Mercatique

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Mercatique. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Mercatique, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Mercatique / Terminale STG
La prévision de la demande  
  • 1. Les différentes...
  • 2. Les méthodes statistiques :...
    • a. La méthode des points...
    • b. La droite des moindres carrés
  • 3. La saisonnalité d’une...

Objectifs :
• Définir les différentes méthodes de prévision.
• Présenter les méthodes statistiques.
• Prendre en compte les variations saisonnières.

Comment réalise-t-on les prévisions de la demande ? Comment se sert-on des méthodes statistiques ? Comment peut-on prendre en compte la saisonnalité d’une activité ?

1. Les différentes méthodes de prévision
Pour prévoir la demande, le mercaticien doit disposer d’un certain nombre d’informations. Toutefois, toutes les méthodes ne nécessitent pas les mêmes éléments.

Parmi les méthodes les plus connues, on peut citer :

- Les méthodes subjectives : elles se basent sur les opinions des personnes.

- Les méthodes analogiques : elles s’appuient sur l’analyse d’un marché similaire au marché de l’entreprise étudiée.

- Les méthodes des tests : elles se fondent sur l’estimation de la demande à partir de sondages.

- Les méthodes des marchés témoins : les entreprises sélectionnent des petites zones géographiques qui présentent les mêmes caractéristiques que leur marché et y appliquent leur politique commerciale.

- Les méthodes statistiques : elles extrapolent dans l’avenir les tendances observées dans le passé.

2. Les méthodes statistiques : les méthodes d’ajustement linéaire
Les méthodes d’ajustement linéaire ramènent l’évolution des ventes à une droite appelée « droite d’ajustement ». Ces méthodes reposent sur l’hypothèse que le phénomène va suivre dans l’avenir l’évolution observée dans le passé.

a. La méthode des points moyens ou droite de Mayer
Principe

On partage la série statistique en 2 groupes comprenant si possible le même nombre d’observations, puis on détermine le point moyen de chacun de ces 2 groupes. La droite d’ajustement passe par ces 2 points.

On appelle « série » un ensemble de points. Chaque point est identifié par une abscisse (x) et une ordonnée (y) et s’écrit : point A (x ; y).

Exemple :



Calculs 

         • Première étape : partager la série (ensemble des éléments : années et chiffres d’affaires) en deux groupes
D’après l’exemple :
1er groupe {(1 ; 45), (2 ; 50)} et 2e groupe {(3 ; 52), (4 ; 53)} 

         Deuxième étape : calculer le point moyen de chaque groupe.

...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte