Des transitions rapides et variées - Maxicours

Des transitions rapides et variées

Objectif
  • Comprendre les différentes transitions en Afrique australe.
Points clés
  • Les transitions politiques et économiques en Afrique australe ont été profondes à la fin du XXe siècle.
  • Les transitions sociales et démographiques en Afrique australe sont lentes.
  • La transition urbaine de l’Afrique australe est rapide mais très inégale.
Pour bien comprendre
  • La colonisation et la décolonisation
  • La transition démographique
1. Des transitions politique et économique profondes

Dans la seconde moitié du XXe siècle, l'Afrique australe a connu des transitions politiques majeures. Au regard de l'ensemble des pays du continent africain, l'indépendance des pays de la région a été acquise tardivement. Elle intervient dans les années 1960 pour l'Eswatini, le Lesotho et le Botswana, en 1975 pour le Mozambique, en 1980 pour le Zimbabwe et en 1990 pour la Namibie.

La ségrégation raciale a progressivement pris fin et le régime d’apartheid qui sévissait depuis 1948 en Afrique du Sud a été aboli en 1991. La transition vers davantage de démocratie et de stabilité a rendu la région plus attractive pour les investisseurs étrangers et l'ensemble des pays ont adopté le modèle capitaliste.

Apartheid : Régime de ségrégation systématique qui existait entre 1948 et 1991 en Afrique du Sud entre Blancs et non-Blancs (Noirs et Métis).

L'Afrique du Sud est un pays émergent mais est la vitrine de l'Afrique australe et la première économie africaine. L'Afrique du Sud est le fer de lance de l'économie de la région favorisant l'intégration de l'ensemble de l'espace régional dans l'économie mondiale.

Pays émergent : pays dont l'économie prend une importance internationale sortant du sous-développement.
2. Les difficiles transitions démographiques et sociales

Les pays d'Afrique australe connaissent une forte croissance démographique et les projections prévoient un quasi doublement de la population de la région entre 2017 et 2050.
Toutefois cette croissance ralentit, excepté dans certains pays comme le Mozambique ou le Zimbabwe.


Tous les pays de la région sont engagés dans la transition démographique mais il existe de forts contrastes : L'Afrique du Sud et le Botswana l'ont quasiment achevée. Elle est en cours dans d'autres pays tandis que les taux de fécondité demeurent toujours très élevés en Angola (6,1 enfants par femme), en Zambie (5,6 enfants par femme) ou au Malawi (5,4 enfants par femme).

Les conditions sanitaires sont parfois précaires et les taux de mortalité restent forts. La région est très touchée par le paludisme et la pandémie de VIH, puisque plus de 10 % des personnes dans le monde vivant avec le sida résident en Afrique australe. L'espérance de vie à la naissance est parmi la plus faible au monde en Eswatini et au Lesotho, où plus de 20 % de la population est infectée par le VIH. La lutte contre le sida connaît toutefois des résultats encourageant depuis le début des années 2010, et l'espérance de vie augmente à nouveau.

Hormis la réduction des risques sanitaires, d'autres facteurs doivent permettre d'accélérer le développement comme l'éducation des populations et une meilleure place pour les femmes dans la société, qui passe par la scolarisation des jeunes filles et un meilleur accès à l'emploi et à la contraception.

Transition démographique : période de transition entre une phase où la fécondité et la mortalité sont élevées et s’équilibrent à peu près, à un phase où la natalité et la mortalité sont faibles et s’équilibrent également. Cette période se caractérise par une forte croissance de la population, car la mortalité baisse fortement tandis que l’espérance de vie s'allonge.
3. Une urbanisation rapide mais très inégale

Si, historiquement, l'exploitation des ressources minières a favorisé l'urbanisation, une grande partie de la population de l'Afrique australe est encore rurale.

Le stade d'insertion dans la transition urbaine révèle de forts contrastes parmi les pays de la région en raison d'une inégalité des principaux facteurs favorisant l'émergence de grandes villes : l'industrialisation et la richesse en ressources.

Transition urbaine : passage d'une société majoritairement rurale à une société majoritairement urbaine.

La population urbaine de l'Afrique du Sud et du Botswana est ainsi supérieure à 50 %, tandis que les taux de croissance urbaine des autres pays, dont la population est majoritairement rurale, augmente rapidement (+ 4 % par an) et les mobilités vers les villes sont importantes. Mais cette transition urbaine, souvent rapide, engendre de nouveaux défis :

  • besoins de nouvelles infrastructures et d'aménagements urbains (électricité, gestion des eaux, transports) ;
  • gestion de l'espace urbain face à la fragmentation socio-spatiale opposant anciens townships et quartiers plus aisés.
Township : quartier créé à la périphérie des grandes agglomérations réservé aux non-Blancs sous le régime de l'apartheid.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité