L'estuaire de la Loire : la valorisation et la gestion durable d'un milieu qui s'intègre à la mondialisation - Maxicours

L'estuaire de la Loire : la valorisation et la gestion durable d'un milieu qui s'intègre à la mondialisation

Objectif
  • Comprendre et savoir expliquer en quoi l’estuaire de la Loire est un système productif valorisé à différentes échelles.
Points clés
  • L’estuaire de la Loire concentre plusieurs systèmes productifs.
  • Cet espace naturellement riche fait pourtant l’objet de nombreux aménagements afin qu’il puisse être intégré à différentes échelles et donc à la mondialisation.
Pour bien comprendre
  • Aménagement
  • Estuaire
  • Écosystème
  • Anthropisation
  • ZIP
  • Système productif

La Loire est un fleuve, long de plus de 1 000 km qui se jette dans l’océan Atlantique. Son embouchure se situe au niveau de l’estuaire de la Loire : espace dans lequel eau douce et eau marine se rencontrent. L’estuaire de la Loire se caractérise donc par des écosystèmes riches qu’il faut préserver. Pourtant, différents systèmes productifs s’y concentrent, l’anthropisation y est donc importante.

Le principal défi de cet espace consiste donc à aménager afin d’intégrer les systèmes productifs à la mondialisation tout en respectant l’environnement et donc les enjeux du développement durable.

1. L’estuaire de la Loire un espace naturel anthropisé
a. L’estuaire de la Loire : un espace naturel

L’estuaire de la Loire s’étend sur 60 km, d’une superficie de 250 km², il regroupe 22 communes, dont Nantes et Saint-Nazaire.
Cet espace est un lieu de rencontre d’eau douce et d’eau marine.
Par conséquent, il se caractérise par la richesse de ses divers écosystèmes composés de vie végétale et animale spécifiques.

Ainsi, les plaines alluviales de l’estuaire sont composées de prés humides - les plus humides étant les marais - de vasières et roselières. Leur zone d’occupation varie en fonction du degré d’inondation des terres ; on y recense 15 000 ha de zones humides et 11 000 ha de prairies inondables. Une partie de ces espaces est protégée.

Roselière de l'estuaire de la Loire La vasière de Méan

Plaines alluviales : plaine formée par le dépôt successif d’alluvions (dépôt de sédiments) qui sont liés à un cours d’eau.
b. Un espace fortement anthropisé

L’estuaire de la Loire est un espace marqué par l’anthropisation.

Anthropisation : transformation des espaces et des milieux naturels qui est liée à la présence de l’Homme et de ses activités.

Celle-ci débute dès la fin du Moyen âge puisque le port de Nantes est aménagé afin d’assurer l’exportation de vin vers l’Irlande et l’Angleterre. Au XVIIe siècle, le commerce triangulaire stimule l’essor du port, d’importants aménagements y sont opérés.

Au XIXe siècle, l’industrialisation mène à l’essor du port de Saint-Nazaire : d’importants chantiers navals y sont réalisés.
Le transport fluvial et maritime se développe dans l’estuaire, les bateaux qui y circulent sont de plus en plus grands et lourds.

Au cours du XXe siècle, les aménagements se multiplient, ce qui modifie l’estuaire : mise en place d’écluses, creusement de l’estuaire, chenalisation et construction de canaux de navigation.

Exemple
Les aménagements effectués entre 1953 et 1990 ont conduit à un approfondissement de certaines zones de l'estuaire de 2 à 4 mètres.

L’estuaire est devenu un espace artificialisé car fortement aménagé. Cela s’explique par la présence de divers systèmes productifs dans cet espace : elle est indispensable à la survie économique de la région. Si les activités industrialo-portuaires sont majoritairement présentes, on y trouve également de l’élevage intensif de bovins et l’activité touristique se développe ; les trois types de systèmes productifs - agricole, de service et industriel - se concentrent donc dans l’estuaire.
L’agriculture et les activités industrialo-portuaires sont bien intégrées à la mondialisation.

2. La gestion durable d'un espace intégré à la mondialisation : un nouveau défi
a. L’Anthropisation : une menace pour un espace naturel fragile

L’anthropisation est non seulement liée aux activités économiques de l’estuaire mais également à l’urbanisation. Nantes est une métropole française : son aire urbaine s’est donc considérablement développée. Ainsi, la périurbanisation et l’étalement urbain sont également un des facteurs d’anthropisation de l’estuaire : les axes de communication se sont multipliés et le niveau de pollution s’est accru.

Cette anthropisation forte de l’estuaire s’avère être une menace pour les différents écosystèmes. Les aménagements hydrauliques ont transformé cet espace. Si certains d’entre eux ont favorisé la biodiversité, d’autres représentent une menace considérable et ont contribué à la disparition d’écosystèmes.

Exemple
Durant l’été 2019, le marais breton, en Loire-Atlantique, était fortement asséché. Il a été nécessaire d’injecter plusieurs millions de mètres cube d’eau dans le marais afin de le préserver.

La multiplication des axes de communication, liée au développement de l’aire urbaine et la présence d’établissements classés Seveso engendrent une pollution importante qui menace les écosystèmes.

Seveso : activité liée à la manipulation ou à la fabrication de substances chimiques. L’élevage intensif de bovins et l’agriculture intensive sont à l’origine du rejet de substances toxiques dans l’estuaire.

Par conséquent, l’anthropisation a mené à une dégradation progressive de l’estuaire. Celle-ci se traduit notamment par l’apparition d’un bouchon vaseux.

 

 

b. Le projet Donges-Est : un exemple d’enjeux économiques et environnementaux contradictoires

Le port de Nantes-Saint-Nazaire est une ZIP.
Quatrième port maritime français, il a connu des difficultés liées à 5 années constitutives de baisse de son transport maritime.

Cela s’explique par le fait que le port est tributaire à 70 % des énergies fossiles : il doit donc se renouveler afin d’être mieux intégré à la mondialisation. Les investissements de l’État, de l’Union européenne, des collectivités territoriales et des mécènes contribuent à la mise en place d’aménagements facilitant l’intégration à la mondialisation.

Remarque
Les mécènes sont les seuls acteurs privés ici.

Le projet Donges-Est était un projet d’extension portuaire à l’origine de vives tensions. Il consistait en une extension des terres-pleins du port autonome de Nantes-Saint-Nazaire. Or, il était nécessaire d’artificialiser un espace anciennement protégé.
Or, de nombreuses associations, telles que SOS Loire vivante, ont dénoncé la menace que représentait ce projet pour 750 ha de vasières.

Remarque
Les individus qui s’opposent à un projet d’aménagement sont des acteurs privés.

Ainsi, enjeux économiques et environnementaux se sont opposés. Ce projet a été écarté des plans stratégiques de développement du port.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent