• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Géographie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Géographie / 2de
Un exemple de risque naturel : la ville d'Arequipa et le volcan Misti  
  • 1. Une ville en forte croissance
    • a. Pourquoi un tel site ?
    • b. La forte croissance urbaine récente
  • 2. Les différents types de risques...
    • a. Le volcan Misti
    • b. Les autres types de risques naturels

1. Une ville en forte croissance
a. Pourquoi un tel site ?
La ville d'Arequipa est située au sud du Pérou non loin de la frontière avec le Chili. Perchée à 2 800 mètres d'altitude, elle est dominée par le cône du volcan Misti qui culmine à 5 800 mètres. Celui-ci n'est pas entré en éruption depuis environ 4 000 ans.
La cité d'Arequipa a été fondée par les colons espagnols en 1540. Ce site a été choisi car le fleuve Rio Chili permet d'approvisionner la ville et la campagne environnantes en eau. En effet, le climat de ce secteur des Andes centrales est sec : il y tombe moins de 250 mm d'eau par an. L'agriculture a donc besoin d'un apport en eau d'irrigation.
b. La forte croissance urbaine récente
Jusqu'en 1940, Arequipa ne comptait que 86 000 habitants. Mais depuis les années 1950 sa croissance a été telle qu'en 1995, la ville comptait 680 000 habitants. En outre, la croissance continue puisque les spécialistes estiment que le taux de croissance annuel de la ville est de 5,5 % (ce qui représente un doublement de la population en 15 ans environ). Actuellement, Arequipa est la deuxième ville du Pérou après la capitale Lima située 1 000 kilomètres plus au nord. Comme pour la plupart des villes des PED, la croissance urbaine est liée dans un premier temps à l'exode rural pour ensuite être due au solde naturel de la population. Actuellement, le solde naturel explique en grande partie le fort accroissement urbain.

La croissance démographique oblige la ville à s'étendre. De nouveaux espaces sont en cours de construction. Les nouveaux quartiers (les plus populaires en particulier) se construisent dans des zones dangereuses comme les quebradas, sorte de ravines creusées par les pluies sur les flancs du volcan. Ces quebradas canalisent donc

...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !