L'Odyssée : L'auteur - Maxicours
1. Présentation de l'auteur
a. Quelques dates
Des informations imprécises
Homère aurait vécu au VIIIe siècle avant Jésus Christ, il serait né sur une île près de la Turquie actuelle. Il aurait été très probablement aède ou rhapsode, et aurait raconté des épopées accompagné de sa lyre. Les marques d’oralité omniprésentes dans ses récits attestent de la filiation avec la tradition orale. Il est ainsi considéré comme l’auteur des plus grandes épopées antiques grecques : L’Iliade et L’Odyssée.

Aucun témoignage fiable ne vient confirmer ou compléter ces maigres éléments biographiques. Cette première « biographie » très lacunaire auraient été écrite dans l'Antiquité par l'historien Hérodote.

Dans l'Antiquité, on attribuait à Homère non seulement l'Iliade et l'Odyssée, mais aussi les Hymnes homériques, des Epigrammes, d’autres pièces épiques ou poèmes…

Une supposition devenue certitude

Ce sont aux IIIe et IIe siècles avant J.-C. que les érudits de la bibliothèque d’Alexandrie fixent la forme des récits homériques et confirment Homère comme en étant l’auteur.
b. Homère par l'image
Homère est souvent représenté en sculpture, gravure ou peinture comme étant aveugle. Que sa cécité soit légende ou vérité, l’aède inspire les artistes. Les représentations tendent vers l’image d’un poète inspiré qui perçoit l’au-delà de la réalité, le visage tourné vers les cieux.
Les sculptures de bustes le représentent souvent avec les yeux morts ou bandés ; la peinture de Jean- Baptiste Auguste Leloir, par exemple, le représente contant et jouant de la lyre, instaurant une relation intense avec son auditoire, le regard perdu vers les hauteurs, dans un cadre mi champêtre, mi sacré...
c. La question homérique
En raison du peu d’informations dont nous disposons sur la vie d’Homère, certains savants nient et récusent son existence. On parle alors de « la question homérique » dès le XVIIe siècle. Les épopées ne seraient que l’amalgame de textes populaires antérieurs et transmis de manière orale, voire une collection d’épisodes qui auraient été réarrangés. On parle même de l’illettrisme d’Homère, incapable donc d’une réécriture.

Ainsi L’Iliade et L’Odyssée seraient-elles l’œuvre du peuple grec, la réappropriation de contes existants par différents auteurs ou la composition d’un aède inspiré par des éléments antérieurs et profitant d’une évolution de la culture antique, allant d’un oral composite (= hétéroclite) primitif à un écrit resserré et plus continu ?
2. Le contexte de l'oeuvre
a. Contexte de parution, VIIIe siècle avant J.-C.
L’âge mythique
Les grecs adulent les héros, les chefs mythiques auxquels ils vouaient des cultes funéraires, après leur canonisation (= acte par lequel un homme est proclamé officiellement saint, en harmonie avec les dieux). Les chefs deviennent des demi dieux, adorés et réunissant les vivants autour du culte du grand mort. Les cultes marquent l’émergence d’un héros fondateur, fédérateur d’une communauté. L’épopée participe donc de cette théologie du héros, du mélange entre l’humain et le sacré.
Chez Homère, le temps des dieux se mêle à celui des hommes héroïques.

Un bouleversement politique dans la cité
Le monde homérique montre une société instable, déstabilisée par la rivalité de grands chefs, les luttes de pouvoirs publics, l’importance de l’agora. L’Iliade et L’Odyssée sont considérées comme des sources historiques du passage de la période archaïque à la période classique, dévoilant l’émergence du monde grec. Les poèmes dévoilent une mutation de la cité : celle d’un échange entre le peuple et le chef, celle d’une société très inégalitaire dominée par un système d’échange, de serment, de dons, de mariages…
b. Genre de l'oeuvre
L’Odyssée est une épopée.
« Epopée » vient du grec « épos » (ce qui est exprimé par la parole) et « poïen » (faire, fabriquer). Aristote, dans sa Poétique, la définit comme une longue poésie narrative destinée à la tradition orale, mêlant de nombreuses tragédies, exaltant les belles actions et hommes de mérite, pour « en faire des hommes remarquables comme Achille dans Homère ». L’aède fait vivre ses personnages, narrant leurs exploits ou déléguant sa parole en incarnant le discours de l’un d’eux.

Homère est cité comme un référent incontournable de l’épopée : L’Odyssée est un long poème narrant une action mettant en jeu l’intérêt d’un héros ou demi-dieu. Autour d’une action principale se nouent de nombreuses péripéties et actions secondaires, se développent de nombreuses digressions. Le héros central doué de forces exceptionnelles suit un destin grandiose suscitant admiration et crainte. Les valeurs véhiculées par son attitude exemplaire nourrissent un idéal collectif, enthousiasmant la foule, réunie autour d’une éthique (= morale) commune.

Ainsi le style épique répond au besoin d’agrandissement et de superbe : les métaphores et images mettant en valeur la vaillance, la grandeur, le courage ; les rythmes et les gradations, les anaphores et oppositions violentes sont au service du grossissement épique…
c. Résumé bref
L’Iliade raconte la guerre de Troie, les dix années de lutte entre les rois grecs et les troyens. Ulysse participe à l’expédition punitive contre Pâris qui a enlevé Hélène, en ambassade à Troie. Une fois la guerre terminée puis la ville assiégée, Ulysse veut retrouver son royaume, sa famille.

L’Odyssée se situe dans la continuité de la première épopée. Elle raconte le voyage d’Ulysse depuis son départ de Troie jusqu’à son arrivée à Ithaque, son royaume, où il parvient à reconquérir le trône grâce à la fidélité et l’intelligence de son épouse Pénélope.
Le récit multiplie les épreuves pour le voyageur : les rencontres importunes, les colères des dieux, les monstrueuses rencontres, les intempéries facétieuses… Toutefois, le récit ne suit pas une cohérence chronologique lisse mais multiplie les analepses puisque le héros devient parfois narrateur de ses aventures passées.
Conclusion
Malgré les incertitudes entourant la maigre biographie d’Homère, malgré les doutes entourant l’origine des deux épopées, L’Iliade et L’Odyssée restent très présentes dans la mémoire collective et inspirent de nombreuses réécritures au fil des siècles, de Platon à Dante, jusqu’aux écrivains contemporains…

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.