétiser les lectures de l’œuvre, en avoir une vision d’ensemble.
- Amener les élèves à saisir les enjeux de l’épopée, entre écriture réaliste et dimension merveilleuse.
- Se préparer à la dissertation sur l’œuvre au programme.
Les citations font référence à l’édition « La Découverte », traduction, notes et postface de Philippe Jaccottet.

« La question homérique » a fait couler beaucoup d’encre entre la remise en cause de l’existence même d’Homère et les débats controversés sur l’origine des deux épopées les plus connues. Les plus anciens textes littéraires grecs relèvent en effet d’une longue tradition orale, transmise par les aèdes, au moyen d’une mémoire orale commune. Alors au-delà des débats sur l’auteur unique ou la pluralité des écrivants, la question de la réalité historique, géographique et politique se pose. Des fouilles ont été réalisées sur le site de Troie pour déterminer la réalité historique de la guerre et l’existence de la cité stratégique, des investigations ont été faites pour déterminer la réalité géographique des récits de voyage d’Ulysse…

Problématique:
Quelle relation entretient le récit homérique avec la réalité ? L’épopée est-elle fondée sur une réalité politique, géographique et humaine ou relève-t-elle de la fiction poétique ?
Les récits homériques, entre fiction et réalité, entre vraisemblance et grossissement merveilleux…
1. Récit d'aventures et réalité
a. Une réalité politique, sociale et culturelle
L’épopée reproduit les hauts faits légendaires et s’appuie sur les caractéristiques de la civilisation grecque, l’environnement immédiat de l’aède : la vie politique, la culture agricole, la reconnaissance du pouvoir détenu par les dieux, et les cultes et rituels à leur égard…

L’instabilité du monde homérique
Les institutions sociales et les usages évoquent des réalités politiques. Le monde homérique se distingue des palais mycéniens et montre une société déstabilisée par la rivalité des grands chefs, en concurrence. La société est instable.
Ainsi, L’Iliade et L’Odyssée sont considérées comme des sources historiques du passage de la période archaïque à la période classique, dévoilant l’émergence du monde grec. Les poèmes dévoilent une mutation de la cité : celle d’une société très inégalitaire dominée par un système d’échange, de serment, de dons …
Exemple : Ulysse incarne le roi idéal qui combat, défend, protège et préfère la condition humaine pour savourer le bonheur familial et le bonheur de régner sur sa patrie. Il est Roi d’Ithaque, et règne sur un peuple qu’il traite « avec la tendresse d’un père ». (chant V, v.12, p.84) Chef humain et habile, il sait combiner ruse et sagesse, témérité et prudence. Il est animé par un profond désir de retrouver les siens, regagner sa patrie et veiller sur les siens, les protéger des prétendants au trône animés par une convoitise violente.

L’âge mythique
Les grecs adorent les héros et vouent des cultes funéraires aux chefs mythiques, après leur canonisation*. Les chefs émérites sont adorés comme des demi-dieux, ils réunissent les vivants autour du culte du grand mort. Le héros est fondateur d’une communauté qu’il réunit autour du culte et des idéaux collectifs. L’épopée participe donc de cette théologie du héros, de l’introduction de la dimension humaine dans le sacré.
Exemple : Lorsque Ulysse croit périr auprès des Sirènes il fantasme une mort glorieuse et s’écrie : « Plût au ciel que j’eusse trouvé la mort t mon destin le jour que les Troyens en nombre m’accablaient de leur lance de bronze auprès du cadavre d’Achille ! J’eusse obtenu les honneurs militaires, on eût chanté ma gloire… » (chant V, vers 308-311, p.92)
b. Une réalité géographique
Un repérage
Les informations géographiques de l’odyssée permettent le repérage des lieux. Des rivages ont pu être identifiés, des îles repérées. Des ethnologues ont voulu fonder la réalité temporelle et géographique du voyage d’Ulysse, en reproduisant les conditions de navigation du héros. Du fait des précisions géographiques, il est assez simple de reproduire une carte des déplacements du héros en mer Méditerranée et Egée. La topographie homérique s’appuie sur des éléments descriptifs assez réalistes et observables de la terre envers la côte comme des « grottes, ilots, estuaires, promontoires, île basse, contrées lointaines… », en précisant des lieux redoutés ou des « reposoirs » recherchés par les navigateurs. Qu’il y ait une adaptation de la réalité à la fiction homérique, le point de départ est bien une réalité géographique et nautique, même si certains lieux participent d’un univers légendaire et du folklore grec.
Exemple : Bérard, auteur de Les navigations d’Ulysse a établi une carte qui montre que les descriptions d’Homère correspondent à une réalité géographique, souvent contestée ou relativisée, mais réalité cependant.

Une réalité nautique
L’Odyssée témoigne des pratiques nautiques de l’époque ainsi que des conditions de navigation. Homère emploie un vocabulaire technique de la navigation très précis. Par ailleurs, un hommage est souvent rendu aux artisans par l’évocation de l’habileté manuelle du personnage et les mots de métier sont intégrés au texte. Ces passages techniques confèrent une tonalité réaliste au texte.
Exemple : Lorsqu’Ulysse construit le bateau qui lui permettra de reprendre la mer après son long séjour chez Calypso, il connaît la science nautique, les types d’embarcation existant, le mode d’emploi détaillé de la fabrication d’un radeau. Il témoigne d’une connaissance très exacte du vocabulaire marin, comme l’atteste le lexique marin largement développé dans le chant V : « tarière, cheville, carène, gaillard, bordage, latte, bastingage, amarre, mouillage, poupe, quille, drisse, ralingue… » (vers 228 à 262, p. 90-91.)
De plus, le lecteur est informé des différents vents et courants existant, avec une réalité géographique ou météorologique incontestable : les vents des « quatre coins de l’horizon » sont mentionnés, Euros étant un vent d’est dangereux, Notos du sud, Zéphyr vent du nord-ouest et régulier, Borée vent du nord violent.
La vraisemblance d’un périple long et périlleux est incontestable. Le récit témoigne d’une société qui sait naviguer mais redoute les dangers de la mer.
c. Un récit d'aventures, une odyssée maritime
L’Odyssée relate le périple d’Ulysse pour retourner à Ithaque après la guerre de Troie : il s’agit un retour aux sources dont la portée symbolique est universelle. Ulysse combat et affronte les dangers avec un courage qui le révèle à lui-même et à son devenir. Ulysse suit une série d’aventures initiatiques qui sont son chemin de vie, celui qui le ramènera aux sources : un retour vers la terre originelle, vers sa famille.
Exemple : Lors des tempêtes, Ulysse affronte l’extrême et frôle le danger mortel de la noyade. Il agit cependant avec détermination en résistant à la tentation de la faiblesse. Il y a réhabilitation du héros déchu, sans cesse en danger de mort et sans cesse remonté en scène même sur un bois de navire, bois faisant office de monture. Le thème de la tempête en mer est mimétique du cours de la vie et de ses aléas. La tempête permet l’affrontement de soi à soi, comme un retour à soi et à la conscience après l’épreuve ultime de l’identité et de la force de la personnalité.
Du récit d’un voyageur, se fonde un mythe, une légende qui convoque différents merveilleux : le merveilleux humain, le merveilleux divin et magique… Ainsi, le récit homérique se situe-t-il, entre réalité et fiction…
2. Récits homériques, entre réalité et merveilleux
Franco Montanari, (Les Poèmes homériques, entre réalité et fiction), écrit :
« La guerre de Troie de la poésie, que raconte le mythe, n’est pas la ou une guerre de Troie de l’histoire, même si celle-ci a réellement existé, quelque importance qu’elle ait eue » et développe une opinion franchement sceptique relativement à la fiabilité du récit héroïque et de la géographie...
a. Décalage entre l'intrigue et le cadre spatio-temporel historique
Des anachronismes
Un anachronisme se dit de ce qui est décalé dans le temps, d’une époque inadéquate.
La création littéraire entretient avec la réalité historique un lien très fin. De nombreux critiques relèvent des incohérences historiques entre la réalité contemporaine d’Homère et une réalité antérieure qui résulterait d’un apport de la tradition orale antérieure. Homère ajoute à la réalité vraisemblable, des éléments relevant de la fiction pure, par création narrative ou volonté d’héroïser davantage le navigateur. L’Odyssée met en scène un régime politique de l’époque mycénienne, donc une période antérieure à celle du récit, à une période de l’histoire grecque dite archaïque.
Exemple : le récit se passe dans l’âge du bronze et les armes des héros sont effectivement des pièces d’armure en bronze, une époque d’un passé révolu. Mais Homère donne à ses héros un « cœur de fer », et parle dans l'Odyssée du bruit de la forge, quand on trempe une hache de fer. Les temporalités se combinent dans un univers d’époques composites, comme la géographie poétique du périple mêle réalité et fiction merveilleuse.

Une langue archaïque
La langue d’Homère combine plusieurs dialectes mélangeant des formes d’époques différentes, de régions différentes. Cette langue composite crée une rupture avec la réalité quotidienne du spectateur, qui reconnaît en cette langue archaïque la fabrique d’une langue littéraire, des « homérismes ».
b. Grossissement épique
Héroïser le personnage
Homère ajoute à la réalité des éléments relevant de la fiction pure, par création narrative et volonté d’héroïser davantage le navigateur. Le héros se trouve prisonnier de la haine d’un Dieu, confronté à des épreuves redoutables et un acharnement infernal. Ulysse témoigne alors d’une résistance surnaturelle, une endurance invraisemblable, puisque seul, il survit de son périple. Au merveilleux humain s’adjoint le merveilleux divin puisque des divinités interviennent pour guider le héros comme Athéna, l’adjuvant indéfectible d’Ulysse.
Exemple : Au chant X, le héros s’éloigne de l’humanité et accède au royaume des ombres, aux enfers : il entreprend alors un voyage interdit aux vivants et surmonte sa nature mortelle. La descente aux enfers représente un danger ultime pour le héros qui endure l’insupportable et repère les indices nécessaires pour poursuivre sa route. Alors l’épreuve devient l’allégorie du héros exceptionnel capable d’endurer le pire pour connaître l’oracle de celui qui n’est plus. L’épisode étend l’histoire au-delà de toute réalité, au-delà du temps et de l’espace…

Sacraliser la réalité
D’ailleurs la réalité des faits semble détenue par la Muse qui permet au poète l’accès à la connaissance de la réalité. Les récits de guerre, les exploits des héros sont inspirés par les Muses qui transmettent aux aèdes, continuateurs d’une réalité. La réalité est détenue par des instances divines, magiques, qui sont au-delà de toute réalité pragmatique.
Exemple : Dès le premier chant, l’aède invoque la Muse : « Ô Muse, conte-moi l’aventure de l’Inventif : celui qui pilla Troie, qui pendant des années erra, voyant beaucoup de villes, découvrant beaucoup d’usages, souffrant beaucoup d’angoisses dans son âme sur la mer pour défendre sa vie et le retour de ses marins. » (chant I, vers 1-10, p.12) L’aède est donc détenteur d’une réalité, seul garant de la vérité historique : il permet ainsi aux héros d’échapper à la mort en leur insufflant une vie glorieuse, en participant au culte du héros.
c. Le merveilleux
La confrontation systématique aux créatures monstrueuses relève du folklore grec et de la mer Egée, faisant resurgir un univers lointain et barbare, contre lequel le héros civilisé lutte pour retrouver les siens. Dans les contrées lointaines peuplées de nymphes et de monstres comme le royaume des Lestrygons, des Lotophages ou des Cyclopes, les valeurs humaines sont lointaines : certains offrent l’oubli par le fruit du lotos, d’autres lui enlèvent son nom puisqu’Ulysse d’Ithaque devient « Personne », une certaine menace sa virilité, une autre lui offre l’immortalité, les Sirènes promettent le savoir absolu… Les contrées lointaines perdent contact avec les réalités humaines.
Exemple : les îles de Circé ou Calypso sont coupées par l’isolement des réalités sociales et politiques, donc de toute réalité historique : Circé vit, avec quatre servantes, isolée dans un bois peuplé de loups et de lions, offrant un repas qui métamorphose le convive en porc. L’île de Calypso est un lieu paradisiaque, de sensualité, d’envoûtement et de magie : l’abondance végétale et frugale, les parfums multiples et enchanteurs, la liberté naturelle et sauvage excluent toute intervention humaine…
Conclusion
L’univers homérique se situe alors, entre fiction et réalité, entre des temporalités mêlées…
Finley écrit : « Tout se passe donc comme si la volonté archaïsante des bardes avait été en partie couronnée de succès : bien qu'ils aient perdu presque tout souvenir de la société mycénienne, ils demeuraient assez en retard sur leur temps pour peindre avec quelque exactitude les siècles obscurs, dans leurs débuts plus qu'en leur fin — tout en laissant toujours subsister des fragments anachroniques, survivances mycéniennes d'une part, notations contemporaines de l'autre. »

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.