Une guerre d'anéantissement aux enjeux militaires, idéologiques et nationaux - Maxicours MAXICOURS

Une guerre d'anéantissement aux enjeux militaires, idéologiques et nationaux

Objectif :
Pour quelles raisons la Seconde Guerre mondiale est-elle une guerre d’anéantissement aux enjeux militaires, idéologiques et nationaux ?
1. La domination de l’Allemagne nazie
a. Un fort ressentiment
L’Allemagne nazie déclenche la Seconde Guerre mondiale en envahissant la Pologne le 1er septembre 1939. Après avoir attaqué à l’Est, elle s’occupe du front Ouest en déferlant sur les Pays-Bas, la Belgique et la France l’année suivante. Pour l’ensemble de ses opérations militaires, elle peut compter sur la grande motivation et la minutieuse préparation de son armée.

Au sentiment de revanche de la Première Guerre mondiale, s’ajoutent le racisme et l’antisémitisme d’une partie de la population : les Juifs et les étrangers sont les principaux responsables de la défaite allemande de la précédente guerre.
Sous le régime nazi des années 1930, l’industrie s’est essentiellement consacrée au réarmement du pays et une propagande efficace, dirigée vers toutes les classes de la société, a influencé la population.
b. Des opérations militaires efficaces
Pour ses premiers combats, l’Allemagne nazie applique le principe de la Blitzkrieg (« guerre éclair » en allemand). La concentration de ses forces armées sur des points précis permet la percée et l’avancée rapide des soldats. Les succès militaires sont immédiats et renforcent le prestige d’Hitler.

Allié de l’Allemagne, le Japon a comme ambition de dominer le Pacifique. Disciplinés et prêts à sacrifier leur vie, les soldats nippons contribuent au succès de l’attaque de la base américaine de Pearl Harbor en décembre 1941. Le Président américain sort alors de sa réserve : il qualifie l’offensive de « jour d’infamie » et presse le pays à déclarer l’état de guerre. Malgré le traumatisme, toutes les forces industrielles des États-Unis sont mobilisées pour se venger de Pearl Harbor.
 
Doc.1. Affiche de propagande japonaise célébrant l'alliance des puissances de l'Axe (Allemagne, Italie et Japon), 1941

2. Un combat acharné
a. Des offensives désespérées
Avec l’entrée en guerre des États-Unis et le volontarisme des armées soviétiques, l’Allemagne nazie doit essuyer ses premiers revers. L’une des plus cuisantes défaites survient lors de la bataille de Stalingrad qui dure plusieurs mois meurtriers. L’armée allemande doit faire face à une résistance soviétique acharnée. Malgré les lourdes pertes humaines dans les deux camps et des destructions massives, l’URSS prend le dessus.

Dans le Pacifique, l’armée japonaise est prête à tout pour protéger Tokyo. Elle mène des opérations militaires désespérées et n’hésite pas à avoir recours aux kamikazes. Ces soldats, soumis à la doctrine du régime nippon, s'engagent volontairement dans des opérations suicides.
 
Doc.2. Un kamikaze japonais tentant d'attaquer le navire américain USS Missouri, îles Caroline, 1945

b. L’apocalypse finale
Soucieux d’en finir avec l’occupation allemande en Europe, les Alliés organisent le plus grand débarquement de l’histoire en Normandie en juin 1944. Cette opération longuement préparée provoque à nouveau la perte de milliers de soldats. De leur côté, les soldats allemands en déroute doivent repartir vers l'Est. Certains n'hésitent pas à commettre leurs derniers crimes, comme à Oradour sur Glane où les habitants sont réunis pour être exécutés (10 juin 1944).

Quand les armées alliées et soviétiques se rejoignent sur l’Elbe le 26 avril 1945, les officiers nazis tentent de diriger des combats désespérés à Berlin, en employant de très jeunes gens mais aussi des personnes âgées. L’effondrement du IIIe Reich est inévitable : Hitler se suicide le 30 avril, l’Allemagne capitule le 8 mai.

Les Américains désirent également en finir dans le Pacifique. Ils bombardent massivement Tokyo durant de longues semaines au début de l’année 1945. La ville est ravagée mais le peuple japonais continue de résister. Pour mettre un point final au conflit, les Américains recourent à l’usage de la première bombe atomique qu’ils larguent sur Hiroshima et Nagasaki en août. Jamais une arme d’une telle puissance n’avait été utilisée. Tuant et ravageant le paysage sur un large périmètre, elle traumatise le pays qui, accablé, annonce sa reddition.
L'essentiel
La Seconde Guerre mondiale a donné lieu à l’instauration d’une propagande propre à chaque pays engagé dans le conflit. Alors que l’Allemagne désire se venger de la défaite de la précédente guerre et dominer l’Europe, le Japon souhaite sa suprématie dans le Pacifique. Pour atteindre leurs objectifs, ces pays de l’Axe peuvent compter sur une population dévouée, disciplinée et prête à se sacrifier.

Entrés plus tardivement dans la guerre, les Américains vont mettre une grande partie de leurs richesses et de leurs équipements industriels au service du conflit. L’impressionnant débarquement en Normandie et le largage de la première bombe atomique illustrent leur imposante force de frappe. Ils causent également un bilan humain particulièrement tragique.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.