Valeur de l'infinitif, du gérondif et du participe passé - Cours d'Espagnol avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Valeur de l'infinitif, du gérondif et du participe passé

Objectif : L'infinitif, le gérondif et le participe passé sont des formes verbales qui ne sont pas conjuguées.
Comment les emploie-t-on en espagnol ?
1. L'infinitif
a. Emploi sans article
  • L'infinitif sans article s'emploie en espagnol pour traduire l'infinitif français précédé de « de » ou « de que », dans les expressions impersonnelles françaises :
    Ex. : Es interesante ø notar que... Il est intéressant de remarquer que...
    Es fácil ø adivinar que... Il est facile de deviner que...
    Es locura ø acostarte tan tarde. C'est de la folie (que) de te coucher si tard.
  • L'infinitif employé sans article peut avoir une valeur impérative :
    Ex :¡Callar! Taisez-vous !
b. Emploi avec article
Plus souvent qu'en français, l'infinitif en espagnol est substantivé, c'est-à-dire utilisé avec un article.
  • Valeur emphatique de l'infinitif utilisé avec un article :

    Avec un article défini, il traduit « le fait de ».
    Ex. : el reír (le fait de rire).

    Avec un article indéfini, il traduit « une façon de ».
    Ex. : un mirar (une façon de regarder).

  • L'article défini s'utilise avec un infinitif accompagné d'un adverbe, ou dans une proposition infinitive :
    Ex. : El comer mucho perjudica la salud. Manger beaucoup nuit à la santé.
    Elverlos jugar y reír era un encanto. Les voir jouer et rire était un enchantement.
c. Emploi avec préposition
Le groupe préposition + infinitif peut exprimer les différentes circonstances :
  • L'hypothèse : a+ infinitif
    Ex. : A no decirlo tú, no lo creería. Si ce n'était pas toi qui le disait, je ne le croirais pas.
  • La simultanéité : al + infinitif
    Ex. : Al volver a casa, me bañé. En rentrant chez moi, j'ai pris un bain.
  • La cause : de + infinitif
    Ex. : Del poco dormir y del mucho leer se le secó el cerebro. (Cervantes, Don Quijote). A force de peu dormir et de beaucoup lire, son cerveau se dessécha.

    De saberlo yo antes, no hubiera venido. Si je l'avais su plus tôt, je ne serais pas venu.

  • La cause : por + infinitif
    Ex. : Le castigaron por llegar tarde. On l'a puni parce qu'il était arrivé en retard.
  • La manière : con + infinitif
    Ex. : Con confesarlo todo, estarás tranquilo. Rien qu'en avouant tout, tu seras tranquille.
  • La concession : con + infinitif
    Ex. : Con estudiar tanto, no saca buenas notas. Bien qu'il travaille beaucoup, il n'a pas de bonnes notes.
  • Une action qui n'a pas encore été effectuée : sin + infinitif

    Ex. : Dejó la casa sin limpiar. Il laissa la maison pas nettoyée.

2 . Le gérondif
Le gérondif est une forme invariable du verbe.
Il exprime une action en cours. Cette action peut avoir différentes valeurs :
a. Une action en train de se faire
Employé avec estar, ir ou seguir, le gérondif indique une action en train de se faire : c'est la forme progressive.
Ex. : Está durmiendo. Il est en train de dormir.
Iban bajando. Ils étaient en train de descendre (idée de déroulement de l'action).
Sigue durmiendo. Il continue à dormir (idée de continuité).
b. Une action simultanée
Placé après le verbe, le gérondif indique une action simultanée et correspond habituellement à un complément de manière.
Ex. : Me lo anunció llorando. Il me l'a annoncé en pleurant.
c. Une action qui dure encore
Placé en tête de phrase, il marque une action qui a commencé avant l'action principale, mais qui dure encore.
Différentes nuances pourront être obtenues :
  • La cause :
    Ex. : Pensando que iba a llover, me di prisa. Pensant qu'il allait pleuvoir, je me suis dépêché.
  • La condition :
    Ex. : Estando tú conmigo, acepto. Si tu es avec moi, j'accepte.
  • La restriction :
    Ex. : Repitiéndomelo, no conseguirás convencerme. Tu auras beau me le répéter, tu ne parviendras pas à me convaincre.
3 . Le participe passé
Repères

En espagnol, l'auxiliaire et le participe passé ne peuvent pas être séparés, contrairement au français.

a. Cas où le participe passé ne s'accorde pas
Le participe passé employé avec l'auxiliaire haber sert à former les temps composés.
Il est dans ce cas toujours invariable.
Ex. : Los libros que hemos leído. Les livres que nous avons lus.
Las cartas que habíamos escrito. Les lettres que nous avions écrites.
b. Cas où le participe passé s'accorde
  • Employé avec ser (voix passive), le participe passé s'accorde avec le sujet.
    Ex. : Todas las cartas han sido escritas. Toutes les lettres ont été écrites.
  • Employé avec estar (état consécutif d'une action), le participe passé s'accorde.
    Ex. : Todas las cartas ya están escritas. Toutes les lettres sont écrites.
  • Employé avec un semi-auxiliaire remplaçant haber(ex. : tener, llevar, traer), le participe passé s'accorde.
    Ex. : Tiene ordenados los libros. Il a rangé les livres ( - et ils le sont encore).
    Lleva realizadas muchas películas en su vida. Il a déjà réalisé plusieurs films dans sa vie.
    Traía puestas sus bambas nuevas. Il avait aux pieds ses baskets neuves.
  • Employé avec un semi-auxiliaire remplaçant ser ou estar, le participe passé s'accorde.

L'essentiel

L'infinitif est une forme invariable.
• L'infinitif sans article traduit notre infinitif français.
Ex. : Es fácil ø adivinar....
•L'infinitif précédé d'un article peut avoir la valeur d'un nom ;
Ex. : el reír, un reír.
•Selon la préposition avec laquelle l'infinitif sera employé, on peut lui faire exprimer différentes circonstances (la manière, la cause, etc.)

Le gérondif est une forme invariable.
•Il sert à exprimer une action en cours.
•Employé avec estar, ir, seguir, il exprime le déroulement d'une action.
Ex. : Está durmiendo. Il est en train de dormir.

  • Placé après le verbe, il traduit le « en + participe présent » français.
    Ex. : Me lo anunció llorando. Il me l'a dit en pleurant.

    Le participe passé ne s'accorde pas quand il est employé avec haber, c'est-à-dire dans un temps composé.
    Ex. : Las cartas que habíamos escrito. Les cartes que nous avions écrites.
    Employé avec ser, estar, ou un semi-auxiliaire, il s'accorde.
    Ex. : Todas las cartas han sido escritas. Toutes les cartes ont été écrites.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents