Des transformations sociales profondes - Cours d'Histoire Première pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Des transformations sociales profondes

1. Une population aux comportements nouveaux
a. Une population attirée par les villes et de nouveaux rivages
Les pays européens connaissent grâce à la révolution agricole et des transports, puis à la médecine, une transition démographique qui favorise une croissance rapide de la population. Les sociétés rurales subissent l'exode rural qui profite aux capitales et aux villes minières et industrielles des « pays noirs » (Le Creusot, + 200 % entre 1841 et 1901).
Cette main-d'œuvre choisit aussi l'émigration vers les pays nouveaux comme le Brésil, l'Australie ou les Etats-Unis. Les flux internationaux massifs prennent naissance alors (les Etats-Unis reçoivent plus d'un million d'Européens par an entre 1900 et 1913).
b. Des sociétés « modernes »
Les sociétés nouvelles sont urbaines et constituent des sociétés de consommation de masse, cibles privilégiées de la réclame des grandes entreprises, puis plus tard de la propagande des dictateurs grâce aux « mass média » (radio, cinéma). Les loisirs de masse se développent eux aussi (cinéma, vacances).
De nouveaux acteurs entrent aussi en scène. Les femmes jouent un rôle plus important sur le marché du travail (accéléré par la Grande Guerre), dans la vie politique (suffragettes et obtention du droit de vote) et dans la sociétés (garçonnes de l'après-guerre). Les ouvriers fabriquent leur propre culture sociale et politique avec ses rites (manifestations), ses fêtes (1er mai) et ses signes de reconnaissance (poing levé, drapeau rouge).
2. Une organisation sociale nouvelle
a. Un monde ancien en perte de vitesse
Même si elles restent dominantes dans l'Est et le Sud de l'Europe, les noblesses et la paysannerie traditionnelles ont du mal à s'adapter au monde nouveau. En Europe de l'Ouest et aux Etats-Unis, les campagnes marquées par l'exode rural se vident, ce qui entraîne une réaction politique parfois violente (réaction américaniste aux Etats-Unis). Les inégalités y sont aussi fortes entre les agriculteurs qui se modernisent et se mécanisent, et les autres. La noblesse perd en partie son rôle dirigeant (phénomène accentué en France par la Révolution).
b. De nouvelles classes sociales
La bourgeoisie industrielle et commerçante détient désormais le pouvoir économique et politique, et elle développe des valeurs qui lui sont propres (rigueur, austérité, travail, famille réduite, libéralisme). La fin du siècle la voit pourtant se rapprocher de la noblesse par des mariages et par l'adoption des attitudes sociales de cette dernière (bals, soucis de paraître).
Le monde ouvrier est d'abord marqué par ses origines artisanales. Mais à des ouvriers très qualifiés et capables de contrôler le processus de fabrication industriel, vont succéder les ouvriers spécialisés des grandes entreprises de la fin du siècle. Si le travail et les conditions de vie sont difficiles, ils s'améliorent et les ouvriers commencent à participer à la société de consommation de masse dans les années 1930.
L'industrie et l'urbanisation favorisent l'émergence d'une classe moyenne (professeurs, techniciens, médecins) et la multiplication des emplois de services comme les domestiques.
L'essentiel

La révolution industrielle entraîne des changements brutaux dans les sociétés rurales et urbaines traditionnelles, mais aussi dans les rapports entre villes et campagnes. De nouvelles attitudes sociales apparaissent à la fin du XIXe siècle, qui formeront les traits essentiels des sociétés du XXe siècle.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents