Gestion des systèmes d'informations

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Gestion des systèmes d'informations. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Gestion des systèmes d'informations, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Programmation structurée : les alternatives  
  • 1. Présentation : effectuer...
  • 2. Vocabulaire de base
  • 3. Instruction conditionnelle de base
    • a. Forme
    • b. Programmation
    • c. Illustration
  • 4. Sélecteur de cas
    • a. Forme
    • b. Programmation
    • c. Illustration

Objectif :
Comment effectuer des choix de traitements ?
1. Présentation : effectuer des traitements en fonction de choix conditionnels
Rappel : la démarche de programmation structurée est composée de trois constructeurs : séquence, alternative et itération permettant le développement des différentes applications informatiques.

L'alternative appelée aussi sélection permet de développer des instructions conditionnelles qui permettront d'effectuer des traitements traduisant les situations présentant un ou des choix.
2. Vocabulaire de base
La condition ou expression conditionnelle simple est la comparaison entre deux éléments (variables, constantes, valeurs) de types comparables à partir d’un opérateur de comparaison. Le résultat d’une condition est de type booléen (vrai ou faux).
Exemples : NOM = RECHNOM, VALEUR ≠ 12, PRENOM ≤ “Eric“

Le type booléen est un type logique obtenu à partir des travaux de BOOLE (mathématicien britannique). Une variable de type booléen prend obligatoirement une valeur dans l’ensemble {vrai, faux}

Les opérateurs de comparaisons et leur opposé

        Opérateurs      
 Opposés
 = égal ≠ ou <> différent
 < inférieur ≥ ou >= supérieur ou égal
 > supérieur ≤ ou <= inférieur ou égal

La condition multiple, complexe ou composée est un ensemble de conditions, ou d’expressions conditionnelles simples reliées entre elles par des opérations logiques. Le résultat obtenu sera bien sur de type booléen.
Exemples : A = 12 ou B > 7, Non (A > 12)

Les opérateurs logiques

   non    xor ou exclusif    et tous ceux prévus par l’algèbre de BOOLE
    et   nand non et
   ou   nor non ou

3. Instruction conditionnelle de base
a. Forme
  Si Conditions
         Alors Traitemant_Condition_vérifiée
        Sinon Traitemant_Condition_NON_vérifiée
   Fin Si

Avec
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte