L'Afrique du Sud, un pays émergent : un modèle pour les États africains - Cours de Géographie Terminale L avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Afrique du Sud, un pays émergent : un modèle pour les États africains

Plus de 10 ans après la fin de l’apartheid, la croissance économique du Sud est enviée de tous ses voisins. En effet, ce pays, dont le territoire ne recouvre que 3,75 % du continent et dont la population n’en représente que 6%, fait figure de géant économique à l’échelle de l'Afrique. Mais qu'en est-il sur le plan international ? L'Afrique du Sud a-t-elle été capable de faire sa place dans le processus de mondialisation ?
1. Une économie dynamique
Jusqu’au démantèlement de l’apartheid, l’Afrique du Sud a souffert d’un ensemble de sanctions internationales, mises en place dans les années 1970. Cependant, ces dernières n’ont pas totalement réussi à affecter le dynamisme d’une économie forte de nombreux atouts. Après tant d’années d’autarcie, l’Afrique du sud a fait le pari de la mondialisation. Elle a reconverti son appareil productif et su tirer parti de la libéralisation des échanges pour s'intégrer dans l’économie mondiale.

Doc. 1. Les enfants africains chantant dans une classe à Lebowa, un État autonome non reconnu dans le cadre du régime d'apartheid. Il est réintégré à l'Afrique du Sud le 27 avril 1994

a. Des indicateurs économiques impressionnants
L'Afrique du Sud a vu son PIB (Produit intérieur brut) par habitant croître d'environ 20% en 7 ans (1999 - 2006). En 2006, cet État a connu une croissance économique de 5,4% et, désormais, ce pays se positionne comme une des premières puissances économiques du continent, avec le PIB le plus élevé (274 milliards de dollars en 2007, c'est-à-dire deux fois celui du Nigeria) et la plus forte production industrielle : ce pays est à l'origine de plus de 40% de la production industrielle du continent, de 70% de sa production en électricité, de 65% de son acier, assure la moitié de son trafic ferroviaire et recèle 50% de son parc automobile, 45% de ses minéraux et près de la moitié de son réseau téléphonique.

Fort d'un tissu industriel solide et dynamique, il est particulièrement bien placé dans les secteurs de la chimie, du papier, de la téléphonie, des composants automobiles, de l'énergie, des médicaments, de l'armement et du bâtiment. De plus, il peut s'appuyer sur un secteur de services dynamique : 10 grandes banques nationales, une cinquantaine d’établissements internationaux, de très nombreux services aux entreprises et du tourisme. Ce dernier fournit aujourd’hui 5% du PIB d'un État dont les paysages et la faune (18 parcs nationaux, plus de 300 réserves naturelles) en font le pays le plus visité du continent.

Doc. 2. Des cheetahs au Ngala Game Park,
Afrique du Sud

b. D'indéniables atouts naturels
L'Afrique du Sud semble, en apparence, n'offrir que peu de conditions naturelles propices au développement économique : un relief parfois escarpé, l'aridité qui règne sur une grande partie du territoire, un réseau hydraulique faible, des tempêtes de l’Atlantique sud qui viennent battre ses côtes, le désert qui s’étend dans toute la partie ouest du pays et le massif montagneux du Drakensberg réduisent l’espace habitable à 1/3 de la superficie totale du pays. La surface agricole n'en dépasse pas 11% et les forêts n’en couvrent que 4%.

Cependant, ces contraintes semblent suffisamment maîtrisées pour que le pays puisse jouir d'une belle croissance économique qui s'appuie sur quelques points forts directement liés à l'environnement.

Doc. 3. La carte des climats en l'Afrique du Sud


- Une agriculture diversifiée : la grande diversité du climat sud-africain, le soutien d'un ambitieux programme de recherche agronomique et d’irrigation, permettent à l'Afrique du sud de pouvoir compter sur une agriculture particulièrement variée : selon les régions, on y produit du blé, de la vigne (6e production viticole mondiale), des agrumes, des légumes, des fruits, des avocats, des bananes, des mangues, de la canne à sucre, des céréales, des moutons et des bovins. Le pays est non seulement auto-suffisant, mais il se place parmi les 6 premiers exportateurs de produits alimentaires de la planète.

- D’importantes ressources minières : l'Afrique du Sud a beaucoup de chance. Son sous-sol recèle de très importantes quantités de minerais :  30 % des réserves planétaires de titane (1e rang mondial), 40 % des réserves d’or (1e rang mondial), 54 % du chrome (1e rang mondial), 70 % du platine (1e rang mondial), 24 % des diamants (2e rang mondial), 82 % du manganèse (1e rang mondial), ainsi qu’une multitude d’autres minerais plus ou moins précieux tels que l'uranium, le fer, le plomb, le zinc, le charbon, l'argent, l'étain et le zirconium. L'exploitation de ces ressources minières contribue pour près de 10% au revenu national. Les économies occidentales dépendent largement de ces matières premières sud-africaines, notamment pour leur industrie aéronautique (titane).
c. Des infrastructures de qualité
L'Afrique du Sud démocratique a su appuyer son développement sur les infrastructures existantes. Elle a su également les moderniser et les multiplier pour les hisser à la hauteur d'un pays moderne.

- Le pays peut aujourd'hui compter sur un réseau de transports performant et digne de celui des pays riches : au large de ses côtes passe un axe majeur du commerce international par lequel transitent chaque année plus de 25 000 navires, ce qui représente près d'1/3 du commerce maritime mondial. Le pays a su tirer profit de cette situation en créant les 7 ports de commerce qui sont aujourd'hui les plus grands et les plus modernes d’Afrique. À côté de cela, le réseau routier sud-africain est d'une qualité et d'une efficacité souvent comparable à ceux que l'on trouve dans les pays du Nord. Ces voies de communication sont, pour les plus importantes d'entre-elles, systématiquement reliées aux 7 ports (qui sont les principaux points d’entrée et de sortie de l’essentiel des échanges entre la région et le reste du monde). Enfin, 10 aéroports internationaux participent à cette croissance en accueillant 23 millions de passagers chaque année.

- L'Afrique du Sud bénéficie d'un pôle d'enseignement et de recherche scientifique performant qui fait l'objet d’importants investissements publics et privés (les plus élevés du continent), dans le but d'attirer des savants du monde entier. Les organismes de recherche sud-africains se distinguent par de nombreuses découvertes, notamment dans des domaines tels que l'hydraulique, la radiation cosmique et la géophysique.
2. Une crédibilité internationale
a. De l'apartheid à une société multiraciale
L'essence même de la force et du renouveau de l'Afrique du Sud, réside dans le formidable élan qui a permis sa métamorphose politique : le pays a réussi sa transition démocratique. Après des années d'apartheid, une société multiraciale est parvenue à voir le jour. C'est en grande partie cette révolution des mœurs et des mentalités, qui lui confère aujourd'hui cette autorité morale dont elle jouit, à la fois sur le continent et dans le monde entier.

Doc. 4. Répartition raciale de la population en Afrique du Sud

b. Des partenaires du Sud
L’Afrique du Sud privilégie de plus en plus la consolidation d’un axe Sud-Sud pour la défense de ses intérêts.

- Le Front IBSA (Inde, le Brésil et l'Afrique du Sud) : En juin 2003, elle a ainsi créé le G3 avec le Brésil et l’Inde. Il s'agit d'un forum de dialogue entre grands pays émergents dont le but est de développer des échanges commerciaux mutuels, mais aussi de présenter un front commun dans les négociations internationales, notamment au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), et de provoquer la mise en place de nouvelles règles du jeu dans les échanges commerciaux. La même année au sommet de Cancún, le G3 a pris la tête d’un groupe plus important, le G20, afin de faire pression sur les pays industrialisés.

L'Afrique du Sud a rejoint en 2011 le groupe BRIC des grands pays émergents (Brésil, Russie, Inde et Chine), un groupe informel d'États qui, selon le FMI (Fonds monétaires international), devraient représenter 61 % de la croissance mondiale en 2014. Les 5 pays membres des BRICS ont pris des mesures pour renforcer leur coopération financière et les investissements mutuels.

Doc. 5. Les pays membres du groupe BRICS

c. Un pays qui génère la confiance
La crédibilité politique et la puissance économique de ce pays constituent autant de caractéristiques rassurantes qui attirent les investisseurs étrangers. L'Afrique du Sud est devenue le premier partenaire économique de la France en Afrique. Le pays entretient également d’étroites relations avec l’Union européenne : ses principaux partenaires sont l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas qui achètent le quart de ses exportations. Il occupe depuis 2005 la première place en terme de réceptacle d'IDE (Investissements directs étrangers) avec 6,4 milliards de dollars. La Coupe du Monde de football qui s'y est tenue en 2010 est venue renforcer la croissance sud-africaine, mais démontre également la nouvelle place que cet État s'est taillée à l'échelle de la planète.
L'essentiel
Forte d’un dynamisme qui repose en grande partie sur d’immenses ressources en matières premières, l’Afrique du Sud a, depuis 1994, émergé comme la principale puissance économique du continent africain. Ses fondamentaux économiques et politiques rassurants font d’elle une porte d’accès privilégiée des capitaux vers le reste de l’Afrique sub-saharienne. Le pays a su tirer profit de son retour sur la scène internationale, avec le développement de nouvelles relations avec les pays du Sud et les pays émergents pour nouer des alliances qui y renforcent son rôle et son influence. Elle entretient maintenant d’étroits partenariats avec les principaux pays industrialisés.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents