Les composantes de la valeur perçue - Maxicours

Les composantes de la valeur perçue

Objectif
Dans le prolongement de l'étude du processus qui conduit à la transaction, il est important d'analyser la valeur retirée de l'acte de consommation, vécu comme une expérience singulière.
Les organisations créent de la valeur pour les consommateurs. La valeur perçue par le consommateur est parfois différente de la valeur réelle du bien ou du service.
Quels sont les éléments qui expliquent cette différence ?
1. Définition
La valeur perçue est la valeur qu’attribue le consommateur à un produit.
Les entreprises créent de la valeur pour les clients. La valeur perçue par les clients est parfois différente de la valeur réelle du bien ou du service. Différents éléments expliquent cette différence de perception entre valeur réelle et valeur perçue, ce sont les composants de la valeur perçue :
- la valeur d’usage,
- la valeur hédonique,
- la valeur de signe.

La valeur perçue par le consommateur est une notion subjective. Chaque consommateur a une perception différente de l’expérience de consommation. Les émotions sont personnelles et l’expérience vécue est unique.
Toutefois, la valeur perçue n’est pas toujours liée à l’expérience de consommation. Même sans avoir consommé le produit, un individu peut avoir une perception de la valeur du produit par l’intermédiaire de la publicité ou du bouche à oreille par exemple.
2. La valeur d'usage
La valeur qu’attribue un consommateur à un produit dépend de critères objectifs mais aussi de critères subjectifs.
La valeur d’usage relève de critères objectifs et dépend de l’usage que veut faire le consommateur du produit. Les caractéristiques, fonctionnalités et performances du produit permettent de satisfaire un besoin exprimé ou implicite du consommateur.
La valeur d’usage correspond à la question « À quoi sert le produit ? ».
3. La valeur hédonique et le marketing expérientiel
Avec le marketing expérientiel, l’expérience de consommation est vécue comme une source d’émotions. Avec cette théorie, la valeur hédonique, lors de l’acte d’achat, est mise en avant. L’acte de consommation relève plus de l’émotionnel que du rationnel. Cette expérience de consommation ne se limite plus aux seuls attributs du produit. Le consommateur recherche un environnement, un univers qui le fasse rêver.
La valeur hédonique correspond à la question « Quelles sensations sont procurées au client par la consommation de ce produit ? ».
4. La valeur de signe
C’est une valeur symbolique, signe de reconnaissance sociale. La valeur de signe correspond à la question « Quelle image renvoie le client vis-à-vis des autres ? ».

Exemple : Un individu qui achète un maillot d’un club de football souhaite montrer son attachement à un club. En achetant et portant un maillot du PSG, l’individu souhaite intégrer le groupe de supporters du PSG et renvoyer une image vis-à-vis des autres, que ce soient les supporters de ce club ou les supporters d’autres clubs.
5. Prix, valeur perçue et valeur réelle
Fixer le prix du produit à la valeur perçue, nettement supérieure à la valeur réelle, est dangereux.
En effet, si un concurrent ou un nouvel entrant sur le marché propose un prix proche de la valeur réelle et donc bien en-dessous de la valeur perçue, le consommateur va prendre conscience de la vraie valeur du bien et aura le sentiment de s’être « fait avoir » pendant des années.
L’image de marque de l’entreprise sera alors ternie et il faudra des années pour restaurer une image positive. L’entreprise doit donc fixer un prix entre la valeur réelle et la valeur perçue.
L'essentiel
La valeur perçue est la valeur qu’attribue le consommateur à un produit.
La valeur perçue par les clients est parfois différente de la valeur réelle du bien ou du service.
Différents éléments expliquent cette différence de perception entre valeur réelle et valeur perçue, ce sont les composants de la valeur perçue :
- la valeur d’usage, qui correspond à la question « À quoi sert le produit ? » ;
- la valeur hédonique, qui correspond à la question « Quelles sensations sont procurées au client par la consommation de ce produit ? » ;
- la valeur de signe, qui correspond à la question « Quelle image renvoie le client vis-à-vis des autres ? ».

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité