L'échec de la monarchie constitutionnelle - Cours d'Histoire 4eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'échec de la monarchie constitutionnelle

Sur quels principes est fondée la monarchie constitutionnelle et quelles sont les raisons de son échec ?
1. Une éphémère monarchie constitutionnelle
a. La constitution
En 1791, les députés adoptent une constitution qui fait de la France une monarchie constitutionnelle. Deux pouvoirs cohabitent  : celui représenté par les 745 députés élus pour deux ans, et le pouvoir du roi. Celui-ci dispose du droit de veto, ce qui lui permet de s'opposer aux lois votées par le parlement.
Cette situation semble conforme à ce qu'attendait une grande partie des Français : les cahiers de doléance avaient montré à la fois leur soif de changements et leur attachement à l'égard de la personne du roi.
 
La Constitution de 1791
b. Un roi réticent
Malgré des épisodes plus heureux (comme la fête de la Fédération le 14 juillet 1790), cette monarchie constitutionnelle se heurte dès le départ à l'attitude du roi. En effet, Louis XVI refuse la limitation de son pouvoir telle qu'elle figure dans le texte de la constitution, et pour montrer son mécontentement oppose son droit de veto à la plupart des textes votés par l'assemblée. 
Il désapprouve également la constitution civile du clergé, qui est pourtant une réforme importante de la monarchie constitutionnelle. Enfin, les souverains européens s'inquiètent du risque de contagion révolutionnaire, ce qui crée des tensions.
2. Les raisons de l'échec
a. La fuite du roi
Le 20 juin 1791, la famille royale prend la fuite. Louis XVI, resté en relation avec certains nobles émigrés qui se sont réfugiés dans les cours étrangères, comme son propre frère le comte d'Artois, décide de les rejoindre. Mais lui et sa famille sont reconnus et arrêtés à Varennes en Lorraine.


Arrestation du roi Louis XVI à Varennes

Au lendemain de sa fuite, un vif débat oppose certains clubs, qui réclament la déchéance du roi, et l'Assemblée. C'est le point de vue de cette dernière qui l'emporte permettant ainsi l'adoption de la constitution du 3 septembre 1791.
b. La France en guerre
Les députés sont très divisés sur le sujet d'une éventuelle entrée en guerre de la France dans le but de diffuser les idées de la révolution et d'exporter la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Ils décident finalement de déclarer la guerre à l'Autriche le 20 avril  1792. Les députés souhaitent ainsi en finir avec les contre–révolutionnaires (les ennemis de la Révolution) mais le roi, qui a accepté, espère une rapide défaite de la France qui permettrait le rétablissement de son pouvoir absolu.
c. La chute du roi
Le 10 août, le palais royal où le roi vivait depuis son retour à Paris le 5 octobre 1789, est envahi par les sans-culottes. Les gardes républicains qui étaient censés protéger le roi se mettent du côté de ceux qui veulent l'arrêter. Réfugié à l'Assemblée, il est alors suspendu de ses fonctions. La France n'est plus une monarchie.
L'essentiel

A partir de septembre 1791, la France devient officiellement une monarchie constitutionnelle (elle l'était en réalité depuis juillet 1789). Mais le roi, qui semblait pourtant en accord les premiers temps, montre de plus en plus sa désapprobation (en usant de son droit de veto, par exemple). 

Sa conduite l'isole et le conduit même à la fuite, ce qui lui vaut d'être étroitement surveillé jusqu'à sa chute le 10 août 1792. La monarchie constitutionnelle échoue à cause de la conduite du roi : les Français n'ont plus confiance et suspendent le roi de ses fonctions.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.