L'humanisme - Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Humanisme

Quelles sont les idées nouvelles développées par les humanistes et quelle influence ont-elles sur la pensée occidentale issue du Moyen-âge ?
1. Un homme nouveau
a. Mettre l'Homme au centre de l'univers
Au Moyen-âge, la vie intellectuelle et spirituelle est placée, sous le contrôle de l'Eglise. Dans le cadre de cette pensée encadrée, l'Homme est condamné à subir la volonté divine sur terre en raison du pêché originel.

On pense que Dieu dirige le monde et que toute chose est décidée par lui. L'Homme n'a donc aucun pouvoir de décision en ce qui concerne sa vie sur terre.

Dès la fin du XVe siècle
, des penseurs, des écrivains, des théologiens et des scientifiques tentent de rompre avec ces idées. Ce sont les humanistes. Selon eux, l'Homme est le gardien du monde dans lequel il vit, il en est l'acteur, il n'est donc pas celui qui subit mais celui qui décide. Pour défendre cette position, ils s'appuient sur des idées émises dès l'Antiquité.
b. Un retour à l'Antiquité
Nombreux textes remontant à l'Antiquité sont redécouverts au milieu du XVe siècle par les intellectuels européens, car depuis la prise de Constantinople par les Turcs (1453), ces textes sont de nouveau en circulation. Les auteurs surtout latins et grecs, qu'on appelle les Anciens, sont donc lus par les humanistes, qui découvrent alors une nouvelle façon de voir le monde.

En effet, les Anciens n'étant pas encore chrétiens, orientent leurs réflexions sur la recherche du bonheur sur terre. Chose inimaginable au Moyen-âge, car l'Eglise juge le bonheur impossible.
c. Croyance dans le progrès
Au fil de leur lecture et de leur analyse des textes de l'Antiquité, les humanistes découvrent également la croyance dans le progrès : l'Homme et le monde peuvent s'améliorer il faut donc avoir confiance en l'Homme. Ce courant optimiste règne dans la pensée humaniste des XVe et XVIe siècles et s'oppose radicalement au courant pessimiste du Moyen-âge.

Pour l'humaniste, l'action divine n'explique pas tout. Il suggère une lecture du monde qui privilégie le rôle de l'Homme et qui met de côté celui de Dieu.

Enfin, cette étude des textes anciens contribue à développer l'esprit critique. Les humanistes s'attachent à mettre au point des traductions les plus fidèles possibles. Il leur faut pour cela analyser et comparer les originaux aux traductions réalisées au cours du Moyen-âge, traductions souvent de mauvaise qualité car elles sont recopiées à la main, ce qui est source d'erreur.
2. L'Humanisme et les savoirs
a. L'importance de l'éducation
Les humanistes, tels que Rabelais, Erasme, Montaigne, écrivent beaucoup sur la question de l'éducation.

En effet, pour les humanistes, c'est par l'acquisition de connaissances que l'Homme peut devenir acteur du monde. Dans l'optique de cette acquisition, ils développent alors certains principes :
- le retour aux textes anciens pour permettre à chaque élève de développer son esprit critique, ce qui signifie la maîtrise des langues anciennes : le grec, le latin et même l'hébreu ;
- la réflexion personnelle possible grâce aux livres dont dispose l'élève, développement du travail en autonomie ;
- l'éducation physique et sportive car le bien-être du corps et de l'esprit vont de paire.
b. La curiosité scientifique
L'étude des textes religieux reste très importante pour les humanistes. Cependant, à la fin du XVe siècle, le savoir scientifique apparaît. Les travaux des humanistes sont, dès lors, motivés par le désir de comprendre l'Homme et le monde. Ils font des hypothèses ainsi que des expériences pour vérifier et développer des techniques nouvelles : c'est ainsi que naît la démarche scientifique.

Les progrès sont nombreux :
- dans les mathématiques : insertion des signes + et –, développement du calcul algébrique...
- dans l'astronomie : Copernic expose l'idée selon laquelle la terre est une planète tournant autour du soleil, Galilée confirme l'idée au début du XVIe siècle...
- en anatomie: la connaissance du corps humain se précise grâce aux travaux de Vésale qui effectue des dissections, Michel Servet comprend le phénomène de la circulation sanguine...
- en zoologie, en botanique et en géographie : les connaissances progressent grâce aux découvertes des explorateurs...
c. La diffusion de l'humanisme
L’invention de l’imprimerie permet aux humanistes de faire publier leurs écrits en multiples exemplaires, ils sont ensuite diffusés dans l’Europe entière. Leurs oeuvres se vendent bien car l’humanisme présente beaucoup d’idées nouvelles qui séduisent les milieux noble, bourgeois et étudiant.

Autre phénomène marquant du XVIe siècle, les ouvrages sont de plus en plus souvent écrits en langue nationale : italien, français, allemand... Ce changement découle de la volonté des humanistes de traduire la Bible afin que tout le monde puisse la lire et ainsi pratiquer une religion plus fidèle aux Saintes Ecritures, volonté qui s’est ensuite élargie aux autres écrits.
L'essentiel 

Les XVe et XVIe siècles voient naître un courant de pensée nouveau, l'humanisme, qui remet en cause la pensée médiévale traditionnelle imposée par l'Eglise.

La redécouverte que les humanistes font des écrits de l'Antiquité impose l'idée que l'Homme est l'acteur du monde dans lequel il vit. Cet humanisme est donc, contrairement au courant traditionnel du Moyen-âge, un courant de pensée optimiste.

L'éducation est la préoccupation première des humanistes. Ces derniers ont à coeur de développer l'esprit critique et la réflexion intellectuelle des individus. Une place non négligeable est également réservée à l'exercice physique car selon Montaigne, il faut « une tête bien faîte dans un corps bien fait ». 

Enfin grâce à la réflexion humaniste, différents domaines scientifiques connaissent des progrès considérables.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents