Aménagement du territoire et politique de l'environnement en France - Cours de Géographie Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Aménagement du territoire et politique de l'environnement en France

1. Environnement et société : de l'aménagement contraignant
Si la France ne présente pas de risques naturels majeurs, des catastrophes sont toujours possibles. De plus, la récente prise en compte sociale de l'environnement ne tolère plus les risques technologiques comme une fatalité : les aménageurs doivent désormais adapter leur politique à la gestion des risques.
a. L'approche des risques naturels en France
Si le risque tellurique affecte peu la France métropolitaine, le risque climatique est en revanche bien présent (récurrence des inondations, des tempêtes et des avalanches meurtrières). Ces risques ont toujours existé mais il existe un profond clivage entre la connaissance des risques naturels et leur gestion...

La connaissance historique des catastrophes naturelles a jalonné la construction des bâtiments publics ou privés mais les périodes de forte croissance économique font parfois oublier la nécessité de gérer les risques.

b. Croissance et environnement
Jusqu'à la fin des années 1960, la sémantique opposait les deux termes ; force est de constater que les aménageurs n'avaient guère pris en compte la protection de l'environnement et des citoyens dans l'élaboration de leurs plans d'occupation des sols : des centrales nucléaires construites sur des failles tectoniques, urbanisation plus ou moins contrôlée englobant des sites industriels jadis périphériques, association généralisée du binôme villes/industries, explosion du tourisme de montagne, etc.

A ce développement contradictoire sont venues se surimposer les contraintes liées à la crise économique : dans l'optique d'une réduction globale des coûts, les aménageurs se sont lancés dans des prospectives à court terme qui ne tenaient plus compte des temps de périodicité des risques naturels dans la nouvelle logique économique (construction d'un camping dans le lit mineur du Borne, torrent soumis aux aléas climatiques des Alpes). Cette méprise de la gestion de l'espace et du temps est à l'origine des catastrophes les plus importantes.

2. De la protection de l'environnement à la gestion écologique
Depuis les catastrophes du Torrey Canyon en Bretagne (1967) et de Seveso en Italie (1976), la société ne veut plus accepter la définition de la fatalité en matière de gestion du risque naturel ou technologique.
a. L'écologie : nouvel enjeu politique
Enjeu de société, l'environnement a entamé une carrière politique en 1974 lorsque René Dumont s'est présenté à l'élection présidentielle. Si l'écologie doit être le fait de chaque citoyen, toute la classe politique française s'approprie le discours de la protection de l'environnement qui devient même l'axe central du septennat Giscard d'Estaing avec la création d'un ministère de l'Environnement et de la Qualité de la Vie. Progressivement, des partis politiques spécifiques (Génération Ecologie, Les Verts) tentent d'en monopoliser l'entretien. Régulièrement, les écologistes participent directement aux gouvernement.
b. Vers un nouvel aménagement du territoire ?
La création de la DATAR (Délégation à l'Aménagement du Territoire et à l'Action Régionale) en 1962 contenait les premiers investissements politiques de l'action écologique : redistribuer l'urbanisation (villes nouvelles) et mieux répartir l'industrialisation ont des conséquences directes ou implicites sur la protection de l'environnement ; la décentralisation renforcée depuis 1982-1983 confie aux collectivités locales la responsabilité partielle de cette protection. Le gouvernement reste toutefois le maître d'oeuvre majeur avec la publication des lois d'urbanisme (1983), montagne (1985) et littoral (1986). Il s'agit désormais de gérer la protection de l'espace français à l'extérieur des espaces protégés stricto sensu (réserves, parcs naturels régionaux et nationaux) et d'intégrer l'environnement dans la politique citoyenne et non plus seulement réservée à des discours élitistes.

La DIACT créée en 2005, est l'héritière de la DATAR. Elle prépare, impulse et coordonne les politiques d'aménagement du territoire menées par l'Etat. Le champ d'action de la DIACT est plus large que celui de la DATAR. Elle doit en effet accompagner les reconversions industrielles.
L'essentiel

Au lendemain du premier choc pétrolier (1973), la société française a dû se conformer à une nouvelle approche de sa politique énergétique voire économique après trente années de croissance économique ininterrompue ; les cicatrices laissées par trois révolutions industrielles ont profondément marqué le paysage français : la politique de l'environnement naissait, à l'interface entre nature et société.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents