Londres, une ville mondiale - Cours de Géographie Terminale L avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Londres, une ville mondiale

Londres est la capitale de l'Angleterre et du Royaume-Uni. Métropole immense située à l'extrémité Nord-Ouest de la mégalopole européenne dont elle constitue un maillon essentiel, ainsi que sur l'axe majeur de la dorsale du même nom. Ainsi, elle est au cœur de la région la plus développée et la plus riche d'Europe. Elle est également un centre d'impulsion international parfaitement intégré au phénomène de la mondialisation.

Problématique : Mais en quoi Londres peut-elle être considérée comme une ville mondiale ? Quels sont les aspects de son développement et de ses caractéristiques qui la font entrer dans cette catégorie ?
1. Une métropole qui possède les infrastructures d'une ville mondiale
a. Un paysage qui traduit sa puissance internationale
Doc. Plan de Londres

Londres est la capitale politique du Royaume Uni et un centre de commandement diplomatique, économique et intellectuel. Ces fonctions aussi importantes que prestigieuses, marquent son territoire par des bâtiments qui les symbolisent.

- Des fonctions politiques et diplomatiques : le palais et l'abbaye de Westminster, siège du Parlement et lieu de couronnement des rois d'Angleterre, le 10 Downing Street, résidence du Premier ministre, les ambassades, le quartier des ministères, etc.

- Des fonctions économiques : Londres est l'une des premières places financières de la planète. Cette fonction économique se marque, à l'Est, par des gratte-ciel regroupés au sein de la City, le CBD (Central Business District), le centre d'affaires de la capitale. La Bourse de Londres, le Royal Stock Exchange of London, avec ses nouveaux locaux construits sur District Paternoster Square.

- Des fonctions intellectuelles : Londres comptabilise une trentaine d'universités et au moins six technopôles.
b. Communications et liaisons avec la planète entière
Londres constitue un carrefour majeur de communications pour les transports de populations comme de marchandises. Même si la métropole-capitale est coupée par la Manche du reste du continent européen, ses responsables ont fait en sorte que les interconnexions avec le reste du monde soient aisées et rapides. Elle est la première plateforme aéroportuaire mondiale avec 2 aéroports internationaux qui relient la plupart des grandes lignes aériennes internationales.
Elle est également très bien reliée à l'Europe continentale par des liaisons ferroviaires : on peut traverser la Manche et arriver à Paris depuis Londres en 2h15. De là, les Londoniens peuvent prendre des TGV vers Lille (d'où ils peuvent rejoindre la Belgique, les Pays Bas...), Strasbourg (Allemagne, Suisse...), Lyon (Italie) ou vers Marseille et la Méditerranée.
c. Des espaces en mutation
Londres accueille régulièrement des événements internationaux : réunions politiques, sportives, etc. Pour être à la hauteur d'une ville mondiale, Londres a commencé à se restructurer.

- Canary Wharf : les Docklands sont les témoins de cette transformation de la capitale. Ce quartier, Canary Wharf, construit depuis 1981 sur les anciens docks désaffectés de la ville, a été restructuré en centre d'affaires et en quartiers résidentiels. Il abrite aujourd'hui les bureaux de plus de 700 firmes, plusieurs dizaines de milliers de logements de luxe ainsi que d'importants équipements de loisirs. C'est un lieu créateur de richesse et d'emplois.

- Impact des JO 2012 à Londres :
Les Jeux Olympiques de 2012 se jouent à Londres. Ses responsables ont donc eu le temps de mettre en place les structures nécessaires à un événement d'une telle ampleur. Les JO ont permis de redessiner une partie de la carte de l'Est londonien. Soucieux de réduire les déséquilibres sociaux spatiaux de la capitale, ils ont fait construire le City Airport, de nouvelles lignes de métro ainsi qu'un site d'accueil dans l'Est de la capitale, et notamment dans le quartier de Stratford, longtemps extrêmement pauvre, où la mairie fit construire le parc olympique.
2. Une métropole puissante, au rayonnement international
a. Une population millionnaire et cosmopolite
- Une aire urbaine étendue et peuplée :
Londres possède une aire urbaine très vaste et assez peuplée. La ville-centre compte 7,5 millions d'habitants alors que le Grand-Londres et l'agglomération en totalisent respectivement 8,3 et 11 millions. 

- La ville la plus cosmopolite du continent européen :
Durant des siècles, Londres a forgé une partie de son identité au rythme des migrations étrangères. Aujourd'hui encore, cette métropole attire des étrangers du monde entier. Les plus nombreux, y viennent en quête d'une formation, d'un travail ou d'un asile. La diversité ethnique est l'une des clés du dynamisme de la capitale britannique : le recensement de 2001 annonçait que les Londoniens étaient pour 60 % des Britanniques, 12 % des Indiens (Pakistanais et Bangladeshis), 11 % des Africains et des Antillais, 8 % des Européens, 2 % des Chinois et 7 % d'autres. En 2006, 2,2 millions de Londoniens étaient nés à l'étranger. Le penjâbi (punjabi) est la deuxième langue parlée à Londres. 

- Une ville qui inspire confiance au capital étranger :
Nombre de nouveaux riches des pays émergents, viennent s'y installer ou y investir, attirés par la confiance qu'inspire cette plate-forme financière internationale qui parle l'anglais et parvient à tirer son épingle du jeu malgré la crise économique qui sévit en Europe depuis 2008. Londres, explique le journaliste de l'Express, « semble, encore et toujours, la cité de tous les possibles ». La famille royale d'Abu Dhabi, par exemple, a acheté les 100 000 m2 du centre de conférences d'Excel qui abriteront les sportifs durant les Jeux Olympiques.
b. Une très grande puissance intégrée à l'économie et à la finance mondiales
Londres est un pôle décisionnel important de l'économie et de la finance mondiales. Cette puissance, ce rayonnement ont commencé à se constituer avec la mise en place d'un Empire colonial immense dont elle était la capitale. Aujourd'hui, Londres produit à elle seule 19 % du PIB (produit intérieur brut) de l'Angleterre. 1/3 des sièges sociaux des grandes entreprises européennes y ont élu domicile et, en 2004, Londres comptait 34 des sièges sociaux des 500 plus grands groupes mondiaux (soit 80 % du nombre implanté au Royaume-Uni). Au même moment, Tokyo en comptabilisait 52, Paris 36 et New York 30.

- Le Commonwealth, élément incontournable de la puissance mondiale de Londres :
Londres a développé des liens commerciaux avec le reste du monde et tout particulièrement avec le Commonwealth (dont elle est la capitale) qui regroupe 54 des anciennes colonies de l'Empire britannique (soit un marché de 2 milliards d'habitants) avec lesquelles Londres entretien des relations commerciales intenses et privilégiées. On compte parmi les États membres du Commonwealth l'Inde, le Pakistan, l'Australie, le Canada anglophone, l'Afrique du Sud, le Nigéria, l'Ile Maurice, etc.

- La City, première plate-forme financière européenne :
Le rayonnement économique de Londres repose avant tout sur sa puissance financière, qui se concentre dans le quartier d'affaires de la City dont les activités sont liées à la finance, aux assurances, au droit, entre autres. Elle est également le siège de la Bourse, le Royal Stock Exchange of London, 3e place boursière du monde. La City comptabilise près de 20 % des prêts bancaires souscrits dans le monde, 50 % des transactions en actions, 30 % des transactions en devises et 40 % des patrimoines gérés en Europe par les fonds de pension.
Surtout, la City domine les secteurs du commerce et de l'assurance (première place mondiale). Elle récupère, à elle seule, 50 % des commissions provenant du transport maritime mondial et 29 % des assurances souscrites par les compagnies aériennes.

- Une métropole où les activités tertiaires supérieures sont très fortement représentées :
80 % des habitants du Grand Londres travaillent dans les services. Le quartier de la City offre 7,7 millions de m2 de bureaux et emploie plus de 300 000 personnes, dont 57 000 dans les activités bancaires internationales (elle fait du reste de Londres la capitale mondiale de la banque avec 539 banques sur son territoire). Un second centre tertiaire, plus récent, dans le quartier des anciens docks réhabilités, Canary Wharf, offre 2,1 m2 de bureaux qui concentrent des activités de banque, de médias (agence Reuter par exemple) et de services juridiques.

- Une ville à la charnière de trois systèmes d'échanges :
Ce dynamisme économique et financier de Londres est en grande partie lié à la position privilégiée dont elle dispose entre l'Europe, le Commonwealth et l'Amérique anglophone. Elle bénéficie en effet de l'anglais comme langue internationale des affaires et de pratiques commerciales communes au monde anglo-américain.
c. Un rayonnement culturel et intellectuel ancien et intense
Londres est de longue date une capitale intellectuelle vivante et dynamique et notamment dans les secteurs de la presse, de l'édition et du marché de l'art. De l'Académie des Sciences britanniques à l'Observatoire de Greenwich, de Big Ben à la Cathédrale Saint-Paul en passant par la reine elle-même, des bus à étages, aux très nombreuses animations culturelles, des musées (Madame Tussaud, The Britsh Museum, The Science Museum...), aux galeries d'art (The National Gallery, The Tate Modern, The Tate Gallery...), aux salles de théâtre, de concerts et de spectacles qu'elle propose à ses résidents comme à ses visiteurs, Londres est un centre culturel international brillant et dynamique qui accueille 23 millions de visiteurs annuels.
3. Une métropole mondiale qui doit affronter d'importants défis urbains
Embouteillages et problèmes de stationnement permanents, traitement des eaux, pollution, difficile gestions des déchets, loyers exorbitants, les Londoniens paient cher la rançon de l'attractivité, de la taille et du rayonnement de leur ville.
a. Une ségrégation socio spatiale très marquée
- La précarité résistante :
Londres a assisté ces 50 dernières années à une forte élévation des qualifications des habitants ainsi que de leurs revenus. Cependant, les laissés-pour-compte de ce dynamisme économique et culturel sont nombreux et la précarité subsistent à l'Est et au Sud de la ville. À l'Ouest et au Nord de Londres se concentrent les populations aux revenus élevés, les activités de recherche, les commerces de luxe et les centres universitaires. À l'Est et au Sud se trouvent les foyers industriels historiques dans lesquels populations ouvrières et étrangères vivent difficilement. Hackney, Tower Hamlet comptent parmi les quartiers les plus pauvres du Royaume-Uni.
À Kensington et à Chelsea, l'espérance de vie masculine est la plus haute du pays, 83 ans alors que tout près, à Islington, l'espérance de vie masculine est l'une des plus faibles (75 ans). Le taux de chômage moyen à Londres était, en 2010, de 9 % alors que dans des quartiers comme Southwark et Barking, il atteignait les deux chiffres. Même ville mais niveaux de vie radicalement opposés.

- Un phénomène de gentrification qui ne bénéficie pas aux plus démunis :
La réhabilitation de certains sites - notamment pour les JO - par la mairie à l'Est de la métropole ne bénéficie que très rarement aux populations pauvres qui y vivaient. On assiste, dans ces quartiers rénovés, à un processus de gentrification : la rénovation et l'embellissement de ces quartiers entraîne une hausse spectaculaire des loyers et de l'immobilier. Les populations pauvres ne peuvent plus se permettre d'y vivre et doivent partir s'installer ailleurs. Ils sont remplacés par des ménages qui appartiennent aux couches aisées de la population.
b. Cosmopolitisme et intégration des minorités nationales
L'expérience du quartier de Brick Lane est une parfaite illustration des questions qui se posent à la métropole en terme de défis urbains et sociaux liés au pluralisme ethnique. Brick Lane est un quartier bangladeshi de Londres, très proche de la City qui a reçu des financements de la mairie pour qu'y soit développé un « Banglatown », sur le modèle des « Chinatowns » nord-américaines. Aujoud'hui, on y trouve des commerces, des restaurants dits « branchés » qui proposent une cuisine des Indes, le nom des rues est traduit en bengali et tous les guides touristiques encouragent les visiteurs à découvrir ce quartiers.
Cependant, comme dans toutes les grandes métropoles mondiales, le sentiment d'appartenance à la société d'accueil n'est pas acquis par l'ensemble des populations émigrées. Les enjeux sont complexes et cruciaux : en 2005, des attentats commis à Londres par 4 jeunes kamikazes britanniques d'origine pakistanaise et jamaïcaine ont porté le sujet de l'intégration au grand jour.
L'essentiel
Londres est la capitale de l'Angleterre et du Royaume-Uni. C'est une immense métropole qui se situe à l'extrémité Nord-Ouest de la mégalopole européenne dont elle constitue un maillon urbain et économique essentiel. Au-delà de l'Europe, Londres est une ville mondiale dont le paysage traduit la puissance. Son CBD, la City, est un centre international du commerce et de la finance. Sa population est nombreuse (l'agglomération dépasse les 11 millions d'habitants) et extrêmement cosmopolite et son rayonnement culturel est aussi intense.
Londres est une métropole active, qui souffre de la crise économique mondiale, mais qui continue cependant de se développer. C'est elle qui accueille les Jeux Olympiques de 2012. Pour cela, le maire de la ville a entrepris d'importants travaux. Certains quartiers pauvres de l'Est londonien ont été réhabilités pour l'occasion.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.